LFH: Metz ne trouve pas son joker médical

Depuis la blessure d’Allisson Pineau aux Championnats du Monde au Brésil, les dirigeants lorrains cherchent activement un joker médical, mais plusieurs filles leur ont déjà filé entre les doigts ! D’après le Républicain Lorrain, deux pistes sérieuses n’ont pas été conclues. Maida Arslanagic du club danois de Vejen voulait bien rejoindre les rangs messins, mais la close fixée par son club était trop élevée pour les finances de Metz. Les dirigeants étaient aussi tombés d’accord avec une joueuse russe qui n’avait pas été payée depuis plusieurs mois, mais le président messin Thierry Weizman déplore que lorsque la joueuse “a annoncé qu’elle souhaitait venir en France, son salaire est tombé sur son compte en banque…”. Dernière piste qui n’a pas abouti, celle d’Audrey Bruneau qui a finalement choisi de rallier Besançon.

Le temps presse pour Metz puisque le club jouera son quart de finale aller de Ligue des Champions le 4 février contre Podgorica. Le président messin assure que les dirigeants et lui-même explorent deux nouvelles pistes, celles d'”une nordique et une joueuse de l’est”. Affaire à suivre donc…

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).