LNH – Cesson

Benjamin Briffe en pleine ascension avec Cesson-Rennes

Benjamin-Briffe-Handnews

L’arrière droit Cessonnais Benjamin Briffe a été sélectionné pour le tout nouveau Hand Star Game en remplacement de l’international français Xavier Barachet, blessé. Il a honoré sa sélection en mettant 4 buts sur 8 tirs. Celle-ci arrive à point nommé pour le joueur de 26 ans qui entame une partie importante de sa carrière. Retour sur le parcours de ce joueur qui, avec une famille comme la sienne (son père est un ancien joueur de D1 à Gonfreville-l’Orcher et sa mère une prof de gym) ne pouvait que réussir dans le jeu à 7.

Le grand (1m99) et filiforme (84 kg) arrière droit  joue avec les pros pour la première fois lors de la saison 2006/2007 avec le club de Toulouse, à 20 ans. Il marque 11 fois lors des 12 matchs auxquels il participe cette année là. Il reste ensuite 4 années de plus au Fenix pendant lesquelles il inscrit un total de 115 buts à 67% aux tirs, avec notamment une grosse saison 2009/2010 ( 3,9 buts par match avec un gros pourcentage de réussite 75%). Il rejoint ensuite son frère Romain Briffe au club de Cesson-Rennes Métropole HB (alors appelé OC Cesson).

Le néo-cessonnais se retrouve alors investi de grosses responsabilités : il joue pour la première fois de sa carrière les 26 matchs de la saison. Son nombre de tirs explose (172 contre 52 lors de son dernier exercice avec Toulouse) et il est même bombardé titulaire après le départ de Damian Migueles qui  devait être le leader de cette équipe, mais qui, à cause d’une grosse blessure, n’a pas pesé autant qu’il aurait pu (du?) dans le jeu cessonnais. Briffe inscrit lors de ses deux premières saisons bretonnes 152 buts sur 333 tentatives et est actuellement 27ème meilleur buteur de la LNH avec 40 buts sur 99 tirs et 2ème buteur cessonnais derrière Benoit Doré.

C’est dire si l’ancien toulousain a réalisé de gros progrès depuis ses débuts. Même s’il tire toujours beaucoup sans avoir forcément de la réussite ( 9 fois en moyenne pour 3,64 par match cette saison), la puissance de ses tirs fait des ravages et permet souvent aux bretons de souffler un peu lorsqu’ils manquent de solutions. Mais c’est sûrement en défense où il a le plus progressé puisque son vis-à-vis souffre beaucoup plus lorsque le cessonnais défend que lors de ses premières sorties avec Toulouse.

Toutes ces qualités sportives ajoutées à sa médiatisation grandissante sont des atouts pour son club et cela pèsera sûrement dans la balance lors des négociations pour le renouvellement de son contrat alors que son frère a prolongé de 3 ans, la semaine dernière, son aventure en Bretagne.

De notre correspondant local Wilhem Lelandais.

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. AD - le 11 décembre 2013 à 20h58

    Comme dit sur l'article sur l'arrivée de Skatar à Cesson, il se murmure sur Rennes qu'il est parti pour arrêter sa carrière a la fin de saison pour rejoindre Madame aux States

  2. skancho - le 12 décembre 2013 à 11h58

    A mon avis il arrêtera pas sa carrière pour aller aux US car il frappe presque à la porte de l'EDF, et peut aspirer à devenir un joueur qui compte en LNH. En plus il est loin d'être en fin de carrière donc je parie qu'il prolongera où qu'il toruevra un club encore plus ambitieux en LNH !

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).