Mondial junior (M) – J3

Les résultats du jour

Antoine Gutfreund

[checklist]

Groupe A

  • Danemark 31-18 Angola

Pas de suspens en vue entre le premier et le dernier du groupe. Il n’aura fallu qu’un petit quart d’heure au Danemark pour prendre la mesure de son adversaire (8-4 à la 14e) grâce à un festival de Theis Baagoe, le grand arrière gauche de Silkeborg. Un petit coup d’accélérateur supplémentaire avant la mi temps et le contrat était déjà rempli pour le Danemark (16-9). Mais les remplaçants danois ne comptaient pas se reposer sur leurs lauriers en infligeant un 4-0 dès le retour des vestiaires avec l’ailier gauche Buste Juul (successeur d’Hvard Tvedten sur l’aile gauche d’Aalborg, on devrait le voir en Ligue des Champions cette saison) à la baguette. L’Angola n’arrivera plus à mettre la tête hors de l’eau jusqu’à la fin du match hormis un soubresaut entre la 20e (30-14) et la 25e (30-18) leur permettant de réduire un peu l’addition.

Meilleurs buteurs: Buste Juul (10/12), Theis Baagoe (7/8) pour le Danemark / Rome Hebo (6/12), Adelino Pestana (5/10) pour l’Angola

  • France 33-28 Russie

Résumé complet ici.

  • Tunisie 29-28 Serbie

Après deux grosses victoires contre la France et la Russie, la Serbie avait l’occasion de conforter la deuxième place du groupe face à une Tunisie branchée sur courant alternatif depuis le début du Mondial. Manque de chance pour les Serbes, ils sont tombés sur des Tunisiens en état de grâce, notamment le demi centre Oussama Jaziri et l’arrière gauche Mohamed Soussi qui permettent à leur équipe de prendre un premier avantage (7-3 à la 13e). En face, Stefan Ilic et Bogdan Radivojevic vont s’efforcer de remettre les équipes à égalité mais Mohamed Mhadhbi ne l’entend pas de cette oreille et le petit ailier va permettre à la Tunisie de rejoindre les vestiaires avec deux buts d’avance (15-13) grâce à ses rentrées au sein de la défense serbe.

Meilleurs buteurs: Mohamed Mhadhbi (6/9), Oussama Jaziri (5/10), Mohamed Soussi (5/10) pour la Tunisie / Bogdan Radivojevic (6/8), Zivan Pesic (5/7), Stefan Ilic (5/8) pour la Serbie

[divider]

Groupe B

  • Qatar 19-26 Pays Bas

Entre deux équipes encore à la recherche de leur première victoire dans ce Mondial, la lutte s’annonçait intense, le Qatar ayant prouvé face à l’Allemagne et à la Croatie qu’il était loin d’être un sparring partner. Cueillis d’entrée par le collectif qatari (5-0 à la 5e), les néerlandais vont mettre une mi temps à se mettre dans le match, bien aidés par l’intenable ailier gauche Jeroen Van Den Beucken, impecable sur les jets de 7 mètres comme sur son aile (11-13 à la mi temps). Sans véritable joueur qui sort du lot, le Qatar s’en remet à son collectif  mais comme contre la Croatie et l’Allemagne, celui ci va craquer physiquement au milieu de la deuxième mi temps (17-22 à la 50e). Le leader de l’équipe oranje, Dario Polman, assènera les derniers coups et propulse quasiment les siens en huitièmes à condition de vaincre l’Algérie lors de la dernière journée.

Meilleurs buteurs: Kamalaldin Mallash (3/4), Abdulaziz Alshammari (3/5) pour le Qatar / Jeroen Van Den Beucken (10/11), Dario Polman (5/12) pour les Pays Bas

  • Allemagne 29-24 Suisse

Après avoir sécurisé sa place en huitièmes avec deux victoires, contre les Pays Bas et contre l’Algérie, la Suisse aborde la suite de la phase de poules en n’ayant plus rien à perdre, au contraire de l’Allemagne qui vise la première place afin d’obtenir le meilleur tirage pour les huitièmes. Ce match voyait également s’opposer deux des meilleures gardiens de la génération avec le suisse Nikola Portner et l’allemand Félix Storbeck, et ce duel a tenu ses promesses. Au coude à coude pendant la première mi temps, c’est l’efficacité à 9 mètres de l’arrière d’Essen, Julius Kühn, qui va permettre à l’Allemagne de passer en tête (15-13 à la mi temps). En deuxième période, le demi centre Alexander Feld prend le relai de Julius Kuhn et Patrick Zieker continue son manège à 7 mètres pendant que les arrières suisses, Sergo Muggli, Kevin Jud et Luca Spengler, ont de plus en plus de mal à trouver la faille face à Storbeck (27-21 à la 53e). L’écart sera trop grand à combler pour les Suisses et l’Allemagne s’impose au terme d’un match maîtrisé de bout en bout.

