Médias

F.Houzot: “Le handball est un produit de qualité sans équivoque”

houzot

Ce week-end sera l’objet d’une grande première pour les antennes de la toute nouvelle chaîne sportive beIN SPORT. En effet, le diffuseur d’origine qatarie va retransmettre pour la première fois de sa jeune histoire un match de l’équipe de France masculine dimanche à 18h face à la Turquie dans le cadre des éliminatoires à l’Euro 2014 au Danemark. Handnews a profité de cette occasion pour rencontrer longuement le directeur de la rédaction de beIN SPORT, Florent Houzot, qui nous explique les ambitions de sa chaîne sur le handball.

Handnews : En juin dernier vous faisiez l’acquisition des droits du championnat de France féminin LFH pour un modeste ticket d’entrée de 50 000€. Était-ce une véritable stratégie à l’époque, comme le football, ou tout simplement la danseuse de votre patron Charles Biétry ?

FH : Tout d’abord la danseuse de Charles Biétry c’est le sport en général même si effectivement le handball occupe une place toute particulière dans son cœur. Nous sommes une chaîne omnisports et nous devons offrir à nos abonnés le plus grand nombre de sports possibles, le handball en fait partie naturellement. Malgré notre jeunesse, nous essayons dans la mesure du possible de répondre aux appels d’offres dès que des droits sont disponibles à la vente. Ce fut le cas en juin dernier avec les droits de la LFH.

Handnews : Depuis, vous avez également acquis les droits de la Ligue des Champions, homme et femme, au nez du diffuseur historique Canal+. C’était une priorité ?

FH : Au moment de la phase de lancement de beIN SPORT, les droits de la Ligue des Champions de handball étaient sur le marché. Nous avons donc étudié la faisabilité de les acquérir afin que cela soit en accord avec notre ligne éditoriale. On a estimé que c’était un bon produit, un produit assez haut de gamme en terme de production. On peut largement comparer ce programme à celui de la Ligue des Champions de football proposé par l’UEFA. Quand on voit la charte de production, notamment lorsque nous retransmettons les matchs de Montpellier et Chambéry, l’EHF impose des standards de très haut niveau et c’est vraiment très bien pour un diffuseur TV comme nous de proposer un programme d’un tel niveau à nos téléspectateurs. Le handball est un produit de qualité sans équivoque.

Handnews : Selon vous quels sont les atouts aujourd’hui du handball pour favoriser sa diffusion à la TV ?

FH : La valeur du handball aujourd’hui en France est essentiellement représentée par ses équipes de France, garçons et filles. Le hand arrive à faire parler de lui pendant les périodes des grandes compétitions internationales, comme les JO ou les championnats du monde. C’est une réalité aujourd’hui : c’est plus compliqué avec le championnat de France. Il faut trouver des recettes au niveau de la programmation pour trouver une place au milieu des nombreuses offres football qui sont diffusées chaque semaine. Je me rappelle qu’il y a encore pas très longtemps, une journée du championnat de France de handball pouvait démarrer le mercredi et se terminer le dimanche. Ce n’est pas forcément pratique en terme de lisibilité pour les TV, à contrario de la Ligue des Champions qui est un produit régulier et “brandé”. Quelque soit le lieu de la retransmission, Montpellier ou Vezsprem, on a juste l’impression que c’est le même match avec une charte de réalisation, des salles bien remplies, bien éclairées…ce sont des éléments importants pour un diffuseur.

Handnews : Justement ça doit vous faire bizarre le samedi matin depuis le début de saison lorsque vous regardez les retransmissions des matchs de LFH où les salles sont justement peu remplies ?

FH : Effectivement pour le moment les salles ne sont pas forcément pleines mais nous allons diffuser une douzaine de matchs durant la saison en essayant de mettre en avant l’ensemble des clubs et des salles importantes. Les filles ont accepté de jouer à 12h chaque samedi et cela est un vrai changement pour le sport en France, ce n’est pas habituel et rien que pour cela on les remercie. C’est une très bonne chose lorsque le club, la Ligue et le diffuseur arrivent à trouver un terrain d’entente commun pour assurer la meilleure diffusion d’un évènement. C’est ce que nous avons également réussi à faire sur la Ligue des Champions avec l’EHF, Montpellier et Chambéry en proposant le créneau du dimanche soir à 19h. A cette heure là, il n’y a pas de sport en live sur les autres chaînes de TV en France, c’est donc une très bonne opportunité pour mettre en avant le handball.

Handnews : Avez-vous déjà des objectifs en terme d’audience sur les retransmissions de handball ?

FH : C’est vraiment encore trop tôt pour nous car nous avons à peine quatre mois d’existence et que nous sommes encore en pleine phase de lancement et de recrutement d’abonnés. Je ne sais pas si tous les abonnés de beIN SPORT regardent la Ligue des Champions de handball mais quand on s’abonne à une chaîne payante, c’est, normalement et logiquement pour la regarder. On peut donc penser que la “niche” handball est un très bon complément pour nos abonnés mais nous n’avons pas à ce jour de chiffres à communiquer sur l’audience du handball sur nos antennes.

Handnews : En tant que professionnel des médias, pensez-vous que l’affaire des paris sportifs va ternir l’image du handball ?

FH : Je ne suis pas forcément un spécialiste des sondages ou des études mais il est évident que nous aurions préféré nous passer d’un tel évènement. Surtout nous avec Montpellier en Ligue des Champions que nous diffusons régulièrement. Outre l’image du club qui est ternie, c’est surtout l’aspect sportif qui est en jeu avec les défaites du MAHB face à Moscou, Léon et Hambourg. En même temps, si je prends l’exemple du cyclisme et des affaires de dopage, cela n’a eu aucun impact sur les audiences du Tour de France, bien au contraire…Il faudra attendre de voir les résultats de la procédure et de l’enquête mais on aurait préféré s’en passer, c’est sûr.

Handnews : Est-ce qu’un fan de handball a intérêt à s’abonner à beIN SPORT dans les 18 prochains mois ?

FH : Pour le moment nous disposons des droits de la ligue féminine de handball et de la Ligue des Champions. Même si nous allons ce week-end diffuser pour la première fois l’équipe de France masculine face à la Turquie, la vocation de beIN SPORT n’est pas de retransmettre les  évènements internationaux des équipes nationales. Nous avons diffusé cet été le handball aux JO, via un accord de sous-licence avec France Télévisions, avec le basket et le tennis. Néanmoins tout nous intéresse et il y a un équilibre à avoir mais on est plutôt dans des programmes ou évènements récurrents comme la Ligue des Champions : un feuilleton qui dure toute l’année.

Handnews : A vous entendre, on peut d’ores et déjà penser que beIN SPORT se positionnera lors du prochain appel d’offre pour les droits du championnat de France LNH ?

FH : Je ne peux pas vous laisser dire cela. Le prochain appel d’offres pour les droits du championnat de France de 1ère Division est encore loin et on ne peut pas savoir aujourd’hui dans quelle situation se trouvera beIN SPORT à ce moment là. D’ici là, il y aura d’autres droits disponibles dans d’autres sports, il faudra donc étudier cela au cas par cas. Mais si cela peut vous aider à mieux comprendre notre stratégie, je le répète : la vocation de beIN SPORT est d’être une chaîne omnisports avec la volonté d’avoir les grandes compétitions dans notre portefeuille. Compte tenu de notre offre qui est sans abonnement, nous sommes obligés de proposer en permanence des évènements récurrents. Avant de parler de l’équipe de France, une chaîne à péage doit fournir des programmes qui s’inscrivent dans la durée, c’est une chose très importante pour un abonné.

Pour rappel beIN SPORT diffusera ce soir en direct à partir de 18h le match Turquie – France qualificatif à l’Euro 2014. 

crédit photos : bruno des gayets/DPPI 

Pour revoir la magnifique roucoulette de Uwe Gensheimer :


Roucoulette Uwe Gensheimer by HandNews

15 CommentairesPoster un commentaire

  1. xouxou - le 4 novembre 2012 à 20h40

    Bonjour,

    Il est où le match de hand sur Bein Sport ? Sur BS1 il s'agit d'un match de foot en direct et sur BS2 du basket en direct…. il suffit de regarder la grille tv de cette chaine pour vérifier que ce ne sera pas diffusé à 18h comme vous le dites !! Il serait préférable de vérifier les infos que l'on donne si l'on veut être un minimum crédible !

    Pour info il y aura bien une rediffusion du match sur BS2 à 19h40, on est loin du direct de 18h…

    • Jacky 68 - le 7 novembre 2012 à 22h46

      Il est évident que la programmation de Bein n'a pas été respectée au détriment du handball ce qui est condamnable. Le journal L'Equipe explique que Bein vient d'acheter les droits du basket américain qui seront programmés le dimanche à 18h ce qui justifie le changement de programmation et ceci d'autant plus que le match était mal filmé !!!!

      Ce couac ne remet cependant pas en cause la qualité des retransmissions et des commentaires de la ligue des champions qui sont d'un excellent niveau avec de nombreuses rediffusions.

  2. Isakovic - le 4 novembre 2012 à 20h45

    Bonsoir, notre informations est correcte. Le match est diffusé en direct depuis 18h sur la chaîne beIN SPORT 3 (ou Max 3).

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).