LdC (F)

Gy?r (enfin) champion d’Europe!

Les Hongroises avaient remporté le match aller en Norvège de trois buts, ce qui leur donnait un coussin d’avance plus que confortable avant le retour à Veszprém. Après une seconde période où Larvik aurait pu y croire, Gy?r a finalement conservé cette avance et est sacré champion d’Europe pour la première fois de son histoire.

csapateto640

Gy?r a entamé le match pied au plancher, dans une ambiance phénoménale, le score était déjà de 5-1 en seulement sept minutes. La gardienne norvégienne de Gy?r a également apporté sa pierre à l’édifice et n’a pris que deux buts en un quart d’heure (9-2). Côté Larvik, seule Nora Mörk a montré une performance acceptable, ce qui a permis à son équipe de recoller un peu au score (9-5). Les deux sœurs Mörk ont marqué quasiment la totalité des buts du champion norvégien. Mais à la pause, ceux sont bien les Hongroises qui menaient logiquement de cinq longueurs: 13-8.

Même au retour des vestiaires, on ne sentait pas de hargne ni d’esprit de revanche du côté des Norvégiennes. Gy?r a continué d’imposer sa loi en attaque, Lunde Haraldsen a quant à elle assuré les arrières de l’équipe magyare. Sans s’inverser, la tendance s’est un peu modifiée à partir de la 40ème minute: Leganger a enchaîné quelques parades, les attaques norvégiennes ont été plus précises et Larvik a péniblement recollé à deux buts (19-17). Les Scandinaves ont même eu des occasions pour égaliser, mais des erreurs très évitables se sont glissées dans leur jeu. Le public de Veszprém a retenu sa respiration à dix minutes du terme, quand Thea Mörk a violemment jeté au sol Anita Görbicz, qui est sortie du terrain aidée par le staff médical. Les supporters ont pu être soulagés cinq minutes plus tard. Les Norvégiennes ont réussi à égaliser (22-22) mais il ne restait que deux minutes à jouer. Les Hongroises ont eu beaucoup de mal à conclure, mais c’est Anita Görbicz qui a marqué le dernier but de la partie. Score final: 23-22. Après sept finales de coupes d’Europe infructueuses, Gy?r a enfin mis un terme à cette série noire en 2013. On notera la présence d’une Française dans l’équipe vainqueur: Raphaëlle Tervel, finaliste en 2011 avec Itxako face à Larvik, qui remporte cette Ligue des Champions avec le club hongrois.

Gy?r est la troisième équipe hongroise à remporter la plus prestigieuse des compétitions: le Vasas SC avait remporté la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1982 puis Dunaferr la Ligue des Champions en 1999. Le FTC avait été jusqu’en finale contre les Macédoniennes du Kometal Skopje en 2002.

Côté magyar, ce n’est pas seulement Gy?r qui recevra un trophée: Zsuzsanna Tomori, l’arrière internationale de Ferencváros est la meilleure buteuse de cette saison 2012/2013 avec 95 réalisations!

Crédit photo: Nemzeti Sport

Ligue des Champions féminine, Finale retour
GY?RI AUDI ETO KC
23 (13)
LARVIK HK
22 (8)
Veszprém, Veszprém Aréna, 5000 spectateurs
Arbitres: Matija Gubica, Boris Milosevic (croates)
Radicevic
Löke
Görbicz
Lekic
Szepesi
Kovacsics
Amorim
5
5
4
3
2
2
2
N. Mörk
Riegelhuth-Koren
Hammerseng
T. Mörk
Edin
Blanco
Larsen
5
4
4
3
2
2
2
Entraîneur: Ambros Martin Entraîneur: Ole Gustav Gjekstad
Penaltys: 4/5 Penaltys: 3/4
Exclusions: 0 min Exclusions: 8 min

Roucoulob Görbicz / Györ-Békéscsaba / Handball Féminin Hongrie by HandNews

Pub Espace Pronos EHFCL

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. handbol - le 11 mai 2013 à 21h53

    – Les norvégiennes ont eu beaucoup de difficultés, et on devrait de temps à autre ajouter une colonne "Poteau" sur la feuille de stats.

    – Raphaelle tervel a un peu joué. Mais comme elle le disait lors de son départ pour la hongrie, "Je veux terminer ma carrière avev un titre en LdC". C'est chose faite 🙂

    – Heidi Loke a encore montré qu'elle est la meilleure pivot avec des saisies de balle et des buts dans des positions vraiment pas pratique à au moins 5 reprises.

    – La future recrue de IssyParisHand a fait une apparaition à la 41eme minute le temps de jouer 4 minute et de prendre un 2 minutes. On comprend mieux la raison de don départ d'un club comme Larvik… Elle veut du temps de jeu, et avec Isabel Blancho en n°1 au pivot c'est difficile d'en avoir.

    – Katrine Lunde a encore fait un gros match!

    – Autant le public nombreux c'est bien (les hongrois viennent en masse), autant les mini-vuvuzela en permanence quand Larvik a le ballon c'est inbuvable (obligé de couper le son!). Je me demande comme les joueuses font pour supporter ça… C'etait la même chose lors des matchs avec Vezprem.

    – quand on pense que Györ a recruté une autre joueuse de talent : Katarina bulatovic… Ca serait interessant de connaître le budget de Györ!

    • handbol - le 11 mai 2013 à 21h55

      La recrue de Issy c'est la joueuse n°20 de Larvik, Pernille Wibe.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).