LNH

Des quotas dans le championnat de France ?

Claude OnestaLe sélectionneur national Claude Onesta est le premier à officiellement prendre la parole sur la notion de quotas dans le handball français. A l’occasion de son entretien avec le journaliste Benoît Conta du site sports.fr, le coach des Bleus évoque la réflexion en cours concernant des quotas dans le championnat de France LNH. Avec l’arrivée massive cette saison de joueurs étrangers, et notamment en provenance de l’Espagne, le handball français semble vouloir prendre le taureau par les cornes afin d’éviter que les espoirs du handball français soient relégués aux bancs de touches ou aux équipes réserve des clubs de LNH.

Le sélectionneur national évoque déjà des pistes de réflexion qui sont réelles et avancées, notamment : ” On est en train d’étudier des solutions pour ne pas complètement subir la situation. On regarde ce qu’il se passe dans les autres fédérations sportives, et la logique serait d’aller vers une réglementation sur le nombre de joueurs formés localement. Ce sont des dossiers qui sont en cours, et qui sont étudiés à la Direction technique nationale, avec les clubs du secteur professionnel. On va voir comment on peut maintenir un volume de joueurs français, pas uniquement dans les clubs, mais aussi sur le terrain.”

Lorsqu’on voit ce qu’il est arrivé au handball allemand avec l’afflux de joueurs étrangers en Bundesliga et la prédominance de ces derniers, cela a naturellement rangé l’équipe nationale à un rang de faire valoir depuis 2007. Les choses semblent néanmoins changer comme l’a prouvé la dernière performance des allemands au championnat du monde en Espagne. Claude Onesta prend justement l’exemple de l’Allemagne pour étayer son propos : “l’image de l’Allemagne et des difficultés qu’elle a pu avoir à un certain moment, au regard de l’orientation de ses clubs. Ça existe aussi dans d’autres sports donc il faut vraiment être attentif car ça peut aller très vite. On n’avait pas imaginé que les transformations aillent aussi vite.”

Avec l’éventuelle réforme du championnat LNH à 16 clubs, voilà un nouveau sujet qui va parler du landerneau du handball français !


Transversale rentrante marquée de 35 mètres par le gardien de but by HandNews

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sk. - le 29 mars 2013 à 20h33

    A fond pour ! Tant pour le futur de l'équipe nationale que pour l'équité du championnat. Ainsi, les transferts (et l'argent qui les permettent) ne seront qu'un des paramètres de performance. Donc archi favorablesà une mesure allant dans ce sens ! Parce que les Allemands, en 2007 ils étaient déjà nuls (ils ont volé les 1/4 et la 1/2 quand même…), donc ça fait 10 ans qu'ils font plus rien, et ça risque pas de changer quand on voit toutes les recrues annoncées en Bundesliga cet été.

    • Dalibor - le 30 mars 2013 à 13h55

      Ou peut être qu'ils ont une équipe nationale en reconstruction complète, qui est quand même arrivé en quarts de finale du dernier Mondial (au même niveau que la France donc) avec une moyenne d'âge de 24 ans. Beaucoup de gens arrivent en Bundesliga, mais beaucoup en partent (rien que 5 ont déjà signé en France pour l'instant), et une grande partie des clubs (Wetzlar, Lemgo, Balingen, Berlin, Essen, Lûbbecke, Neuhausen en part.) misent beaucoup plus sur la formation qu'il y a cinq ans.

  2. bourget olivier - le 29 mars 2013 à 20h45

    je ne suis pas tout a fait d'accord avec Onesta parce qu'en parlant de quotas il élude complètement les modes de sélections mis en place par la fédé, les ligues… il est très au courant de la façon dont sont détectés et suivis nos jeunes et ne remets rien en cause. quel est le parcours " normal" vers le très haut niveau en handball? détection par les comités ( départements ) les enfants ont 12-13 ans. puis l'année suivante pour les meilleurs ( soit disant ) c'est les ligues ( régions ). il faut savoir qu'à ce stade, le règlement interligue oblige à avoir par équipe de ligue en compétition; 1 gardien de plus de 1.80m pendant une mi-temps au moins + 2 joueurs de champs de 1,85m au moins tout le match + 1 joueur gaucher tout le match. Au final, on voit beaucoup de jeunes grands certes, mais qui ne savent pas jouer au hand…puis entrée en pole espoir, ( certains poles n'ont que le nom, je n'en citerais pas mais dans certains c'est, au secours … ), et enfin centre de formation d'un club de D1.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).