Esp

Le handball européen se mobilise pour León

Antonio Garcia Leon

En proie à d’importantes difficultés financières, le club d’Ademar León joue sa survie depuis plusieurs semaines. Une souscription a ainsi été lancée auprès des supporters du club afin de réduire la dette. Désormais, c’est une grande partie du handball européen qui se mobilise pour le club espagnol.

« Ademar nous rend tous heureux ! » A l’image de cette phrase prononcée par Manolo Cadenas, l’actuel entraîneur du club et désormais sélectionneur de l’Espagne, les grands acteurs du handball international ont tenu à apporter leur soutien au club de León dans une vidéo diffusée cette semaine sur internet. Plus de 300 000 € sont nécessaires à court terme afin de payer les joueurs et les principaux créanciers. Le temps presse pour la formation ibérique.

Une plateforme de soutien, « SOS Ademar » (http://www.sosademar.org/), a été créée dans ce sens. Elle doit permettre de lever des fonds pour renflouer les caisses du club. En attendant, ce sont plusieurs internationaux qui ont apporté leur soutien à León. Parmi eux, plusieurs joueurs de LNH dont Didier Dinart, en espagnol dans le texte : « Pour que ne disparaisse pas l’une des meilleures formations d’Espagne » clame ainsi l’Expert. « Mon fils est né à León, ajoute Antonio Garcia. C’est avec l’Ademar que j’ai vécu ma meilleure saison sportive. » Et de conclure, tout comme Mikkel Hansen, José Manuel Sierra, Laszlo Nagy ou encore José Javier Hombrados : « Sauvons l’Ademar ! »

Salvemos Leon

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. SuperGardent - le 8 mai 2013 à 22h14

    J'espère qu'on en fera autant pour les autres clubs dans le futur … je trouve ça malsain par ces temps de crise de sauver un club qui a eu une mauvaise gestion plutôt que les gens qui en ont besoin et en Espagne il y en a un paquet …

    • Mathieu - le 9 mai 2013 à 02h58

      ce que tu dit n'est pas du tout faux, mais cela reste quand même un très beau geste de la part de tout ces figures emblématique du handball.

  2. Sk. - le 9 mai 2013 à 21h02

    C'est investir en fonds perdus. La dette totale avoisinerait en réalité les 2 000 000 d'euros. Quiconque fait un don risque donc de le faire en pure perte. Et comme le dit SuperGardent, ce club a vécu de trop nombreuses années au dessus de ses moyens ; s'il s'en sort, ce ne doit pas être au dépend de supporters que l'on traite comme des vaches à lait alors que 25% d'entre eux sont au chômage. Bref, la situation de l'Ademar est dommageable, et les initiatives prises de toutes parts ne permettront pas de trouver les 2 ME nécessaires, donc à moins de rendre les créanciers (essentiellement Bankia) compréhensifs, je ne donne pas 5 mois à l'Ademar pour suivre le chemin tracer par Portland San Antonio…

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).