LNH – J6

Nîmes, c’est du solide !

Juanja Fernandez
Après sa victoire en coupe d’Europe ce week-end le HBC Nantes faisait une halte dans le Gard pour affronter l’USAM Nîmes qui restait sur une série de deux victoires face à Toulouse à domicile et à Dijon pour le choc des promus. C’est sans Nicolas Claire, Seufyann Sayad et Rock Feliho que le «H» s’était déplacé alors que les Nîmois devaient composer sans leur capitaine Damien Scaccianoce souffrant d’une entorse à la cheville et qui devrait être absent des parquets de la LNH pour un mois.
Les deux équipes entament le matchent sur un rythme similaire et aucune des deux formations n’arrive à prendre l’ascendant sur l’autre. Le premier écart se fait après une exclusion temporaire de Guillaume Saurina (2-5, 5′). Mais les Nîmois vont vite réagir et infliger un 4-0 à leur adversaire pour mener grâce à un but de Jean-Philippe Haon (6-5, 12′). Les Nantais ont du mal à trouver des solutions face à la défense gardoise qui est, comme à son habitude, très agressive. Les locaux parviennent d’ailleurs à prendre le dessus suite à une exclusion de deux minutes pour Marouen Maggaiez (10-8, 19′). Thierry Anti prend donc son temps-mort pour remobiliser ses troupes qui peinent à trouver le chemin du but. Le résultat est payant puisqu’à la suite d’un kung-fu entre Toumi et Vujic (auteur de 5 buts en première mi-temps) les visiteurs recollent au score (11-11, 22′). Les Nîmois rentreront tout de même avec un but d’avance au vestiaire (16-15, MT).
Dès leur retour en seconde période, les nîmois sont déterminés prennent les devants (19-17, 38′) grâce à un but de Benjamin Gallego. Les Gardois maintiennent leur adversaire à distance jusqu’à ce que Thierry Anti prenne son deuxième temps-mort et que Stefan Vujic (9 buts) ramène les siens dans la course (22-22, 46′). Les neuf arrêts de Yassine Idrissi, enflammé par un Parnasse surchauffé, permettent aux verts de rester au contact des Nantais mais Nicolas Zens (2 buts) marque le but qui semble être le but de la victoire à deux minutes du coup de sifflet final. Mais les coéquipiers de Jorge Maquéda ne s’avouent pas vaincus pour autant, et Mathieu De La Bretèche a la balle pour arracher le match nul mais c’est finalement le poteau nîmois qui donna la victoire aux siens à la dernière seconde (29-28, FT).
Les réactions:
Yassine Idrissi (Nîmes) : «On gagne face à un européen, c’est une victoire avec le cœur et on leur a donné une leçon de handball. On a montré ce soir à la LNH qu’on avait notre place et ce n’est que le début…»
Paul Mourioux (Nîmes) : «C’était un match spécial c’est pour ça qu’à la fin la joie est contenue d’autant plus que ça faisait longtemps que je ne les avais pas revus. C’était important de gagner ce match d’autant plus à la maison. On se doit de gagner à la maison pour faire revenir le public. On est engagé dans une course aux points qui va être longue il fallait les prendre ce soir.»
Stefan Vujic (Nantes) : «On a perdu contre une équipe très jeune et très rapide. On était un peu fatigué car trois jours avant nous jouions à Belgrade contre le Partisan mais ce n’est pas la seule raison, on fait un mauvais début de match, on est trop statiques et ils avaient une bonne défense. A la fin on prend le poteau. On doit se recentrer sur le match de dimanche.»
O’Brian Nyateu (Nantes) : «Forcément on est déçus on perd trop de ballons donc derrière on prend des contre-attaques. On doit maintenant se reconcentrer sur le match de dimanche.»
De notre correspondant à Nîmes, Maxime Cohen

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. Alexandre - le 17 octobre 2013 à 01h27

    Haon n'est plus capitaine de l'USAM ?

    Sinon bien content pour l'USAM, malgré la rivalité régionale, puisque je les avais annoncé comme sous-estimés en début de saison.

    En revanche, pour Nantes, c'est plus compliqué. Bien trop d'inconstance dans cette équipe. Il ne faut toutefois pas négliger les absences de Feliho (patron de la défense) et celle de Claire (organisateur de l'attaque). Sans parler d'Entrerrios…

  2. lasserre - le 17 octobre 2013 à 01h40

    c'est vrai mais à Nîmes pas de capitaine Scaccianoce indisponible pour un mois, pas de Thomas Tésorière patron de la défense non plus…

    On est quitte ? 😉

  3. nick - le 17 octobre 2013 à 02h11

    Non Haon n'est plus capitaine depuis l'an dernier ! Mimo l'a remplacé et plutot tres bien. Quel dernier but de Nicolas Zens… Un bijou! La victoire a ete dure mais elle n'est que plus agreable !! Un match de guerrier !! Bravo les gars !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).