LFH – J2

Fleury s’est fait peur

Tout juste revenues d’Italie et de leur tournoi qualificatif à la Ligue des Champions, les Fleuryssoises étaient opposées hier aux Niçoises qui, après une première journée ratée à Issy-Paris, avaient à cœur de repartir de l’avant. Dans un match où le coach des Panthères Frédéric Bougeant avait choisi de laisser au repos Marta Mangue et Marta Lopez, les vice-championnes de France n’ont réussi à faire la différence qu’en toute fin de rencontre pour s’imposer 29-28. L’OGC Nice, transformé depuis la semaine dernière, aura manqué de fraicheur et de lucidité en fin de match pour espérer garder son avantage au tableau d’affichage.

Niombla (2) - Fleury

Élue meilleure joueuse du match hier, Gnonsiane Niombla a été dans tous les bons coups fleuryssois hier soir.
Crédit photo : handnews

 “Ce soir, je suis satisfait du comportement de mes joueuses, on a vraiment fait un match sérieux.” Au coup de sifflet final, Sébastien Gardillou, le coach niçois ne voulait pas accabler son équipe qui avait pourtant mené à la marque jusqu’à cinq minutes de la fin de la rencontre. Il faut dire qu’avec une attaque plus inspirée guidée par Filipovic, une défense plus tranchante et deux gardiennes plus décisives, l’OGC Nice avait tout pour faire tomber des Fleuryssoises parfois émoussées par leur voyage transalpin.

Nice domine le début de match…

C’est d’ailleurs les Azuréennes qui prennent les premières les commandes du match (1-4, 4′). Fleury tente de forcer le cadenas adverse par le secteur central en sollicitant Stanca qui obtient deux pénaltys coup sur coup, transformés par Houette et qui permet aux locales de recoller au score (4-4, 6′). Les leaders fleuryssoises du week-end paraissent un peu empruntées ce qui amène leur staff a tenter plusieurs combinaisons offensives différentes. “On vient d’enchainer cinq matchs en trois jours dont deux matchs de Ligue des Champions, justifie leur entraineur. Ces rencontres, plus le voyage, plus la nuit blanche que certaines filles ont passé après l’élimination, ça fait un planning très chargé en ce moment.”


Fleury – Nice / But Cissé / Handball LFH 2ème… par Handnews

… avant de mal négocier la fin de première période

Avec une défense plus agressive et les arrêts de Grubbstrom, Nice prend pour la première fois du match trois buts d’avance par l’intermédiaire d’Escribano (9-12, 17′). Le jeu rapide, proposé notamment par les relances de la portière sur Le Bihan, fait courir les locales et oblige Frédéric Bougeant a poser son temps-mort (11-14, 25′). Deux minutes après, c’est le technicien niçois, Sébastien Gardillou, qui donne son petit carton vert : “il y a une ou deux fois où les filles n’ont pas écouté mes consignes sur les temps-morts et on a payé nos erreurs cash” déplorait-il après la rencontre. A la mi-temps, Nice mène d’un but (15-16, MT).

Gardillou - Nice

Sébastien Gardillou regrettera “l’inconstance” de son équipe durant la partie.
Crédit photo : handnews

Nice, trop inconstant

Le début de seconde période est en faveur des visiteurs. Daquin, qui s’est parfaitement fondue dans le collectif azuréen, provoque, shoote, et marque (17-20, 35′). En face, Fleury peut toujours compter sur Houette et ses pénaltys pour tirer l’équipe d’un faux pas offensif (19-20, 38′). Mais avec onze joueuses de champ sur la feuille de match, Nice accuse petit à petit le coup et perd en lucidité sur ces attaques. “On a eu des pertes de balles bêtes, c’est dommage, les filles étaient un peu fatiguées” dira Sébastien Gardillou à l’issue du temps réglementaire. Du coup, Fleury revient à hauteur de son adversaire à l’entrée du dernier quart d’heure de jeu (23-23, 44′).

Fleury termine à fond

Alors que les locales paraissaient être dans leur meilleur phase, c’est Nice qui remet un coup de fouet en infligeant un 3-0, profitant notamment de l’exclusion temporaire de Bruneau (24-27, 48′), mais les Niçoises sont usées par la répétition des duels, les tirs qui finissaient dans le but quelques minutes plus tôt viennent heurter les poteaux dans les derniers instants du match, et les passes sont plus imprécises. Niombla, omniprésente durant toute la rencontre, intercepte un ballon pour enclencher une contre-attaque et permettre à Fleury de repasser devant (28-27, 55′). La fin de match est stressante, mais c’est finalement les locales qui l’emportent 29-28 et enregistrent un deuxième succès en deux matchs (29-28, FT).

IMG_1030

On a été parfois inconstants, c’est dommage car il y avait un coup à jouer ce soir”, analysait le coach niçois à la fin de la rencontre. Avec une équipe qui a montré un tout autre visage après sa sortie de route face à Issy-Paris la semaine passée, Nice doit pouvoir s’appuyer sur cette rencontre pour lancer sa saison, tant le match nul voir la victoire était si proche hier soir.

Je suis vraiment très content de la performance des filles ce soir, se félicitait pour sa part le technicien fleuryssois. Tout n’était pas parfait bien sûr, mais on s’était préparé à devoir gagner d’un but ce soir face à une équipe de Nice qui voulait se racheter de sa contre-performance contre IPH. Maintenant, il va falloir récupérer pour le match contre Metz, dimanche.”

LFH, 2ème journée
FLEURY LOIRET
29 (15)
NICE
28 (16)
Fleury Les Aubrais, Salle Albert Auger
Arbitres: Jean-Pierre Moreno, Michel Serrano
Fernandez
Kamdop
Cissé
Tounkara
Houette
Rassinoux
Bruneau
Manga
Niombla
Siodmiak
Stanca
Piejos
2/7
2/3
1/3
1/3
7/9 dont 5/6 pén
0/0
5/11
0/0
5/7
3/7
3/3
0/1
Arslanagic
Arrighino
Audebert
Ilina
Chavez
Le Bihan
Filipovic
Escribano
Daquin
4/7 dont 3/5 pen
1/1
1/2
6/7
1/2
2/3
6/15
2/4
5/11
Zoqbi de Paula
Callavé
12 arrêts / 35 tirs dont 2/2 pén
1 arrêts / 6 tirs dont 0/1 pén
Grubbstrom
Falcon
12 arrêts / 39 tirs dont 0/3 pén
1 arrêt / 3 tirs dont 1/3 pén
Entraîneur: Frédéric Bougeant Entraîneur: Sébastien Gardillou
Exclusions: 4 min (Bruneau, Siodmiak) Exclusions: 6 min (Chavez x2, Daquin)
HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos LFH

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).