LdC

Le PSG attend le Barça avec excitation

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Crédit photo : Jean-Yves Lhors

Le PSG, qui reçoit Barcelone dimanche après-midi à la Halle Carpentier, s’apprête à vivre son premier grand choc de la saison sur la scène européenne. Un défi de taille pour les parisiens face à l’une des meilleures formations européennes de ce début de saison.

« Affronter un effectif 6 étoiles sera intéressant, cela va permettre de voir la différence avec un effectif 5 étoiles ! » Philippe Gardent ne se départit jamais de son humour, lui qui est désormais habitué à ce que les journalistes et les supporters évoquent son effectif « 5 étoiles ». Face au champion d’Espagne en titre et finaliste de la dernière Ligue des Champions, le PSG s’apprête à vivre le premier temps fort de sa saison. « Le Barça est la meilleure équipe européenne, affirme l’entraîneur parisien. Cette confrontation va nous donner la possibilité de jauger notre niveau sur la scène continentale. Nous n’avons pas le passé ni l’expérience de Barcelone en Europe. Cependant, je suis convaincu que nous pouvons les embêter. »

De l’excitation et de l’impatience

Annonay PSGLa récupération devrait être un paramètre important dimanche, le PSG ayant joué jeudi contre Aix-en-Provence (39-30) tandis que Barcelone a disputé son dernier match mardi contre Anaitasuna (34-23). « Nous avons peu de récupération, regrette Philippe Gardent. On a eu l’intelligence de nous programmer un match le jeudi. On fait avec. » L’ancien technicien de Chambéry, qui espère « assister à un beau match de handball », sait que la confrontation contre Barcelone pourrait permettre à son collectif d’exprimer enfin tout son potentiel.

« Maintenant, on va pouvoir lâcher les chevaux, savoure Patrice Annonay. Il y a de l’excitation à l’idée de jouer le Barça. Nous avons une très belle équipe pour contrer les catalans. » Le gardien parisien sait qu’il aura fort à faire face aux Karabatic et Lazarov. Sera-t-il impressionné par la base arrière espagnole ? « Non, j’adore leur base arrière, sourit le portier du PSG. Je l’attends avec impatience. J’ai hâte d’y être. » Antonio Garcia résume le défi qui attend les parisiens, souvent branchés sur courant alternatif depuis le début de saison. « Pour espérer battre Barcelone, il faudra jouer à 100% pendant 60 minutes. » Paris sait désormais ce qu’il lui reste à faire.

Résumé PSG 39-30 Aix-en-Provence – 17/10/2013 par Handnews

Pub Espace Pronos EHFCL

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Alexandre - le 20 octobre 2013 à 00h23

    "On a eu l’intelligence de nous programmer un match le jeudi."

    Ça va tranquille le respect ? C'est vrai que c'est très dur de joueur tous les trois jours avec l'effectif qu'ils ont…

  2. Dupond - le 20 octobre 2013 à 07h55

    Gardent c est vraiment une vraie pleureuse , avec l effectif qu il a il n a pas a se plaindre. Plus gros budget européen , il n a qu'à faire tourner son effectif, il laisse des joueurs sur le banc sans les faire jouer comme Bojinovic ou d autres. Il faut qu il oublie qu'il n est plus à Chambéry ou il avait moins de moyens. La c est ridicule de sortir cet argument à chaque match , il avait déjà dit ça pour la rencontre contre Minsk.

  3. olivier - le 20 octobre 2013 à 14h40

    donc ci je comprend bien l equipe quataris ne pourrait pas jouer le final four . vous vous rendez compte 2 matchs en deux jours . les pauvres petits ils vont etre fatiguer …

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).