3e tour EHF

Le HBCN bataille face à Lisbonne

C’était le tour « pochette surprise » pour le HBC Nantes, qui n’avait pu récolter que peu d’informations sur des Portugais dont il se méfiait forcément. Et pour cause, les Lusitaniens ont malmené durant quarante-cinq minutes leurs hôtes.

Quoi de plus déstabilisant que l’inconnu ? Le HBC Nantes en a fait les frais durant trois bons quarts d’heure pour son premier match de Coupe EHF de la saison face à un Benfica Lisbonne très efficace. Avec ses rouages bien huilés, Costa mettant grandement en difficulté la défense de la cité et Alamo en portier inspiré, les hommes de Luis Gomes ont su faire douter Entrerrios et ses amis.

Retombant dans les travers défensifs aperçu contre Montpellier, les Nantais ont laissé la part belle aux initiatives individuelles en attaque, notamment par son trident Maqueda-Entrerrios-Rivera (13-12, 30e).

Reste c’est avec lucidité que la troupe de Frédéric Dole a relancer la machine à quinze minutes du gong. Patients, ces derniers ont totalement renversé la vapeur (18-18, 45e) en inscrivant onze buts ! Même le chef défensif Feliho y allait de ses réalisations (2) pendant que Siffert et Maggaiez se sublimaient. Le HBCN semble encore plus prendre la mesure de l’EHF…

Et même si pour Carmo et les siens, la tâche sera d’une sacrée ampleur sur leur parquet, les Nantais ont conscience que la semaine sera lourde à gérer. « On va pas se leurrer : évidemment que l’on a tapé dans les réserves, avouait Rock Feliho. On vient de jouer Montpellier et un match d’EHF, pour la semaine prochaine enchaîner avec la réception de Saint-Raphaël et un déplacement au Portugal. Il va falloir gérer… et travailler. Car on va être attendus là-bas… »

HBCN NANTES : 29

BENFICA LISBONNE : 21

Ils ont dit

Thierry Anti : « C’est souvent qu’en Coupe d’Europe, les fin de match font changer la donne. Je l’avais dit : cette équipe portugaise sera redoutable. On la connaissait très peu, certes, mais on savait qu’elle produisait du beau jeu et possédait des joueurs de talents, à l’instar de leur solide pivot Jose Costa.

« On se devait de s’appuyer sur notre passé proche : ce qui c’était passé contre Minsk (défait à Beaulieu, il avait manqué un but au H malgré sa victoire en Biélorussie pour se qualifier). Les joueurs ont bien répondu aux consignes et c’était important pour retrouver de la confiance après la deuxième mi-temps contre Montpellier qui les avait pas mal marqués.

« Huit buts d’avance, ce ne sera donc pas du luxe avant de se déplacer  »

Luis Gomes : « On fait vraiment une bonne première mi-temps et je pense que l’on maîtrise bien le jeu. Puis il y a ces dix dernières minutes fatales… L’inefficacité de l’équipe à six mètres à ce moment a été l’une des principales raisons de la défaite. Et puis trois penalties arrêtés rendent l’écart encore plus important…

« Très sincèrement, vu la configuration du match jusque là, je ne m’attendais pas à prendre autant de buts en si peu de temps. »

Pour voir le résumé du match HBC Nantes – Benfica Lisbonne :


HBC Nantes – Benfica de Lisbonne / Coupe EHF by HandNews

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. DA - le 26 novembre 2012 à 16h51

    Une équipe solide et bien regroupée en défense, difficile à contourner mais avec manque évident de potentiel d'attaque hormis un pivot vraiment impressionnant et un ailier gauche et un demi-centre pas manchot. (Les arrières latéraux sont totalement inoffensifs). C'est regrettable que les titulaires nantais n'aient pas réussi à faire un break plus tôt qui aurait évité à Anti de tirer encore et encore sur sa base arrière (Sayad, Entrerrios, Maqueda). Il parait inévitable qu'avec le calendrier ultra chargé du H ces joueurs et des baisses de niveau au vu de leur fatigue physique(Je pense surtout à Entrerrios et Sayad).

  2. Arzhur44 - le 26 novembre 2012 à 16h55

    Avec 2 Buts de … Rock Feliho. C'est pour dire…

  3. Sk. - le 26 novembre 2012 à 17h03

    Victoire confortable, ce Costa est très talentueux. Par contre, comme le dit DA, la base arrière portugaise est très très limitée…

    De l’autre côté, les Nantais ont encore été désespérants par moments : Aucun jeu avec les ailiers, jeu avec le pivot déficient, combinaisons sans génie sur la base arrière… Ajoutez à cela un mental friable (Maqueda au bord de la crise de nerfs, des ailliers archi tendus car ne voyant arriver aucun ballon, Entrerrios en manque de confiance en 1ère…) et des remplaçants pas au niveau, et vous obtenez une équipe Nantaise dont on se demande quand apprendra-t-elle enfin à jouer en équipe. Je suis déçu par T. Anti qui ne semble pas parvenir à créer ne serait-ce qu’une autre combinaison que ces courses croisées éculées et archi lisibles pour l’adversaire… Heureusement qu’il y a quand même des joueurs talentueux qui cachent la misère collective…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).