LFH – Metz

Katty Piejos sur le départ aussi ?

crédits : républicain lorrain

Alors qu’elle termine sa phase de rééducation après s’être blessée il y a 5 mois, l’ailière droite de l’équipe de France et du club mosellan de Metz se pose pas mal de questions sur son avenir. Alors qu’elle vient de voir partir ses copines Allison Pineau et Amandine Leynaud du côté de Valcea en Roumanie, Katty Piejos semble vouloir franchir le pas.

C’est le journal le Républicain Lorrain qui évoque cela dans ses colonnes ce matin, l’ailière semblerait relever un dernier défi après avoir passé 8 ans à Metz “je n’ai pas encore renouvelé mon contrat. Thierry (Weizman, le président de Metz Handball) m’a reçue il y a quelques jours et on doit se revoir très rapidement. Il me propose de rester un an supplémentaire. Cela fait huit ans que je suis à Metz, six saisons que je décline toutes les autres propositions. Cette année, je me pose la question. J’ai envie de sortir de ma routine, de me lancer un nouveau défi. Mais je suis très attachée à Metz alors c’est très flou. ».

Même si son choix semble ne pas être évident, on imagine que les choses vont bon train actuellement en coulisses et que les offres des clubs français, ou étrangers, concurrents arrivent les uns derrières les autres : “J’ai des contacts en France et à l’étranger. A l’époque, je rayais d’office les candidats français mais le niveau s’est resserré et, aujourd’hui, ça ne me dérangerait pas de signer chez la concurrence. Le côté financier entre en jeu également. On me propose plus qu’ici. »

Outre le fait que la valeur des joueurs françaises a très clairement augmentée depuis maintenant quelques mois, on se rend vraiment compte que le club de Metz n’arrive plus à conserver sa valeur d’antan et que la concurrence fait rage. Dans tous les cas on espère que cette joueuse douée et toujours souriante retrouve très vite le chemin des parquets !

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos LFH

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Gabachin - le 16 mars 2012 à 16h27

    C'est la tout le probleme de ce nouveau reglement qui prevoit que 9 joueuses JIPES figurent sur les feuilles de match de LFH la saison prohaine… Une surenchere des joueuses francaises qui s'en trouvent parfois surevaluees. La joueuse formee en france se negocie cher, tres cher! et pour garder ses meilleures il faut aligner beaucoup d'argent… Dommage, beaucoup de clubs de LFH sont deja dans le rouge financierement, cette nouvelle regle risaue purement de les tuer, ou des les affaiblir. On se retrouvera avec un championnat franco/francais absolument incapable de rivaliser avec les grans noms europeens.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).