LNH

Diego Simonet : « Un rêve qui se réalise »

Diego Simonet Ivry 2


Version Originale

Il sera à n’en pas douter l’une des attractions de la prochaine saison. En rejoignant Montpellier après deux saisons passées à Ivry, Diego Simonet va être encore plus sous les feux des projecteurs. Avec le MAHB, l’argentin compte bien franchir une nouvelle étape dans sa carrière. Il s’apprête à vivre un véritable rêve. Confessions de celui qui pourrait bien devenir l’idole de l’Hérault.

Diego, quels ont été les moments les plus forts de tes 2 saisons passées à Ivry ?

J’ai découvert un nouveau monde ! Passer de l’Argentine au Brésil, puis à l’Espagne et enfin à la France a été si rapide et inimaginable pour moi. C’est vertigineux !  Je n’ai vécu que des moments spéciaux à Ivry : arriver dans un nouvel environnement, s’adapter, découvrir une autre langue et des traditions différentes. Le plus fort a été de souffrir la saison passée pour éviter la descente lors des dernières journées. Les matches clés remportés pour se maintenir m’ont procuré le plus de joie.

Diego Simonet IvryEn quoi ces 2 saisons sous les couleurs ivryennes sont-elles si fortes dans ta carrière ?

J’ai appris à évoluer dans un environnement très professionnel. Ivry m’a accueilli les bras ouverts avec Seba, et avec une affection énorme de la part de tous. Je me suis senti très bien entouré, avec ces gens exceptionnels autour de moi. Je ne les oublierai jamais. Je n’oublierai pas ce club. Il sera toujours dans mon cœur.

Sur quels points as-tu le plus progressé ?

Quand je suis arrivé, j’avais 21 ans et j’étais impatient d’en découdre. Ivry m’a transformé et m’a permis de m’imposer dans ce championnat si dur et si physique.

Selon toi, quels sont les éléments de ton jeu que tu dois encore améliorer ?

 Je veux tout améliorer ! J’apprécie toujours d’écouter les conseils que l’on me donne. Je suis très réceptif, j’adore apprendre. Je suis avide de découvertes.

Diego-SimonetLorsque tu es arrivé en Europe, pensais-tu un jour disputer la Ligue des Champions ?

Sincèrement, je souhaitais gravir les échelons les uns après les autres, jour après jour. La Ligue des Champions était mon rêve. Je regardais tous les matches diffusés à la télévision. C’était le rêve du « pibe » que de venir d’un pays aussi éloigné et d’avoir la chance de disputer cette compétition un jour dans ma vie.

Que représente la Ligue des Champions pour toi ?

C’est le meilleur que tu puisses atteindre avec ton club. La Ligue des Champions est la compétition la plus importante du monde pour tout joueur qui évolue avec un club européen. Je n’arrive pas à croire que je vais la jouer. Je n’y crois toujours pas.

Si Montpellier ne parvient pas à se qualifier pour la Ligue des Champions, seras-tu déçu de ne jouer « que » la Coupe EHF ?

Non. Je veux rejoindre Montpellier pour pouvoir jouer tout ce qui m’est proposé avec le club qui m’a choisi. Je veux atteindre les buts fixés par les dirigeants. Peu importe la compétition.

Quels ont été les arguments de Patrice Canayer pour te convaincre de rejoindre le MAHB ?

Aucun ! Quand la rumeur selon laquelle Patrice Canayer voulait me recruter est arrivée jusqu’à moi, ma joie fut immense. Je l’ai communiquée à toute ma famille et j’espérais que le transfert se concrétiserait. Lorsque cela fut le cas, la satisfaction fut immense. Arriver à 23 ans là où je voulais, c’est le rêve du « pibe » qui se réalise. Je suis déjà impatient que se terminent mes vacances pour m’entraîner avec Montpellier et connaître mes nouveaux coéquipiers.

Diego SimonetNe crains-tu pas que la marche soit élevée entre Ivry et Montpellier ?

Non, je n’ai pas peur. Je veux m’entraîner, grandir et apprendre aux côtés de Patrice Canayer et des grands joueurs qui composent cette équipe.

Tu as dû affronter plusieurs blessures pendant tes deux saisons à Ivry. En jouant davantage de compétitions à Montpellier, ne crains-tu pas que le risque de blessure soit plus élevé ?

Entre la sélection nationale et les matches à Ivry, j’ai été très sollicité, sans repos lors des rencontres. Je n’ai pas pu éviter les blessures. Je veux m’entraîner avec sérieux pour essayer d’être plus résistant. Cela sera à mettre en place avec le staff montpelliérain. Je vais travailler dur. Mon rêve s’est réalisé, je dois continuer à beaucoup travailler. Je suis très heureux et même ému de ce qui m’arrive.


Le festival de Diego Simonet – Montpellier vs… par Handnews

<img src=”http://tempsmort.fr/wp-content/themes/alltuts/images/Flags/es.png” alt=”” width=”16″ height=”11″ /> Alvaro Cabanas

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).