Dopage

60 contrôles positifs dans le handball entre 2007 et 2012

Ballons

Le rapport d’enquête sur la lutte contre le dopage rendu mercredi matin par le Sénat était très attendu par les différents acteurs du monde sportif hexagonal. S’il met notamment l’accent sur le cyclisme et le Tour de France, il permet également de mieux situer la place du handball par rapport aux autres sports en matière de lutte contre le dopage.

Les 238 pages du rapport du Sénat, constituées notamment de 60 propositions pour lutter contre le dopage en France, offrent un large panorama de la situation pour chaque sport. Le handball n’est bien sûr pas épargné par les cas positifs, même s’ils restent marginaux eu égard au nombre de joueurs contrôlés. En effet, seul 1,1% des joueurs contrôlés en 2012 par l’Agence Française de lutte contre le dopage (AFLD) étaient positifs en France, soit 5 cas anormaux. Un “cas atypique” est également mentionné dans le rapport des sénateurs.

Le handball est le 5ème sport le plus contrôlé en 2012 dans l’Hexagone, derrière le cyclisme, l’athlétisme, le rugby et le football. Les sports collectifs sont particulièrement suivis de prêt par l’AFLD, représentant 35% du groupe cible en 2012. Les cannabinoïdes (cannabis) constituent la substance la plus trouvée dans les contrôles positifs du hand.

En élargissant la période de contrôle à 2007-2012, le handball est le 6ème sport en France en termes de contrôles positifs sous l’égide de l’AFLD (60 cas). Cela représente en moyenne une dizaine de cas positifs par an. Le jeu à 7 est donc relativement épargné par les problématiques de dopage.

Les sénateurs mettent également en avant dans leur rapport l’intensité des calendriers sportifs comme facteur de dopage. Alors que des play-offs pourraient être proposées en LNH à court terme, le Sénat propose d’établir un plafond de pratiques pour les sportifs professionnels. Les sports collectifs sont principalement concernés, la combinaison des matchs de ligue nationale, ligue européenne ou internationale, de championnat national, ainsi que les matchs internationaux en sélection nationale, conduit à un « rythme de compétition très soutenu ». Cette conclusion pourrait venir enrichir la réflexion des acteurs du handball français pour une éventuelle refonte des calendriers des ligues professionnelles.


Coupe EHF / HBC Nantes – Besiktas by Handnews

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. Aleeeex - le 24 juillet 2013 à 19h12

    Les handballeurs sont des gros fumeurs de joints mdrrr

  2. lesne - le 24 juillet 2013 à 20h31

    je m'en tape j'aimerai toujours le hand!

  3. handbol - le 25 juillet 2013 à 07h15

    On aurait aimé plus de détail:

    – a quel niveau le dopage et combien (D1, Pro D2, N1, etc…)

    – quel type de drogue utilsée ? (dernièrement 2 contrôles positifs au pétard … qui n'améliore pas les perfs)

    – combien de contrôles effectués

    etc…

    Bref pour ceux que ça intéresse, le rapport est disponible au format PDF, ici : http://www.senat.fr/rap/r12-782-1/r12-782-11.pdf (238pages)

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).