Le Danemark sacré Champion d’Europe !

Des gardiens en transe

55% d’arrêts pour Stanic le Serbe. 61% d’arrêts pour Landin le Danois. Autant dire qu’en première mi-temps, les tireurs qui, en plus de devoir battre la défense adverse en général très bien en place, devaient battre un gardien en (très) grande forme… Assez rapidement dans le match, les Danois prennent le contrôle de la rencontre. Après dix minutes (4-2), la défense danoise, encore plus que la Serbe, asphyxie les attaques serbes. L’exemple le plus criant est Momir Ilic qui ne réussit à rien faire dans cette première mi-temps. Les Danois oscillent entre deux et trois buts d’avance. Eggert Hansen et Mikkel Hansen s’occupent de faire grimper le compteur but danois. S’il fallait en trouver un côté serbe c’est Prodanovic qui sort légèrement du lot en attaque. Après vingt minutes, les Danois mènent 7-5. A plusieurs reprises Stanic empêche les Danois de prendre trop d’avance. Les deux équipes rejoignent les vestiaire sur le score de 9-7.

Le Danemark, très solide

Malgré la bronca accompagnant chaque attaque danois et une pression monstre de la Beogradska Arena, les Scandinaves ont su garder leur sang-froid dans cette deuxième mi-temps. Dès le retour des vestiaires Markussen marque deux buts, et les Danois mènent 11-7. Mais les Serbes, qui plus est chez eux, ne se laissent jamais faire. Ils infligent un 3-0 aux Danois, bien aidé encore par Stanic et recollent à 11-10. Par la suite, les Serbes sont de nouveau en échec en attaque. 16-12 à la 47ème minute, les Serbes paraissent fatigués, au bord de craquer. Mais non ! Après le temps-mort posé par Veselin Vuckovic, les Serbes recollent encore une fois en marquant un 3-0. 16-15 à dix minutes de la fin. Tout est encore possible. Mais à la manière d’un Karabatic en équipe de France il n’y a pas si longtemps encore, quand l’attaque danoise peine, on donne les clés à Mikkel Hansen (9 buts ce soir). Sur trois attaques de suite, c’est lui qui marque pour les Scandinaves. 20-18 pour le Danemark à 4 minutes de la fin. L’atmosphère devient irrespirable. Mais les Danois ne tremblent pas, toujours pas pourrait-on dire. Momir Ilic, héros serbe sur cette quinzaine sort sur blessure. Et les Danois s’imposent 21-19 et deviennent champions d’Europe pour la deuxième fois en trois ans (médaille d’or en 2008)

Faut-il rappeler que le Danemark était parti avec zéro point dans le tour principal de cet Euro? Comme la France. La France a été éliminée durant ce tour principal, avec une victoire, un nul, une défaite. Le Danemark a tout gagné…sommes nous déjà devant les nouveaux Experts de la planète Handball ? RDV le 27 juillet pour le début du tournoi olympique de Londres…

 

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Simon - le 29 janvier 2012 à 19h47

    Bavo à eux, ils le méritent !

    Un très grand Hansen, pas dans toute la compétition, mais quand il fallait.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).