LFH – Arvor

L’Arvor 29 relégué en 2ème Division

Le CNOSF vient de rendre son verdict dans l’affaire de l’Arvor 29 et comme on pouvait s’en douter le club breton est relégué en 2ème Division la saison prochaine. Comme le confirme ce matin le journal l’Equipe, l’instance de concilation du Comité Olympique a confirmé les décisions prises par la CNCG de la FFHB, ainsi que celle de la Commission d’Appel.

C’est donc sans doute la fin du haut niveau à Arvor qui va voir partir l’ensemble de ses joueuses majeures et ses internationales, on pense notamment à Julie Goiorani (annoncée du côté de Toulon St Cyr), Cléopâtre Darleux (annoncée du côté de Viborg au Danemark) ou encore Alexandra Lacrabere. Avec cette décision, le club d’Issy Paris devrait disputer la ligue des champions la saison prochaine et Besançon, initialement relégué, devrait finalement être repêché.

 

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos LFH

12 CommentairesPoster un commentaire

  1. loulou - le 21 juin 2012 à 14h30

    C'est dommage pour arvor 29… quand on voit que metz et besançon quelques années plus tôt avec des difficultés financières plus importantes ont été repéchées… On voit qu'il n'y à pas deux poids de mesure.

    Bref je suis très déçue de la décision même si, on ne doit pas vivre au dessus de ses moyens. Je pense juste qu'il aurait été plus juste que la sanction s'applique aux 3 clubs ( a des années différentes) ou à personne

    • alex - le 21 juin 2012 à 16h37

      je suis d'accord avec toi sur metz et besançon mais metz: il y a le sélection de l'équipe de france à metz et pour besançon il sont descendu en d2.Arvor vivait au dessus des ces moyens.

    • Alban - le 21 juin 2012 à 19h58

      Metz a été repêché parce qu'ils étaient arrivés avec une solution et depuis l'équipe s'en tire à peu près bien. Besançon a été rétrogradé en D2 et depuis a assaini ses finances (d'après l'Est Républicain, la caisse serait bénéficiaire de 10 000 euro). Arvor a déjà eu un an de répit avec son déficit de plus de 300 000 eu l'an dernier et n'a pas été rétrogradé (alors que cette somme est exactement celle qui avait fait tomber Besançon il y a 4 ans) ce qui était une belle fleur et quelque part une injustice par rapport aux anciens rétrogradés comme Besançon et Issy.

      Il serait aussi intéressant demander à toutes les joueuses qui passent aux prudhommes dans quelques mois pour avoir leur paye ce qu'elles pensent de la gestion.

      Qu'on regrette qu'une si belle équipe fasse naufrage, d'accord. Mais pas qu'on use d'arguments faux !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).