Mondial -1/8

La Croatie impressionne face à la Biélorussie

CupicTroisième et dernière équipe à s’être qualifiée avec cinq victoires en cinq matchs en phase de poules, la Croatie espère pouvoir faire la même chose que le Danemark et l’Espagne qui se sont grandement facilité la tâche en faisant largement tourner face à la Tunisie et la Serbie. En face, la Biélorussie apparait bien faire face à l’équipe qui a développé le meilleur jeu sur la première semaine du Mondial.

Les Croates utilisent la même recette qu’ils ont appliqué dans leurs matchs du premier tour. Ils défendent très fort et montent rapidement les ballons par Cupic et Nincevic, qui remplace Strlek blessé. C’est d’ailleurs les deux ailiers qui permettent de creuser le premier trou en marquant trois des cinq premiers buts de leur équipe (5-2, 7′). Siarhei Rutenka, le fer de lance de l’attaque biélorusse, semble quant à lui de plus en plus émoussé au fil de la compétition. Très fringuant en début de Mondial, il ne pèse que trop peu sur le jeu, se contentant de passes au pivot le plus souvent hasardeuses. Ses coéquipiers écopent d’ailleurs de plusieurs sanctions disciplinaires, et Duvjnak porte l’écart à six buts, sur un superbe kung-fu servi par Cupic (10-4, 14′). Damir Bicanic, l’arrière chambérien, montre toute l’étendue de son talent dans cette première mi-temps. Avec ses trois buts, c’est bien lui qui porte son équipe en attaque placée. L’écart créé, Slavko Goluza commence à faire tourner ses troupes au bout de vingt minutes (14-7, 19′). Stepancic et Musa se mettent particulièrement en évidence. Le gaucher de Zagreb n’a rien à envier à Kopljar, et ses trois buts de suite donnent neuf buts d’avance à la Croatie (17-8, 23′). Même avec un tel écart, la défense croate ne lâche rien, signe de la détermination de ce collectif. Même si il s’agit du collectif “bis”, les enchainements en attaque sont parfaitement huilés, et l’équipe au damier rentre au vestiaire avec douze buts d’avance sur la Biélorussie (21-9, MT).

Goluza continue à faire tourner en début de deuxième mi-temps. Le match ressemble plus à une rencontre amicale qu’à un match à élimination directe. Seul Mirko Allilovic garde son poste dans la cage croate, et il multiplie les arrêts, notamment face à Kamyshyk, le principal danger biélorusse de loin. Le gardien de Veszprem rejoint d’ailleurs bientôt les autres titulaires sur le banc, pour laisser Ivic profiter d’un peu de temps de jeu (24-12, 37′). Côté biélorusse, seul Shylovich, l’arrière droit surnage, tandis que Charapenka, le gardien se montre bien moins à son aise que dans les matchs de poule. Stepancic continue son festival, profitant des largesses de la défense adverse. Il profite du fait que la majorité des remplaçants évoluent à Zagreb et ont l’habitude de jouer ensemble. Ils manquent néanmoins d’agressivité en défense, ce qui permet aux Biélorusses de recoller légèrement (29-19, 49′). Goluza, mécontent de l’attitude de ses jeunes, pose son temps-mort, sans réussite. Ils perdent des ballons bêtement et Kazhaneuski réduit l’écart grâce à deux contre-attaques (30-22, 54′). Les cinq dernières minutes sont anecdotiques. Les Croates ont rempli leur mission, et le jour de repos en moins par rapport aux Français ne devrait pas se faire ressentir, vu le peu de temps passé sur le terrain par les titulaires (33-24, FM)

Championnat du Monde, Huitième de finale
CROATIE
33 (21)
BIELORUSSIE
24 (9)
Saragosse, Pabellon Principe Felipe
Arbitres: Ivan Cacador, Eurice Nicolau (ROU)
Sprem
Duvjnak
Vukovic
Bicanic
Horvat
Cupic
Musa
Maric
Mandalininc
Stepancic
Nincevic
3
3
2
4
1
4
1
2
2
6
3
Babichev
S. Rutenka
Kazhaneuski
D. Rutenka
Pukhouski
Shylovich
Tsitou
Kamyshyk
Brouka
3
3
4
3
2
4
1
1
1
Entraîneur: Slavko Goluza Entraîneur: Vladimir Zhuk
Penaltys: 2/2 Penaltys: 4/4
Exclusions: 4 min Exclusions: 4 min


Résumé Mondial 2013 – France 30 – Islande 28… par Handnews

Pub Espace Pronos EDF

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).