LFH – Play-downs

Toulon y est presque, Dijon en danger

logo lfh A mi-parcours des play-downs de LFH, rien n’est encore joué. Une tendance générale se dégage tout de même : toutes les équipes ont gagné leurs matchs à domicile. Handnews vous propose de faire le point, équipe par équipe.

Toulon/St Cyr Var Handball  (1er – 11 points) :

Les filles de Thierry Vincent paraissent avoir d’ores et déjà un pied en LFH puisqu’une seule victoire sur leurs trois dernières rencontres suffirait à leur bonheur. Parties avec quatre unités au compteur au début de ce mini-championnat, les Toulonnaises ont su remporter leurs deux rencontres à domicile contre Dijon et Besançon, ce qui les placent désormais sur orbite pour se maintenir en première division. Pour autant, les partenaires de la capitaine Alexandra Bettacchini ne devront pas se reposer sur leurs lauriers et la défaite à Nice il y a deux semaines (25-30) devra leur servir d’avertissement pour demeurer très vigilantes. Sophie Herbrecht et Audrey Deroin, toutes deux co-meilleurs marqueuses de leur équipe dans ces play-downs avec 15 buts, devront continuer de montrer la voie à Toulon pour se maintenir en LFH.

OGC Nice (2ème – 9 points) :

Comme Toulon, Nice a su profiter de ses deux matchs à domicile pour engranger de la confiance. Hasard du calendrier, les Niçoises joueront lors de la quatrième journée pour la troisième fois d’affilée à la maison. Restant sur une très bonne dynamique de fin de saison régulière, Elisabeth Chavez Hernandez (19 buts en trois matchs) et sa bande ont montré toute leur hargne et leur détermination en remportant un précieux succès contre Toulon et en arrachant mercredi la victoire face à Dijon. Les filles de Sébastien Gardillou se déplaceront lors de leur dernière journée à Dijon, théâtre de leur première victoire en LFH lors de la sixième journée cette saison (23-21).

ES Besançon (3ème – 8 points) :

L’un des gros points d’interrogation de ces play-downs est bien Besançon. Capables de dégouter les Niçoises à domicile lors de la première journée (38-23) puis de couler à Dijon une semaine après (13-27) avec un groupe quasi-identique, l’équipe de Florence Sauval a trois matchs pour gagner en régularité. La bonne nouvelle pour les coéquipières de Jelena Popovic est de recevoir à deux reprises lors des deux dernières rencontres. Une victoire à Nice dimanche permettrait à Besançon d’aborder la fin des play-downs avec davantage de sérénité.

Cercle Dijon Bourgogne (4ème – 5 points) :

Même si mathématiquement, Dijon est en danger, les Dijonaises peuvent toujours croire en l’espoir de se maintenir en LFH. En trois matchs, les Dijonaises ont encore montré de belles choses, notamment contre Besançon où Christophe Maréchal s’est régalé de voir ses filles infliger une correction aux Bisontines, mais aussi contre Nice. Laurine Daquin, meilleure marqueuse de son équipe lors de ces trois matchs, et ses coéquipières ne sont clairement pas dans l’optique d’abdiquer et la réception de Toulon dimanche pourrait sonner leur révolte. Les Dijonaises devront s’appuyer sur une bonne série en cours à domicile (2 victoires, 1 nul et une défaite contre Metz) et l’euphorie de leur qualification en finale de coupe de France pour espérer se maintenir en première division.

Les trois dernières journées :

Journée  4 :

Nice – BesançonDijon – Toulon

Journée 5 :

Toulon – Nice
Besançon – Dijon

Journée 6 :

Besançon – Toulon
Dijon – Nice

Pub Espace Pronos LFH

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).