All

Retour sur la 11ème journée

Jicha KielStatut quo en tête de la Bundsliga après la onzième journée, la dernière avant la trêve internationale de cette semaine. Kiel est allé s’imposer à Göppingen (35-31) ce dimanche, grâce une nouvelle fois à une grosse partie de Filip Jicha. Tenus en échec en début de match, les Zèbres ont creusé le trou dès qu’Andreas Palicka a pris le relais de Sjöstrand dans les cages, décidément bien en difficulté ces derniers temps. Le trou creusé, les leaders se sont contentés de gérer face à une équipe de Göppingen dont la base arrière, hormis Momir Rnic (9 buts) aura une nouvelle fois été trop inoffensive. Rhein-Neckar Löwen a largement dominé Emsdetten (39-24), dont on commence à douter sérieusement de la capacité à se maintenir. En tête de huit buts à la pause, les Lions de Mannheim ont déroulé en deuxième mi-temps, dans un match où Alexander Petersson, toujours en délicatesse avec son épaule, avait été laissé dans les tribunes. C’est le pivot norvégien Bjarte Myrhol qui finit meilleur buteur de la rencontre avec huit buts, devant Isaias Guardiola, auteur de sa meilleure marque cette saison avec six buts. Flensburg profite de la défaite de Berlin pour récupérer sa troisième place, après sa victoire face à Bergischer (30-28). Dans une salle où beaucoup sont venus perdre des points depuis le début de la saison, Flensburg s’est détaché après la mi-temps grâce à un 4-0 infligé à son adversaire, dans le sillage d’un Steffen Weinhold parfait au relais de Glandorf blessé la semaine dernière. Le futur joueur de Kiel a inscrit huit buts et Mattias Andersson a une nouvelle fois été le grand bonhomme de Flensburg, avec ses 22 arrêts dont quatre pénaltys.


Résumé Bergischer – Flensburg par Handnews

Résumé RNL – Emsdetten par Handnews

Dans le choc de la journée, Hambourg s’est imposé à l’arraché à Berlin (33-32), avec l’aide d’un arbitrage parfois complaisant, comme l’a souligné avec véhémence Dagur Sigurdsson à la fin de la rencontre. C’est Hans Lindberg, grand bonhomme de la rencontre avec 12 buts dont un 7/7 aux 7 mètres, qui a inscrit le but vainqueur sur un pénalty à la dernière seconde. Auparavant, Duvjnak avait porté son équipe tout le match et Berlin a craqué dans le money-time, butant sur Johannes Bitter décisif. Melsungen profite de sa victoire à Eisenach pour monter à la sixième place du classement (31-27). Alors que l’avant dernier était encore à un but à cinq minutes de la fin, Mikael Appelgren a enchainé trois arrêts de suite pour permettre aux rouges de rentrer avec les deux points de la victoire. Hannover a consolidé sa septième place grâce à sa deuxième victoire de suite, cette fois-ci face à Lemgo, décidément peu à l’aise à l’extérieur (33-26). En tête de cinq buts après un quart d’heure de jeu, les coéquipiers de Lars Lenhoff (7 buts) ont pu mettre en place le jeu qui leur avait tant réussi l’an dernier, à base de montées de balles et de jeu rapide. Lemgo, trop friable et surtout jetant beaucoup de ballons et attaque, n’a jamais pu revenir, chutant à la treizième place du classement.


Résumé Berlin – Hambourg par Handnews

Dans le bas du classement, tout le monde s’est neutralisé, à commencer par Wetzlar qui a été chercher le match nul du côté de Minden (24-24). Dans un match complétement fou, Minden comptait encore deux buts d’avance à cinq minutes de la fin avant de se faire rattraper. Il a fallu que Persson réalise un dernier superbe arrêt pour garder le match nul qui n’arrange finalement personne. Wetzlar confirme néanmoins son léger mieux, avec un troisième match sans défaite de suite. C’est Kevin Schmidt, l’ailier gauche, qui a joué un rôle prépondérant dans ce résultat, inscrivant dix buts dont le but égalisateur. Dans l’autre match entre mal classés, Balingen n’a pu faire mieux que match nul face à Gummersbach (25-25), se faisant rattraper sur un dernier but au buzzer de Christophe Schindler. Là aussi, Baligen comptait deux buts d’avance à deux minutes de la fin, avant de perdre un ballon et de finalement se faire rattraper. Une nouvelle fois, l’ailier gauche de Gummersbach Raul Santos s’est mis en évidence en inscrivant huit buts. Enfin, en match avancé, Magdeburg avait dominé Lübbecke (30-26) assez facilement puisque les visiteurs ont compté jusqu’à dix buts de retard avant que Frank Carstens ne se décide à faire rentrer sa jeune garde à un quart d’heure de la fin.

Classement

Rang   Equipe Pts J G. N. P. ButsDiff.
0 THW Kiel 0 0 0 0 0 0:00
0 SG Flensburg-Handewitt 0 0 0 0 0 0:00
0 SC Magdeburg 0 0 0 0 0 0:00
0 TSV Hannover-Burgdorf 0 0 0 0 0 0:00
0 Füchse Berlin 0 0 0 0 0 0:00
0 Rhein-Neckar Löwen 0 0 0 0 0 0:00
0 MT Melsungen 0 0 0 0 0 0:00
0 SC DHfK Leipzig 0 0 0 0 0 0:00
0 HSG Wetzlar 0 0 0 0 0 0:00
0 TBV Lemgo 0 0 0 0 0 0:00
0 Frisch Auf Göppingen 0 0 0 0 0 0:00
0 TVB 1898 Stuttgart 0 0 0 0 0 0:00
0 Bergischer HC 0 0 0 0 0 0:00
0 HC Erlangen 0 0 0 0 0 0:00
0 GWD Minden 0 0 0 0 0 0:00
0 HBW Balingen-Weilstetten 0 0 0 0 0 0:00
0 Die Eulen Ludwigshafen 0 0 0 0 0 0:00
0 HSG Nordhorn-Lingen 0 0 0 0 0 0:00
0 HSC 2000 Coburg 0 0 0 0 0 0:00
0 TUSEM Essen 0 0 0 0 0 0:00

Pub Espace Pronos Allemagne

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).