Esp – J13

Barcelone fait un pas vers le titre

En s’imposant de 3 buts dimanche après-midi face à Madrid (22-25), Barcelone a frappé un grand coup en Asobal et fait un grand pas vers le titre de champion. S’appuyant sur Sterbick dans les buts et Rutenka à l’aile, la formation catalane a pleinement assumé son rôle de favori du Clasico.

Julen Aguinagalde avait planté le décor avant la rencontre : « Si nous perdons le Clasico, la Liga sera de couleur azulgrana ». Alors que l’Atlético Madrid vient de concéder sa première défaite de l’année en championnat, force est de constater aujourd’hui que Madrid a raté une occasion unique de prendre les commandes de la Liga. Avec trois points d’avance sur l’Atlético, le Barça peut envisager les prochaines semaines avec sérénité.

Pourtant, les hommes de Xavi Pascual n’ont pas eu la tâche facile face à une formation madrilène pouvant compter sur une défense solide et retrouvée. Cédric Sorhaindo et Jespper Noddesbo, auteurs chacun d’un seul but, ont trouvé peu d’espaces dans la défense de l’Atlético. Ils s’en sont remis à Rutenka (6 buts) et surtout Raul Entrerrios (8 buts) pour tromper la vigilance du club de la capitale. Grace à un côté gauche efficace, Madrid a fait jeu égal avec Barcelone en première période. Kallman et Markussen ont notamment permis à leur formation de rentrer aux vestiaires au coude à coude avec le Barça (11-12).

En seconde période, Sterbick se rappelait aux bons souvenirs des madrilènes en réalisant une partie de très haut niveau. Deux penalties détournés par le gardien espagnol ont servi de rampe de lancement aux barcelonais pour creuser l’écart en début de seconde mi-temps (12-17). Avec davantage de caractère et une combativité retrouvée, Madrid recolle néanmoins au score (18-19, 48’). C’était sans compter sur le talentueux Rutenka qui, comme lors de la Super Coupe en septembre dernier, va réduire à néant les espoirs de l’Atlético. En inscrivant trois des six derniers buts du Barça, il a confirmé qu’il était bien l’homme des grands rendez-vous. Avec ce succès de trois buts (22-25), Barcelone semble se diriger tout droit vers un nouveau titre de champion.

Quand le coach de la Serbie tire le maillot de l’ailière droite de la Norvège en plein match :


Le coach serbe retient une joueuse norvégienne by HandNews

HandNews & CasalHand

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).