All

Retour sur la 25ème journée

Pavel HorakQui a dit que la Bundesliga n’est pas un championnat palpitant? Bien loin des cavaliers seuls du PSG et de Barcelone, le championnat allemand est certainement le plus ouvert cette année, que ce soit dans le haut ou le bas du tableau.

La journée avait commencé mercredi, jour où quatre des cinq premiers jouaient. Première surprise, Göppingen, toujours à l’aise face aux gros (on se souvient d’une probante victoire face à Hambourg), a dominé Kiel de la tête et des épaules (33-29). Prost, avec ses 21 arrêts, a été un artisan majeur de la victoire, même si il a été bien aidé par la passivité défensive de Kiel et par la performance de Thierry Omeyer, une nouvelle fois à la peine. Le deuxième, Rhein-Neckar Löwen, a lui aussi chuté, dans la salle de Flensburg (30-27), qui par la même se place à quatre points de la tête et pourrait bien jouer les troubles fêtes jusqu’à la fin de l’année. Rhein-Neckar avait bien débuté le match avant de s’écrouler en fin de match, incapables de battre un Mattias Andersson de nouveau en réussite.


Résumé Göppingen – Kiel par Handnews


Résumé Flensburg – Rhein-Neckar Löwen par Handnews

Derrière, Berlin a aisément dominé Grosswallstadt, le désormais dernier (30-21), grâce notamment à une deuxième mi-temps à sens unique. Le coach berlinois avait fait le fois de donner du temps de jeu à ses remplaçants pour préparer le match de Madrid, et bien lui en a pris. Hambourg a repris sa cinquième place, en dominant un Minden désormais relégable et en déroute totale (32-18). Grâce là aussi à une grosse prestation en deuxième mi-temps (seulement six buts encaissés), les Hambourgeois ont profité du match nul entre Hannovre et Wetzlar (29-29) pour dépasser Hannovre. Ceux-ci ont d’ailleurs eu chaud puisqu’il étaient menés de six buts à un quart d’heure de la fin. Mais un dernier but du pivot norvégien Hykkerud et un dernier arrêt de Puljezevic ont permis aux verts et noirs de prendre un point important dans la course à l’Europe.


Résumé Berlin – Growallstadt par Handnews

Dans le ventre mou, Magdeburg a gagné face à Lemgo (27-24), mettant ainsi fin à la série d’invincibilité des bleus et blancs. Malgré un très bon Dresrusse dans les buts, Magdeburg a fait la course en tête, grâce notamment aux sept buts de Kneer. Plus bas, Lübbecke s’est imposé de justesse à Neuhausen, grâce à la doublette Pajovic-Vuckovic (4 et 7 buts respectivement). Même si Neuhausen a donné une belle réplique, ils ont souffert de trop d’erreurs défensives pour espérer récupérer des points, butant de plus sur un Quenstedt en chaleur en fin de match.

Les changements majeurs ont eu lieu dans le bas du classement. Gummersbach, pourtant privés d Mahé et Krause, a dominé Melsungen qui s’enfonce dans le doute (27-26). Même si la copie n’a pas toujours été parfaite, Ristovski dans son but a gardé son équipe dans le match avant que la récente recrue Raul Santos ne donne définitivement la victoire à Gummersbach à trente secondes de la fin. Essen a quant à lui laissé la dernière place à Grosswallstadt après sa victoire probante face à une équipe de Balingen décevante (30-28). Face à une équipe jeune et virevoltante, les anciens de Balingen ont bien tenté de durcir le jeu, mais n’ont récolté par là que deux exclusions directes, qui ont fini par peser lourd dans le money-time.

Pub Espace Pronos Allemagne

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).