Aus

Postulez au “Meilleur Job du Monde” et rejoignez l’Australie !

Sydney University Handball

La troisième fois sera-t-elle la bonne ? Apres deux participations successives au IHF Super Globe et aucune victoire a son compteur, le club de Handball de Sydney University s’est fixé comme objectif d’inverser cette tendance en 2014 avec l’aide de nouvelles recrues Européennes. L’Australie n’est pas une nation majeure du handball, avec son équipe nationale occupant toujours la dernière place à chaque Championnat du Monde ou le club de Sydney University, Champion d’Océanie en 2011 et 2013, pointant a la 8ème et dernière place du Super Globe (championnat du monde des clubs), deux années de suite.

Les distances qui séparent les capitales de chaque état de ce gigantesque pays-continent, ajouté au manque total de subventions aussi bien publiques que privées, expliquent en grande partie ces mauvais résultats ainsi que l’absence de ligue nationale. Le hand australien reste tout simplement dans l’ombre de sports majeurs que sont le Rugby, le Cricket et le Football.

Mais Sydney University compte bien inverser la tendance en s’appuyant sur le légendaire «fighting spirit » australien et sa capacité à ne jamais baisser les bras même dans les moments les plus difficiles. Et puis quand on connaît un peu l’ambiance qui règne dans ce pays et le mode de vie australien, on ne peut qu’être sous le charme de ce continent et de la ville de Sydney, la preuve en images :

Lors de l’edition 2012 du Super Globe, le club australien est passe tout prêt de sa première victoire, face au club de Mudhar, championnat d’Asie. Le club saoudien ayant renforce sa base arrière avec un certain Wael Jallouz (actuellement au THW Kiel) sur le cote gauche et l’international Tunisien Amine Bannour sur le cote droit. Même si le match a finalement tourne en faveur du club professionnel d’Arabie Saoudite, les amateurs australiens ont réussi à gagner le respect du monde du handball pour leur combativité et leur moral à toutes épreuves.

En 2014, Sydney University est plus que jamais déterminé a passer a l’étape supérieure afin de prouver qu’une victoire au prochain Super Globe est a leur portée. Le staff et les joueurs ont une longue préparation devant eux avec le Championnat Australien en Mars, les Championnats d’Océanie en Nouvelle- Calédonie en Juin avec a la clé une possible qualification pour le Super Globe a Doha en Aout.

Afin d’atteindre ces objectifs, l’entraineur Philip Enders est maintenant a la recherche de renfort sur la base arrière ainsi qu’au poste de pivot pour compléter le noyau dur de cette équipe qu’il a patiemment construite ces 2 dernières années. Ayant épuisé le viviers de joueurs potentiels en Australie, le club se tourne maintenant vers l’Europe afin de recruter 3 ou 4 étudiants pour faire partie de l’aventure.

Les mots de Sebastien Traverso, capitaine Franco-Australien de cette equipe de Sydney résument très bien la situation du club ainsi que ces objectifs : « Les joueurs ne reçoivent aucun salaire et a chaque rencontre du championnat local, les spectateurs se comptent sur les doigts de la main, mais nous prenons notre préparation très au sérieux et pouvons offrir, a toute personne motivée et prête a passer les 6 prochains mois au pays des kangourous, une vrai chance de pouvoir jouer contre des clubs tels que Barcelone ou HSV Hamburg ». Avis partage par Thomas Gerstch, aussi détenteur de la double nationalité, qui garde les buts du club australien depuis maintenant 3 ans: “Aucun autre club amateur dans le monde ne peut offrir a un joueur la possibilité de participer au Super Globe et de pouvoir se mesurer aux meilleurs joueurs de la planète handball”.

Le club de Sydney University espère maintenant pouvoir attirer des étudiants européens prêts a faire le grand saut pour venir étudier a Sydney et intégrer leur effectif en vue des échéances a venir. « Nous ne pouvons pas offrir de rémunération, ni meme de bourse universitaire mais la chance de pouvoir faire partie d’un groupe prêt a tout pour enfin rajouter l’Australie sur la carte du handball mondial. La perspective d’allier la pratique du handball, au surf sur les plages de sable fin dans une des plus belles villes du monde, devraient en intéresser plus d’un», conclue le Vice-président du club Pascal Winkler.

Si vous êtes étudiant, jouant ou ayant joué à un niveau D1/D2/N1/N2, et êtes intéressé par un expérience handballistique a l’autre bout du monde, merci de les contacter a info@sydneyunihandball.com.

Site Internet : www.sydneyunihandball.com

Facebook www.facebook.com/SydneyUniHandball

Twitter : twitter.com/SydneyUniHandball

HandNews & CasalHand

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Nicolas184 - le 26 novembre 2013 à 17h49

    Si on a fait une purge en N3 à 17 ans ça les intéressent pas? 😛

  2. goffin - le 30 novembre 2013 à 16h14

    A 15 ans en -18 France et ayant fait un stage national regroupant les 45 meilleurs joueurs de France, s'entrainant au pole espoir de Toulouse une fois par semaine pendant un an cela les intéressent ils ?

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).