LNH – J14

Nantes arrache un nul précieux à Chambéry

Gille Sayad

L’affiche de la quatorzième journée de LNH était belle ce soir. Chambéry accueillait Nantes et ses trois médaillés d’or espagnols. Au bout d’un match fort en intensité, les deux équipes se sont séparés sur un match nul 30-30 avec un dernier but de Sayed à cinq secondes de la fin. Une très bonne opération pour Nantes, une moins bonne pour les Savoyards qui risquent peut-être d’avoir perdu quelques cadres sur blessure.

Dumoulin tient la maison savoyarde

Si Chambéry n’a pas été décroché au tableau d’affichage en première mi-temps, c’est en partie grâce à son gardien Cyril Dumoulin. Première contre-attaque après trente secondes, premier arrêt pour le portier savoyard. Les Nantais s’appuient sur Alberto Entrerrios en attaque qui prend à revers à plusieurs reprises la défense noire et jaune. Kevynn Nyokas (5 buts), de retour de blessure, croque tous ses ballons avec beaucoup d’envie et réussit tout ce qu’il entreprend (5-5, 10′). Juste après une première blessure de Damir Bicanic, les Chambériens accusent le coup en attaque. Nantes inscrit un 6-1 et crée le premier écart et De la Bretèche peut s’illustrer sur son aile(9-12, 23′). Mais les gardiens nantais ne font pas assez d’arrêts, alors que Dumoulin ferme la maison chambérienne. Bertrand Gille, très efficace, sort à son tour sur blessure à la 28ème alors que Chambéry rejoint tout de même les vestiaires en menant d’un but 15-14.

Siffert-Sayad paire gagnante des dernières secondes

Malgré les blessures, Chambéry revient fort en attaque. Timothey N’Guessan (5 buts) et Olivier Marroux (7 buts) montrent la voie alors que Kevynn Nyokas, touché à la cuisse ne rentrera plus du match (21-19, 11′). L’attaque nantaise s’appuie beaucoup sur son monstrueux pivot Fernandez pour obtenir plusieurs pénaltys. N’Guessan torpille le but nantais mais Basic se blesse à son tour à dix minutes de la fin (25-22, 21′). C’en est trop pour le collectif de Mario Cavalli en attaque qui manque alors de solutions de tirs. Karel Nocar écope d’une sanction de deux minutes dans les deux dernières minutes du match mais Detrez, auteur d’une très bonne rentrée, donne deux buts d’avance à une minute de la fin à son équipe (30-28, 59′). On pense alors que Chambéry va remporter cette rencontre, mais après un énième tir d’Entrerios, Siffert fait la parade qui permet à Nyateu de filer vers le but adverse alors qu’il reste quelques secondes. Panic cherche alors à tout prix à préserver son but et est exclu après avoir percuté le jeune nantais. La sanction est double puisque un pénalty est logiquement accordé aux visiteurs. Sayad (4 buts) le transforme et arrache un nul, aux goûts de victoire pour eux contre l’un de ses adversaires directs en championnat. Chambéry enregistre en revanche un résultat décevant au vue de la dernière minute, mais il faudra surtout surveiller l’infirmerie savoyarde qui a reçu beaucoup de visites ce soir.

———————————————–

Ci-dessous, l’arrêt du week-end qui nous vient du championnat islandais:


Quand un gardien de but fait arrêt de dos ! par Handnews

14 CommentairesPoster un commentaire

  1. Renaud - le 8 février 2013 à 01h31

    Une paire arbitrale tres tres en dessous qui decide du sort du match en accordant un penaltit sur une faute comise a 12m…

    • DA - le 8 février 2013 à 01h40

      Un match nul mérité, Nantes bien au dessus de Chambery dans le jeu, le CHB doit surtout son salut à Dumoulin et à la performance plus que médiocre de Siffert (excepté la dernière parade…)

      • DA - le 8 février 2013 à 01h42

        En revanche le 7 mètre et contestable en effet, mais même si il n'y avait pas eu 7 mètre il restait tout de même 5 seconde à 4 contre 6, et la défaite aurait été cruelle.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).