Meilleurs buteurs: Julius Kuhn (8/13), Patrick Zieker (7/9) pour l’Allemagne / Kevin Jud (4/7), Sergio Muggli (3/8), Luka Maros (3/6) pour la Suisse

  • Croatie 30-21 Algérie

Contre la dernière équipe du groupe B, la Croatie n’avait à priori rien à craindre. Pourtant les Algériens comptaient bien opposer une farouche résistance. Malheureusement pour eux, celle ci ne durera qu’un gros quart d’heure (8-8 à la 18e), avant que le diabolique Ante Kaleb leur inflige un 4-0 à lui seul (12-8 à la 22e). Les Algériens, sonnés, tenteront tant bien que mal de limiter l’hémorragie jusqu’à la mi temps (17-10). La deuxième mi temps permettra à la Croatie de faire tourner son effectif en prévision du choc pour la première place contre l’Allemagne ce samedi.

Meilleurs buteurs:  Ante Kaleb (7/7), Sime Ivic (7/11) pour la Croatie / Hichem Daoud (4/9), Abdennour Hammouche (4/5) pour l’Algérie

[divider]

Groupe C

  • Congo 19-37 Hongrie

Après la déconvenue contre la Bosnie et la défaite in extremis contre la Slovénie, la Hongrie se retrouvait dans une position inconfortable avant d’affronter le Congo, largement à sa portée. Les Hongrois attaquent le match tambour battant, Bence Zdolik et Balazs Szollosi menant la charge permettant de prendre le grand large (1-11 à la 11e). Le trou était fait, la Hongrie pouvait patienter jusqu’à la mi temps (11-19) avant de repartir à l’assaut. Yannick Angao, l’arrière droit congolais, seul joueur au niveau des Hongrois ne pourra pas empêcher les magyars d’aggraver rapidement le score (14-26 à la 39e). Un dernier 6-0 pour la route et la Hongrie s’imposera avec presque 20 buts d’avance.

Meilleurs buteurs: Yannick Angao (11/16) pour le Congo / Bence Zdolik (8/11), Balazs Szollosi (6/9) pour la Hongrie

  • Argentine 30-29 Corée du Sud

Après avoir laissé filer le match contre la Slovénie et fait souffler les cadres, l’Argentine se présentait en pleine forme contre la Corée pour assurer sa place en huitièmes. L’Argentine, bénéficiant d’un 5-0 en début de match inscrit par le duo Simonet/Baronetto va atteindre la mi temps légèrement en tête (16-14). En inscrivant 24 des 30 buts argentins, Simonet et Baronneto seront encore les grands artisans de la course en tête de l’Argentine en seconde mi temps (28-24 à la 25e). Mais un relâchement en fin de match a failli être fatal aux Argentins puisque 3 tirs manqués ont débouchés sur trois jets de 7 mètres à l’autre bout du terrain, inscrits par Hyeonsik Lee, auteur d’un match parfait. A 30 secondes du coup de sifflet final, les Argentins ont réussi à éviter la perte de balle face à la défense tout terrain coréenne, et Pablo Simonet tirera finalement sur le poteau à la dernière seconde.

Meilleurs buteurs: Pablo Simonet (14/20), Santiago Baronneto (10/16) pour la Corée/ Hyeonsik Lee (8/8), Kwanjung Jeong (6/11) pour la Corée

  • Slovénie 28-24 Bosnie

Ce match sentait la poudre, la Bosnie, organisatrice, recevant la Slovénie, quasiment à domicile. Malgré les stars Mario Sostaric et Borut Mackovsek en grande forme dès le début du match, le collectif bosnien emmené par Josip Eres et Ivan Milicevic résistera de belle manière jusqu’à la mi temps (13-13). A égalité deux minutes après la reprise, la Bosnie ne reverra plus la Slovénie de toute la seconde mi temps grâce à un coup d’accélérateur de l’intenable Borut Mackovsek (16-14 à la 34e). Malgré un Dejan Malinovic en grande forme en deuxième mi temps, la Bosnie ne saura pas où donner de la tête en défense entre l’ailier Mario Sostaric et le pivot Blaz Blagotinsek (26-21 à la 52e). Le match est gagné, et la Bosnie va devoir se concentrer sur sa rencontre face à l’Argentine lors de la dernière journée pour espérer décrocher la deuxième place.

