EDF (F)

Alain Portes nouveau sélectionneur des Bleues

Alain Portes

Celui qui a fait grandir l’équipe masculine de la Tunisie à vitesse grand V depuis maintenant 3 ans va donc désormais prendre les reines de l’équipe de France féminine de handball. Annoncé ce soir dans les locaux de la FFHB, Alain Portes est le nouveau sélectionneur national féminin à la tête des fameuses “Femmes de Défis”. Celui qui était surnommé “Bip Bip” à la fin des années 90 tellement il était rapide sur son aile gauche à l’USAM Nîmes (Champion de France en 1988, 1990, 1991, 1993) et en équipe de France, avec laquelle il a notamment décroché le bronze à Barcelone aux côtés des Bronzés dirigés par Daniel Costantini.

Alain Portes connaît très bien le handball féminin français puisqu’il a dirigé le HBC Nîmes, club avec lequel il a notamment remporté la Coupe Challenge en 2001. En 2006, il revient dans son club de toujours, l’USAM Nîmes, avant de s’envoler de l’autre côté de la Méditerranée en 2009 pour prendre les reines de l’équipe nationale masculine de Tunisie. Il a notamment remporté 2 fois le Championnat d’Afrique des Nations en 2010 et 2012 et il a qualifié son équipe en 1/4 de finale aux JO de Londres 2012. Tout le monde s’accorde à dire qu’il a réalisé un travail de grande qualité depuis son arrivée en Tunisie. Il a permis notamment l’émergence de jeunes joueurs talentueux tels que le futur arrière de Kiel, Wael Jallouz,qui arrivera chez les Kielers en juillet prochain.

Alain Portes va sans aucun doute donner un nouvel élan à cette équipe de France féminine qui a clairement besoin de partir sur autre chose, notamment sur le volet offensif. Prochaine échéance pour le nouveau coach et son staff : les 2 matchs de qualification en octobre prochain pour le Championnat d’Europe 2014.  Rendez-vous est pris. Le nîmois devrait sera accompagné dans sa tâche par l’ancien coach du Maroc, Philippe Carrara, et Frédéric Perez, ancien gardien de but de Créteil et de l’équipe de France à Barcelone en 1992.

Alain Portes a déclaré hier soir après sa nomination « Devenir entraîneur national au sein de la fédération française de handball est une proposition séduisante qui ne se refusait pas. J’en suis donc forcément ravi ; je sais que c’est une grande responsabilité que me confient le président et le DTN. C’est un aboutissement pour moi, même si je quitte la Tunisie le cœur gros. J’ai vécu, en effet, de belles émotions avec l’équipe nationale masculine tunisienne. De plus, même si j’ai quitté le handball féminin en tant qu’entraîneur depuis quelques années, j’ai toujours suivi le parcours de l’équipe de France, notamment aux derniers JO où je suis allé les voir. J’ai envie d’aider cette équipe. Je succède certes à un monument du handball français. Olivier Krumbholz est un homme pour qui j’ai beaucoup de respect et il en a également pour moi à travers ses déclarations. Je pense bien évidemment à lui car cette sortie est bien évidemment difficile. »


Handball – Equipe de France Féminine, Deroin et Attingré répondent au quiz … et se trompent ! by Handnews

HandNews & CasalHand

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).