LNH – Dunkerque

Cazal : “On a encore faim”

Le coach dunkerquois Patrick Cazal revient sur la préparation hivernale de son équipe, ses mondialistes et les motivations d’un USDK particulièrement en forme lors du dernier semestre 2012.

IMG_1757 

Comment s’est passé cette trêve internationale pour les Dunkerquois restés à la maison?

Pour nous cette trêve est une première à gérer car jamais nous n’avons eu autant d’internationaux dans le groupe. Entre les quatre mondialistes, les deux Norvégiens et le jeune Emonet, cela aurait été compliqué de programmer des tournois amicaux. A cinq plus mes deux gardiens, j’avais un effectif insuffisant, d’autant que l’équipe 2 (Nationale 2) reprenait, elle, son championnat. 

Alors j’ai quand même « pioché » chez les jeunes, cela a de l’intérêt pour eux pour la suite et cela nous a permis de garder le rythme. Depuis lundi on a un retour à la normale. A Saran, on a disputé un match de Coupe de France à deux vitesses, après une semaine difficile…

Touati, Nagy et Mokrani ont réalisé une très belle compétition avec leurs sélections respectives. Il y a une certaine fierté à voir que l’USDK s’exporte bien ? Que ces joueurs continuent à grandir tant en club qu’en équipe nationale ?

Oui et je suis satisfait de les avoir récupérés entiers ! Ils ont montré de très belles choses et porté haut les couleurs de l’USDK. Je ne suis pas surpris de leurs performances et nous sommes tous plutôt fiers de les avoir vu réaliser de telles performances.

Le Mondial s’est en revanche déroulé sans Guillaume Joli, ni Vincent Gérard. Vous aviez fait part de votre “étonnement” de ne pas voir ce dernier appelé en bleu alors qu’il survole son sujet actuellement… Plus que des déceptions, des incompréhensions ?

Il y a fatalement, toujours, une déception. Mais la plus grosse qui soit reste celle du joueur, et nous, on se doit de soigner les plaies….

Pour Guillaume, qui a effectué une partie du parcours, nous lui avons laissé une semaine pour digérer. Peut-être a -t-il payé son arrivée tardive en club…. Maintenant, il est jeune et a un bel avenir en bleu. C’est un joueur extrêmement investi et qui est rentré de sa préparation avec le même sourire et la même joie de vivre malgré la déception immense qui était la sienne.

Vous venez de passer sans encombre votre tour de Coupe à Saran. Le doublé CDL/CDF est dans les esprits ?

On avait envie de se servir au mieux de la Coupe de France pour préparer sereinement la reprise en championnat. Il n’était pas question de prendre la rencontre par dessous la jambe, d’autant que nos hôtes en ont fait un bel évènement. Nos performances au Trophée des Champions en début de saison et, évidemment, la finale de Coupe de la Ligue à Toulouse, sont extrêmement motivantes. On veut réussir et aller au bout : on a encore faim !

L’Europe est du coup assurée pour la saison prochaine. Après avoir vu votre passeport s’envoler la saison dernière lors de la dernière journée de championnat contre Nantes, justement, la joie de remporter la CDL s’est associée également à un soulagement de voir un premier objectif validé ?

L’objectif numéro un était de reconquérir l’Europe, c’est certain. Et cela a été acquis grâce à cette victoire en CDL. C’était très important, d’autant que nous passons en France de cinq à quatre places européennes…

Alors oui, l’objectif principal est validé mais on ne va pas s’en satisfaire. Pour moi c’est plutôt l’occasion de jouer plus libéré, un vrai bénéfice pour le groupe et tout le club. 

Vous avez au calendrier la réception d’Ivry suivie d’un déplacement à Nantes. Comment abordez-vous cette reprise?

Ce sont deux matches qui vont démontrer si l’on peut espérer des choses. Le championnat reste une priorité. Après notre déplacement à Nantes , on pourra déjà faire un mini-bilan.


Dunkerque/Saint Raphaël Kung fu d’Erwan Siakam by HandNews

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).