LdC (F)

Larvik-Gy?r 21-24: Les Hongroises à un pas du titre

Devant une salle comble, les deux meilleures équipes de cette saison, Gy?r et Larvik se sont affrontées pour la finale aller de la Ligue des Champions. Le match a été très laborieux et pas très joli à voir avec énormément de fautes et un jeu plutôt haché. Ce sont les Hongroises qui se sont montrées plus fortes psychologiquement et se sont imposées de trois longueurs avant le match retour à Veszprém.

lekics640

Les deux équipes qui se retrouvent en finale de la Ligue des Champions féminine cette saison sont des habituées: Les Norvégiennes de Larvik ont déjà remporté cette compétition en 2011 ainsi que plusieurs autres coupes tandis que les Hongroises de Gy?r jouent pour la troisième fois une finale de Ligue des Champions (2009, 2012), une huitième finale de coupe européenne au total mais n’en ont remporté aucune. Larvik avait perdu la demi-finale aller contre Ljubljana avant de rendre une copie presque parfaite au retour. Gy?r a au contraire obtenu sa qualification dans la dernière minute du retour contre les Roumaines de Vâlcea.

Il a fallu attendre trois minutes pour voir le premier but de la rencontre, côté hongrois, mais Cecilie Leganger n’a pas laissé Gy?r s’échapper dès le début. Puis les ballons perdus et tirs ratés se sont accumulés du côté magyar. Les Norvégiennes ont réglé la mire tant en défense qu’en attaque, la gardienne y a mis du sien également et après 13 minutes et en infériorité, Larvik a pris deux buts d’avance (6-4). Un nouveau duo a vu le jour dans l’équipe de Gy?r après Görbicz-Løke, celui de Tervel-Radi?evi?. La Française a distillé des somptueuses passes pour l’ailière monténégrine, qui a marqué quatre buts consécutifs. Gy?r a complètement inversé la tendance en quelques minutes (17e: 7-9). Après le temps mort d’Ole Gustav Gjekstad, les Norvégiennes se sont appliquées et ont réalisé une série de 3-0 pour reprendre l’avantage (21e: 10-9). Cela a provoqué le time-out de l’entraîneur espagnol de Gy?r, Ambros Martín. De nombreuses erreurs ont refait surface des deux côtés et l’intensité du match a un peu baissé. Les deux arbitres roumaines ont décidé de ne rien sanctionner, et un certain nombre de fautes grossières n’ont été suivies que d’un coup franc. Grâce à un dernier but (discutable) d’Isabel Blanco sur le gong, Larvik a conservé un petit but d’avance à la mi-temps: 13-12.

Au retour des vestiaires, Gy?r a eu énormément de mal à revenir dans la partie et les Norvégiennes ont mené pour la première fois de quatre buts (36e: 17-13). Ambros Martín a logiquement posé son temps mort, puis son équipe a de nouveau changé de visage. Haraldsen a fermé la boutique, et grâce à Heidi Løke et à la contre-attaque de Radi?evi?, les Hongroises ont complètement inversé la tendance avec une série de 6-0 (44e: 17-19). En l’espace de cinq minutes, Larvik a perdu tous ces moyens, même Riegelhuth n’a pas réussi à marquer un penalty ce qui est pourtant sa spécialité. Il faut aussi rajouter les performances transparentes de Hammerseng, Larsen, Breivang et Edin qui font parties de joueuses cadres de l’équipe norvégienne. À l’entame des dix dernières minutes, Gy?r comptait toujours deux buts d’avance (18-20). Les Hongroises ont été exclues deux fois (Leki? et Amorim), Larvik n’en a profité qu’à moitié avec un penalty de Nora Mørk (54e: 20-21). Mais Heidi Løke et Katrine Lunde Haraldsen ont scellé le sort du match à deux minutes du terme: 20-23. Finalement, Gy?r s’impose sur le terrain de Larvik 21-24 et prennent une option sur le titre.

Du côté norvégien, on peut se dire qu’elles devront réaliser la même performance que face à Ljubljana à savoir s’imposer à l’extérieur. Pour Larvik, il faudra battre non seulement cette belle armada de Gy?r mais également les 5000 supporters survoltés de la Veszprém Aréna le week-end prochain. Il faut cependant ajouter la performance très discutable des arbitres roumaines, qui n’ont pas réussi à tenir le match comme il le fallait, avec un très grand nombre d’erreurs de jugement – des deux côtés – qui ont fait que le match n’a pas été aussi intense qu’espéré.

Ligue des Champions féminine, Finale aller
LARVIK HK
21 (13)
GY?RI AUDI ETO KC
24 (12)
Larvik, Larvik Arena, 5000 spectateurs
Arbitres: Diana-Carmen Florescu, Ana-Maria Dutâ (roumaines)
Sulland
T. Mørk
Blanco
Riegelhuth Koren
Breivang
Breistøl
N. Mørk
4
3
5
5 (1)
1
1
2 (2)
Amorim
Görbicz
Løke
Radi?evi?
Rédei-Soós
Leki?
Kovacsics
2
8 (4)
6
5
1
1
1
Entraîneur: Ole Gustav Gjekstad Entraîneur: Ambros Martín
Penaltys: 3/4 Penaltys: 4/5
Exclusions: 2 min Exclusions: 8 min
Pub Espace Pronos EHFCL

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).