All

Tous les résultats de la 23ème journée

En attendant la 24ème journée qui commence ce soir avec Rhein-Neckar Löwen-Magdebourg, petit retour sur la 23ème, qui s’est déroulé en milieu de semaine…

 

TuS N-Lübbecke – Fuchse Berlin 24-31

Furieux d’avoir laissé un point important dans la course à la Ligue des Champions, les Berlinois se sont bien repris en dominant logiquement Lübbecke, dans une salle où plusieurs favoris ont laissé des points. La différence s’est faite en deuxième mi-temps, la score étant de 13-13 à la pause. Berlin a fait la différence à l’usure, bien porté par les sept buts de l’arrière droit Bult, remplacant de Petersson blessé. Son homologue à droite, Christophersen, n’a pas été en reste avec sept buts lui aussi. Côté Lubbecke, seul Arne Niemeyer a tenu son rang (cinq buts) tandis que le collectif a décu, perdant beaucoup trop de balles pour inquiéter des Berlinois revigorés.

 

THW Kiel – HBW Balingen 35-21

Une nouvelle balade de santé pour Kiel. Ils ont cette fois ci plié le match en 15 minutes, le temps pour eux d’infliger un 6-0 à leurs souffre-douleurs du soir pour mener 12-4 et ne plus être inquiétés. Filip Jicha (9 buts) et Kim Andersson (7 buts) se sont particulièrement mis en évidence dans un collectif où Danil Narcisse a été préservé. Côté Balingen, le gardien souvent providentiel Pühle a cette fois-ci coulé avec le reste de son équipe, Schlinger et Bürkle finissant meilleurs buteurs avec quatre réalisations chacun.

 

HSV Hambourg – Bergischer HC 32-27

Les Hambourgeois devaient se rattraper après la désillusion du weekend précédent. C’est chose faite sans avoir jamais tremblé face à un adversaire qui a complétement manqué son entame de match, étant mené 7-0 d’entrée. Johannes Bitter avait décidé de fermer la boutique d’entrée (8 arrêts en un quart d’heure) et Igor Vori fut d’une précision imparable en attaque (7 buts au total), ce qui a signifié à Bertrand Gille beaucoup de temps passé sur le banc de touche. Pascal Hens et ses cinq buts ont aussi su se mettre en évidence.

MT Melsungen – Rhein Neckar Löwen 28-35

Melsungen n’a pas pu engranger une deuxième victoire de suite face à un Rhein-Neckar pourtant parfois fébrile à l’extérieur. Il  faut avouer que les coéquipiers de Genscheimer et de Groetzki (7 buts chacun) ont entamé le match par le bon bout, menant 10-4 à la 13ème, un handicap d’entrée que les locaux n’ont jamais su combler malgré les huit buts de l’intenable Vasilakis. Melsungen peut se mordre les doigts de ne pas avoir fait fructifier une balle de -5 à dix minutes de la fin, arrêtée par un Stojanovic en chaleur.

 

SC Magdeburg – TV 05/07 Hüttenberg 32-25

Après son match nul face à Hambourg, Hüttenberg n’a rien pu faire face à la furia de Magdebourg. Malgré un Grehlich à dix buts, éclipsant complétement le reste de ses coéquipiers, l’avant dernier du comparaison a pu comparer l’écart qu’il lui reste à faire avant de pouvoir tenir un rôle en Bundesliga. Porté par un collectif performant (six joueurs à trois buts ou plus) et par un gardien Eiljers bien rentré dans le match, Magdebourg a atteint la pause avec cinq buts d’avance (17-12) et s’est offert l’opportunité de faire tourner son effectif en vue du choc de vendredi face à Rhein Neckar.

 

TBV Lemgo – Vfl Gummersbach 32-34

Méconnaissable Gummersbach. Incapables de gagner un match avant la trêve de l’Euro, les joueurs d’Axel Geerken sont revenus métamorphosés. Ils ont remporté ce match à Lemgo en patrons, en étant le plupart du temps devant au score, et en restant lucides dans les moments clés, à l’image du dernier but de Zrnic à 15 secondes du gong. Ayant longtemps buté sur un Lichtlein à la hauteur de son statut d’international dans les cages de Lemgo, les coéquipiers de Kentin Mahé (8 buts) ont atteint la mi-temps avec trois buts d’avance (18-15) dans le sillage du gaucher Pfahl et de ses sept buts. Côté Lemgo, Lichtlein a longtemps retardé l’échéance, tout comme l’arrière Benchtloff, auteur de six buts.

 

HSG Wetzlar – SG Flesburg-Handewitt 24-26

Avec seulement douze joueurs valides, Flensburg a frisé la correctionnelle à Wetzlar. Tenu en échec tout le match, il a fallu un arrêt de Mathias Andersson sur pénalty dans la dernière minute pour faire définitivement basculer le match. En attaque, Flesburg a pu s’appuyer sur un côté droit du tonnerre, puisque l’ailier danois Svan Hansen a inscrit huit buts, tandis que Glandorf, l’arrière, en a mis sept. En défense, ils ont eu beaucoup plus de mal, commettant trop de fautes et concédant trop d’exclusions temporaires, résultant même en un carton rouge pour Karlsson.

 

Frisch auf Göppingen – Eintracht Hildesheim 32-25

Göppingen continue sur sa bonne série avec un troisième match sans défaite, cette fois contre le dernier du classement. Passés en tête à la mi-temps avec sept longueurs d’avance (19-12), les locaux ont déroulé sans inquiétude sur la fin. Mitar Marquez, avec ses six buts, montre qu’il devient petit à petit un joueur de bon niveau, ce que le tchèque Pavel Horak, lui aussi auteur de six buts, nous avait confirmé depuis longtemps. Chez Hildesheim, qui n’a plus rien à espérer de cette saison, seul l’ailier Jahns a encore une fois sorti son épingle du jeu avec ses sept buts.

 

TV Grosswallstadt – TSV Hannover-Burgdorf 26-31

Nouvelle désillusion pour Grosswallstadt, toujours loin d’avoir sauvé sa peau en Bundesliga. Le match n’était pourtant pas fait à la mi-temps (16-13 pour Hannovre) mais les locaux ont encaissé un 4-1 dès le retour des vestiaires qui les a condamné. Quand on pense que Jens Tiedtke, auteur de sept buts ce soir, est en partance pour Wetzlar l’an prochain, on peut se poser des questions sur l’avenir à court terme de Grosswallstadt. Hannovre, de son côté, prend un bol d’air vis à vis du maintien, comptant maintenant quatre points d’avance sur le premier relégable.

Pub Espace Pronos Allemagne

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).