Coupe EHF (F) – 1/4

A la découverte d’Astrakhanochka

Astrakhanochka

Lors du tirage des quarts de finale de la Coupe EHF, les Messines ont appris qu’elles devraient se déplacer à Astrakhan, en Russie. En regardant sur une carte, cette ville paraît se situer au bout du monde. Focus sur ce club méconnu de la scène européenne.

IMG_8812

Ekaterina Vetkova, pivot d’Astrakhanochka

En 1993, la ville d’Astrakhan fonde le club de handball que l’on connait aujourd’hui. La première entraineuse fut Nadezhda Badredinova. En cinq ans, le club accéda à la Super League, la première division russe. Chaque année, le club parvint à obtenir de meilleurs résultats en championnat. C’est en 2004 que Astrakhanochka se qualifia pour la première fois pour une compétition européenne, en Coupe EHF, après avoir terminé cinquième de première division. Le meilleur résultat en coupe d’Europe demeure le quart de finale de Coupe des Vainqueurs de Coupes disputé lors de la saison 2006/2007 (éliminé par Byasen). En 2010, le club entre dans une nouvelle ère. L’essentiel des dirigeants est remplacé, et le sélectionneur de l’équipe junior russe, Vyacheslav Kirilenko, prend les rênes de l’équipe. Après plusieurs années, les internationales Emilia Turey et Natalia Kurbanova sont revenus à Astrakhanochka, leur club formateur.

IMG_8817

Emilya Turey, ailière fétiche de l’équipe de Russie et d’Astrakhanochka

Engagées dès le premier tour de la Coupe EHF, les Russes ont du éliminer le DHC Sokol Poruba (Rep.Tchèque), Siofok KC-Galerius Fürdö (Hon) et le WHC Radnicki Kragujevac (Srb). En championnat, le club a fini cinquième de la saison régulière loin derrière les deux locomotives de tête Zvezda Zvenigorod et Rostov-Don. En play-offs, Astranochka a été éliminé par le Dinamo Volgograd après un match d’appui, les deux clubs ayant chacun gagné leur rencontre à domicile. Le club jouera donc pour déterminer le classement entre la cinquième et la huitième place. Le prochain match est contre l’University Izhevsk le 27 mars.

Cette année, huit joueuses font partie de l’équipe junior et deux sont internationales A en Russie: Turey et Vetkova. Par ailleurs, les deux Biélorusses Artsiukhovich et Yankoushaya, la Serbe Eric, la Monténégrine Nikcevic, l’Azérie Peche et l’Ukrainienne Vlasenko sont toutes internationales dans leur pays. Le danger peut venir de presque toutes les positions: la base arrière est bien fournie avec Rachiteleva, pièce maitresse de l’équipe et Artsiukhovich sur la gauche et Eric sur la droite. Au pivot, Vetkova et Snopova se chargent de remuer les défenses adverses tandis Turey et Fanina se partagent l’aile gauche Yuschenko évolue sur l’aile droite.

Enfin, la ville où réside le club est Astrakhan, située à plus de 1300 kilomètres de Moscou mais à une cinquantaine de kilomètres de la frontière kazakh. La ville est très réputée pour son caviar et dépasse les 500 000 habitants

HandNews nouvelle application

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).