LFH – Arvor 29

Le champion de France racheté par le Stade Brestois 29

La nouvelle est tombée il y a quelques minutes dans les colonnes du Télégrame de Brest. Le club de foot du Stade Brestois 29, pensionnaire de Ligue 1 au football, a annoncé la création d’une SASP pour sauver leur voisin féminin de l’Arvor 29 ! On ne connait pas encore tous les tenants et les aboutissants de cette nouvelle, mais une chose est sûre, cette création devrait permettre au club breton de pouvoir se sauver.

Pour rappel, l’Arvor 29 avait été rétrogradé au début du mois de mai par la CNCG pour un manque de garanties financières. Le club doit présenter et défendre son appel ce samedi devant la CNCG de la FFHB, et ce nouvel élément devrait définitivement fermer le dossier et assurer le maintien du club champion de France dans l’élite !

Pour revoir les images du match Arvor-Mios :


Arvor – Mios 5ème journée by HandNews

Pub Espace Pronos LFH

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. le vengeur masquer - le 1 juin 2012 à 00h40

    Je me demande : avec des finances saines le club d'Arvor aurait il pu payer Filipovic, Lacrabere ou encore Darleux ??? un titre à crédit ??? je rappel au instance fédéral que les clubs nationaux amateurs doivent présenter une CMCD à jour avant la fin de championnat, en cas de non respect de la règle ils sont sanctionnés ! Alors quoi un petit jeu d'écriture comptable pour noyer le poisson et voila Arvor maintenu en LFH !!!! je suis indigné et je trouve ceci injuste vis à vis de club comme dijon, besancon qui bataille pour le maintien en ne vivant pas au dessus de leurs moyens !!!

    J'ai ce soir un peu honte d'être handballeur !!!

    • Kev1 - le 1 juin 2012 à 11h17

      La masse salariale était d'environ 900 000 euros pour un budget de 1.2M dont un trou de 300 000 donc en théorie oui, ces joueuses auraient été payées. L'arvor n'est pas le seul club a être déficitaire. Dijon puisque tu prends cet exemple a été "tenu d'une part, à une limitation de masse salariale autorisée et/ou, d'autre part, à un plan d'apurement de la situation nette négative, dans le cadre du contrôle de l'un et/ou l'autre des critères financier", tout comme Fleury, Issy-Paris, Metz, Mios et Nîmes. Le déficit est plus important certes mais cela est du au retrait d'un sponsor après établissement du budget prévisionnel.

      Cette nouvelle de rachat est pour moi une bonne chose pour le handball et le sport breton en général. Reste à savoir si l'appel du club est accepté, ça c'est moins sur.

      • le vengeur masquer - le 1 juin 2012 à 14h18

        je parler juste d'équité sportive ! je peut pas comprendre que l'on dépense de l'argent que l'on a pas, c'est peut-être du ma formation de comptable. Mais en tous cas la Fédération, par le biais de la CNCG devrait être plus ferme sur les décisions prisent ! si une bonne fois les clubs qui n'ont pas une situation saines étaient relégué, je pense que le problème serait vite régler !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).