LdC Féminine : Metz a montré de bien jolies choses !

Crédit photo: lerépublicainlorrain

Il fallait que les Messines fassent un très gros match pour remporter leur première rencontre contre les Monténégrines de Podgorica. Ce match, elles l’ont fait, mais face à l’armada d’internationales de l’équipe visiteuse, elles ont tout de même craqué en toute fin de match. Il leur a manqué un brin d’expérience, mais face à ce qui semble être la meilleure équipe de leur groupe, le match de ce soir est très encourageant pour les Lorraines.

Metz reste au contact

On peut saluer la performance de l’ensemble de l’équipe messine ce soir, mais on peut donner un petit plus aux internationales françaises Claudine Mendy (6 buts) qui été précieuse en attaque, à la pivot Nina Kanto (3/4 au tir) qui a eu la vie très difficile au sein de la défense, pas toujours très réglementaire des Monténégrines, à Amandine Leynaud (13 arrêts) qui a sorti de gros arrêts aux moments clés du match, et enfin à la nouvelle recrue messine Kristina Liscevic (5/5) qui est déjà devenue un élément incontournable du collectif lorrain. Après dix minutes, Metz mène à la marque 6-4, et on peut déjà sentir que l’enjeu ne paralyse aucunement les Messines. Côté Podgorica, l’attaque se repose essentiellement sur Bojana Popovic (6 buts). Aucune des deux équipes ne prend un réel avantage sur l’autre (13-13 à la 26ème). Claudine Mendy inscrit le but de l’égalisation à quinze secondes de la mi-temps, mais comme une vilaine erreur de jeunesse, les Messines se font piéger sur un engagement rapide, et rentrent au vestiaire avec un but de retard 14-15.

…mais lâche prise en fin de match

A la reprise, Buducnost prend trois buts d’avance. Mais Amandine Leynaud sort de ses gonds et multiplie les arrêts décisifs. Les Messines reviennent au score à un quart d’heure de la fin. Malheureusement pour les Lorraines, en face, Clara Woltering, après une première mi-temps très moyenne enfile le bleu de chauffe et sort une très grosse fin de match (20 arrêts). A dix minutes de la fin, les Messines en commettant de nouvelles erreurs composées d’un mélange de précipitation et de manque de fraicheur physique, perd un peu de terrain… Buducnost Podgorica s’impose finalement 29-27, à l’issue d’un match qu’elles avaient du imaginer beaucoup plus simple à gagner. En gommant quelques approximations, et avec un peu plus d’expérience a certains moments, Metz aurait pu espérer davantage de ce match… Au vu de la performance de ce soir, le collectif de Sébastien Gardillou a une bonne carte à jouer dans ce tour principal de Ligue des Champions. Metz était finalement si près de l’exploit..

Dans l’autre match du groupe B, les Roumaines de Valcea se sont imposées chez les Slovénes du Krim Mercator 31-25.

Pub Espace Pronos EHFCL

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).