LNH – J22

Ivry domine Créteil dans le derby du Val-de-Marne !

usivry

C’était le choc de la semaine dans la course au maintien qui fait rage dans le bas du classement, le derby du Val-de-Marne entre l’US Ivry et l’US Créteil. A un petit point derrière les Ivryens au classement, les hommes de Benjamin Pavoni avaient l’occasion de sortir de la zone rouge en cas de victoire et de prendre un point d’avance sur leurs adversaires du soir. Pour l’US Ivry, une victoire permettait de prendre trois points d’avance sur la zone rouge à quatre journées de la fin de la saison et donc de faire un grand pas vers le maintien. 

C’est dans un Delaune en fusion que les deux équipes se sont livrées un duel acharné, avec beaucoup d’intensité et d’engagement, parfois trop. Le début de la première période est marqué par un duel à distance entre les deux portiers. Gorazd Skof enchaine les parades tout comme son homologue Ivryen, François-Xavier Chapon. Mais plus réalistes, les co-équipiers de Sebastian Simonet vont prendre petit à petit les devants au tableau d’affichage (6-3 ; 10e). A l’image d’Hugo Descat en échec, les Cristoliens ne parviennent pas à mettre leur jeu en place et s’en remettent aux exploits de Quentin Minel pour rester dans la course (8-6 ; 16″30). Bien en place, les “Rouge et Noir” sont parvenus à trouver des solutions offensives, avec notamment de bonnes relations avec Mathieu Bataille, qui permet aux locaux de conserver leur trois buts d’avance au score (12-9 ; 25e). Auteur d’une faute sur Diego Simonet juste avant la pause, Pierre Montorier a été sanctionné d’un carton rouge, de mauvaise augure pour l’US Créteil pour le deuxième acte. A la pause, l’US Ivry rentre aux vestiaires avec une avance de trois buts (15-12 ; MT).

En confiance, les Ivryens ont continué sur leur lancée en seconde période. Portant leur avance à six buts (20-14 ; 37e), les joueurs de Pascal Léandri n’ont rien lâché à leurs adversaires. On pensait alors les “ciel et blanc” hors course, mais c’était sans compter sur la jeune garde de l’US Créteil. Ivan Stankovic totalement inefficace sur le parquet, c’est le jeune Nedim Rémili qui prend place sur le poste d’arrière droit. Et le jeune artilleur au physique déjà bien aguerri, a fait beaucoup de mal à la défense adverse, permettant à son équipe de revenir dans la partie (22-19 ; 43e). La fin de match est très tendue, l’ambiance et chaude et les acteurs du match de se font pas de cadeaux. Mais c’est logiquement que les Ivryens ont eu le dernier mot dans cette rencontre, après avoir menés pendant l’intégralité du match, l’US Ivry s’impose sur le score de 27 à 24 et fait un pas de plus vers le maintien.


Interview croisé des frères Simonet par USI-Handball

8 CommentairesPoster un commentaire

  1. djouniordasouza - le 28 avril 2013 à 21h42

    Ça reste quand même très moche de voir ces clubs à la lutte alors que le championnat a bien été faussé à mi-parcours (transferts de qui vous savez)…

  2. Mirko Basic - le 29 avril 2013 à 12h52

    Première chose, tant qu'à écrire un commentaire, vous pouvez aller jusqu'au bout et donner le nom, écrire Nikola Karabatic n'est pas répréhensible 🙂

    Deuxième chose, le championnat n'est faussé que si Aix n'avait pas les moyens de payer le salaire de Nikola (dans ce cas la CNACG aurait interdit le recrutement) … Dans tout autre cas de figure je ne vois pas en quoi le championnat a été faussé : n'importe quelle autre équipe aurait pu embaucher une star en cours de saison pour se renforcer en vue du maintien, c'est d'ailleurs ce qu'a fait Toulouse avec Vasilakis. Ce serait comme dire que Paris a volé son titre parce qu'il a acheté Mikkel Hansen …

    • djouniordasouza - le 30 avril 2013 à 01h28

      Je suis d'accord c'est le même cas avec Toulouse, c'est juste dommage car fait en cours de saison (Paris l'ayant fait dès le début). Ceci dit, pas exactement car Vasilakis est venu d'un club qui n'était pas dans la même compétition que Toulouse.

      Mais ça reste dommage pour Ivry ou Créteil comme exemples.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves