Pro D2

Des play-offs qui font rêver

Jallamion Pontault

La Pro D2 reprend ses droits ce week-end, avec une lutte acharnée à tous les niveaux. Si Créteil, Billère et Chartres s’annoncent comme les principaux candidats pour le titre, plusieurs formations pourraient jouer les outsiders dans la course aux play-offs. Tour d’horizon des forces en présence.

Ils visent les play-offs

Brahim IghirriBattu en finale des play-offs par Billère il y a deux ans et par Dijon la saison passée, Mulhouse va-t-il enfin parvenir à décrocher son Graal ? Toujours emmené par Brahim Ighirri, le collectif alsacien s’est renforcé à l’intersaison avec Cauwenberghs, Serrano et Petricevic. La stabilité pourrait vite se présenter comme un avantage pour une équipe qui est habituée à jouer ensemble depuis plusieurs saisons. « Ça va être dur, prévenait Brahim Ighirri en début de préparation. Tous les clubs se sont renforcés. » Le MHSA tentera de rééditer son excellent début de championnat de la saison passée (7 victoires d’affilée) pour marquer les esprits et envoyer un signal à ses adversaires.

Moreno 2 PontaultAprès avoir terminé à deux places des play-offs, Pontault-Combault affiche cette saison clairement son objectif de rentrer dans le Top 5 du championnat. Pour sa quatrième année sur le banc pontellois, William Holder ne le cache pas : « Depuis que je suis entraîneur de Pontault, c’est le meilleur effectif. J’ai l’équipe dont je rêvais. » Exit Manojlovic et Hejtmanek, désormais entraîneur adjoint. Le PC-HB a misé sur des jeunes joueurs (Tchitombi et Aman) mais pourra également compter sur l’expérience de Pavlovic sur la base arrière. L’une des clés du succès sera la régularité des résultats et des performances, l’un des points faibles du collectif par le passé. La défense pourrait être l’une des armes majeures du PC-HB.

Desgrolard - MassyAvec l’arrivée d’Abdoulaye Sarr au poste d’arrière droit, Massy a enregistré un renfort de poids, capable a priori de lui faire franchir un nouveau cap cette saison. Equipe surprise de l’exercice précédent, avec une belle quatrième place au classement, Massy ne pourra plus jouer sur l’effet de surprise. Ce qui amène l’entraîneur Benjamin Braux à être prudent à l’heure d’annoncer ses objectifs. « L’objectif est de terminer dans les sept premiers du classement général, explique-t-il. Bien sûr, si on peut terminer plus haut, on le fera. Mais je pense que l’an dernier, nous avons parfois surjoué. Viser les sept premières places me parait donc être un objectif juste. » Privé de Matthieu Lamy jusqu’en décembre et d’Enzo Cramoisy jusqu’à la 4ème journée, le collectif massicois misera une nouvelle fois sur les jeunes pour tirer son épingle du jeu. Junior Réault devrait à nouveau être le dynamiteur en attaque.

viennet besançon esbmAvec aucune arrivée à l’intersaison pour compenser les départs de 5 joueurs, dont les historiques Rilos et Clerc, Besançon a fait le pari de la stabilité et de l’intégration de jeunes joueurs de son centre de formation. Avec Tokic et Barrère arrivés en cours de saison passée, l’ESBM a eu le temps de travailler les automatismes. Le club se découvre même de l’ambition. « On ne doit pas avoir peur de penser aux play-offs », affirme l’entraîneur Christophe Viennet. Oublier la difficile saison passée sera la priorité numéro un pour le collectif bisontin qui tentera de mettre à profit ses 6 semaines et demie de préparation dès le début du championnat. Besançon apparaît néanmoins moins armé que les autres candidats déclarés aux play-offs.

Demain, retrouvez le 3ème volet de la présentation de la Pro D2 : « Ils joueront le ventre mou »


MastersHandball | Chambéry-Zagreb Roucoulette d’Edin Basic by Handnews

Pub Espace Pronos Proligue

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).