Hon – Coupe de Hongrie

Veszprém pour la 21ème fois !

Encore une fois, l’affiche se répète sans cesse, et malheureusement le bilan n’est pas du tout équilibré. Ces deux équipes se rencontrent très souvent depuis quelques années en finale de la Coupe ou du Championnat. Szeged n’a pu l’emporter qu’en 2007 (Championnat) et en 2006 et 2008 (Coupe), les autres années Veszprém a raflé les deux titres.

C’est devant une salle pleine à craquer et divisée entre les supporters de Szeged d’un côté et ceux de Veszprém de l’autre que la finale de la Coupe s’est jouée. Le match a débuté un peu difficilement, les deux gardiens ont chacun fait une parade, mais c’est Szeged qui a prit le premier un petit avantage avec deux buts de Prodanovi? (2-5). Très vite, Veszprém s’est ressaisis et a recollé au score (7-7). Après le temps mort de Lajos Mocsai, les contre-attaques sont devenues plus régulières et, notamment grâce à Iváncsik Veszprém prit l’avantage (11-12) mais pas pour longtemps car Bajorhegyi, qui paradoxalement est défenseur marqua deux fois en contre-attaque, ainsi Szeged mérita de mener à la pause 18-16.

Toute la deuxième mi-temps fut très intéressante et serrée. Déjà au début Veszprém s’est retrouvée à deux de moins mais cela ne dérangea pas Iváncsik qui inscrit un nouveau but, suivit quelques instants plus tard par Suli?, et l’équipe de Lajos Mocsai reprit une longueur d’avance (19-20). Aucune équipe ne put prendre le large, Szeged commença le dernier quart d’heure devant au score (25-24). Les deux défenses devinrent hermétiques, marquer un but, même prendre un tir fut un véritable parcours du combattant, il n’y eu plus aucune contre-attaque. Les cinq dernières minutes réservèrent encore surprises et tensions, quatre (!) cartons rouges ont été distribués, et c’est donc avec un voire deux joueurs en moins que les deux équipes terminèrent la finale. Suli? marqua, mais il fut imité tout de suite après par Prodanovi? (26-26). Dans l’ultime minute, Mocsai prit son temps mort après quoi Vujin transperça la défense (27-26). Skaliczki posa également son carton vert, il restait alors 30 secondes et Szeged pouvait alors attaquer pour arracher une séance de penaltys. Veszprém empêcha son adversaire de tirer, les tout derniers espoirs de Szeged se reposaient alors sur un coup franc direct. Šulc tira à côté de la cage de Fazekas et, non sans peine et avec quelques coups de pouce des arbitres, Veszprém remporta pour la 21ème fois la Coupe de Hongrie. Score final : 27-26. Un petit incident est tout de même survenu après le coup de sifflet final : Renato Suli?, dans un excès de joie provoqua les supporters de Szeged avec une bouteille de champagne, ce qui fera certainement l’objet d’un rapport de la fédération.

Coupe de Hongrie masculine, Finale

MKB VESZPRÉM KC 27 – 26 PICK SZEGED
Sportmax 2, Budapest, 1500 spectateurs. Arbitres : Kékes, Kékes

VESZPRÉM : Vujin 7 (2), Suli? 5, Iváncsik G. 4, Császár 4, Terzi? 3, Pérez 2, Gulyás 2

Entraîneur : Lajos Mocsai

SZEGED : Prodanovi? 9 (4), Ancsin 4, Šulc 3, Vadkerti 3, Buday 2, Bajorhegyi 2, Zubai 1, Lékai 1, Pribani? 1

Entraîneur : László Skaliczki

Cartons rouge : Terzi?, Laluska / Zubai, Czina

Lajos Mocsai : « Cinq de nos joueurs sont revenus blessés du tournoi de qualification olympique de Göteborg, et après plusieurs semaines ce n’est seulement que dans la demi-finale que l’équipe, dont il manquait Ferenc Ilyés et Tamás Iváncsik blessés, a joué à nouveau ensemble. Après des antécédents pareils et en approchant de la fin d’une saison difficile nous avons réussi à gagner contre une équipe de Szeged extrêmement combattive. Nous avons gagné grâce à nos nerfs plus solides et à une plus grosse volonté. »

László Skaliczki : « L’équipe a été massive et s’est très bien battue. On ne nous a autorisé que très rarement les contre-attaques, l’adversaire a quant à lui su profiter de ses occasions. Nous devons nous remettre au plus vite de cette défaite, car la demi-finale du championnat approche à grands pas. »

Péter Gulyás : « Nous avons joué un très gros match, la bataille acharnée a duré jusqu’aux derniers instants. Selon moi, les deux équipes auraient pu gagner, mais c’est la plus chanceuse qui finalement l’a emporté. »

Timuzsin Schuch : « D’abord je souhaiterais féliciter Szeged, ils nous ont forcés à une bataille incroyable. Ce qui est sûr, c’est que le handball hongrois a besoin de matchs comme celui-ci pour progresser. »

Marko Vujin : « Nous avons gagné très difficilement au terme d’un affrontement de folie. Szeged est une très belle équipe contre laquelle on n’a pas le droit de commencer un match endormis. Nous avons été meilleurs après la pause et surtout dans le money-time. »

Rajko Prodanovi? : « Malheureusement nous n’avons pas réussi à garder notre avantage dans le money-time extrêmement violent et puis n’avons marqué qu’un seul but en dix minutes. Veszprém est une équipe plus forte et plus expérimentée. Nous allons nous venger dans la finale du championnat ! »

Attila Vadkerti : « Je suis très fier de mon équipe. Là, même pendant l’interview je dois lutter contre les larmes car il y a longtemps que nous n’étions pas aussi près de la Coupe. Selon moi, nous la méritions même »

Sur place, Miklos – Correspondant hongrois (handball.hu) pour Handnews.fr

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).