Meilleurs buteurs: Mario Sostaric (9/13), Borut Mackovsek (7/9) pour la Slovénie / Dejan Malinovic (6/9), Ivan Milicevic (5/6) pour la Bosnie

[divider]

Groupe D

  • Espagne 36-27 Koweït

Pour sa première participation à un Mondial Juniors, le Koweït montre un niveau supérieur aux attentes. Défaits de 10 buts par le favori suédois, de seulement deux petits buts par le Brésil, le Koweït affrontait l’hyper favori espagnol qui alignait son équipe type après avoir fait tourner contre le Chili. Regardant l’Espagne les yeux dans les yeux jusqu’à la fin de la première mi temps (13-11 à la 27e), le Koweït va subir un trou d’air juste avant la pause, encaissant un 4-0 fatal (17-11 à la mi temps). Alex Dujshebaev et Victor Saez vont accroître l’avance espagnole au début de la deuxième période (27-16 à la 41e) et la maintenir tranquillement jusqu’au coup de sifflet final malgré une résistance de l’arrière droit koweïtien Abdullah Algharaballi.

Meilleurs buteurs: Victor Saez (8/9), Alex Dujshebaev (6/10) pour l’Espagne / Abdullah Algharaballi (7/13), Abdulrahman Albaloul (5/8) pour le Koweït

  • Suède 29-28 Brésil

Après deux matchs faciles en guise de hors d’oeuvre, la Suède devait continuer sa montée en puissance contre le Brésil.  Et le moins que l’on puisse dire c’est que les brésiliens ont donné du fil à retordre aux scandinaves. Menant tranquillement la partie pendant 20 minutes (11-7 à la 20e), la Suède va passer sept minutes sans marquer le moindre but, pendant que le Brésil inscrira un cinglant 6-0 (11-13 à la 27e). Les Suédois vont tenter tant bien que mal de rattraper ce retard avant la pause mais le Brésil virera en tête à la surprise générale (14-15). Au coude à coude jusqu’à l’entrée dans le money time (25-25 à la 51e). Un tir à l’aile raté Diego Lago et la Suède va enfin pouvoir prendre l’avantage (27-25 à la 54e). Le Brésil va réussir à revenir à un but et aura une balle d’égalisation en sa faveur, malheureusement pour les auriverde, un passage en force de Leonardo Santos anéantira tout espoir et permet à la Suède de rejoindre l’Espagne en tête du groupe.

Meilleurs buteurs: Andreas Berg (8/10), Daniel Petersson (5/6), Philip Stenmalm (5/9) pour la Suède / Leonardo Santos (8/13), Diego Lago (6/7) pour le Brésil

  • Egypte 29-15 Chili

Après avoir laissé filer le match contre la Suède pour récupérer l’énergie dépensée lors du match nul obtenu contre l’Espagne, l’Egypte comptait bien régler le dossier chilien rapidement. Ce fut chose faite aisément, bien aidée par son demi centre Mostafa Khalil, efficace de loin et s’entendant à merveille avec le pivot Moustafa Tamer (10-6 à la 24e). Un petit 3-0 supplémentaire et l’Egypte atteint la pause avec six buts d’avance (14-8). Les Chiliens multipliant les pertes de balle en seconde période, les Egyptiens vont facilement s’envoler au score (24-13 à la 49e) et terminer en roue libre, remportant le match avec 14 buts d’avance.

Meilleurs buteurs: Moustafa Tamer (5/7), Mostafa Khalil (4/5) pour l’Egypte / Francisco Salazar (4/8) pour le Chili

[/checklist]

[divider]

Le classement de tous les groupes est disponible ici .

Equipe type HandNews de la troisième journée:

  • Gardien: Felix Storbeck (Allemagne)
  • Ailier gauche: Hugo Descat (France)
  • Arrière gauche: Leonardo Santos (Brésil)
  • Demi centre: Pablo Simonet (Argentine)
  • Arrière droit: Bence Zdolik (Hongrie)
  • Ailier droit: Mario Sostaric (Slovénie)
  • Pivot: Zivan Pesic (Serbie)

Pub Espace Pronos EDF

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).