Pro D2

Vers un trio Créteil – Chartres – Billère ?

Crédit photo : Jean-Pierre Riboli

Crédit photo : Jean-Pierre Riboli

Souvent réputé pour être un championnat imprévisible chaque week-end, la Pro D2 sera encore caractérisée par une vraie homogénéité cette saison. Derrière Billère, Créteil et Chartres qui s’avancent en favori pour le titre, plusieurs formations ont les dents longues et ont fait des play-offs leur objectif majeur. Alors que le championnat reprend vendredi, tour d’horizon des forces en présence. La 1ère partie est consacrée à la lutte pour le titre.

Villeurbanne n’ayant pas été autorisé à évoluer en Pro D2, seules 13 équipes composeront l’antichambre de l’Elite, avec une formation au repos chaque semaine. Pas simple pour rendre le championnat lisible … Relégués de LNH, Créteil et Billère tenteront de faire un passage éclair pour retrouver au plus vite le meilleur niveau.

Ils visent le titre

Pavoni CréteilSi l’intersaison a été mouvementée en interne, avec le départ de l’emblématique Guéric Kervadec, Créteil a réussi à conserver ses talentueuses jeunes pousses. Troisième meilleur buteur de LNH la saison passée, Hugo Descat devrait poser bien des problèmes aux défenses adverses, tout comme Quentin Minel et le reste de la jeune garde cristolienne. Favori numéro un de Pro D2, le collectif de Benjamin Pavoni pourra compter sur le retour de l’expérimenté Dragan Pocuca pour déjouer les pièges de l’antichambre de l’Elite. Même si l’intégration des recrues étrangères (de la Salud, Colasuonno, Grosas et Sunjic) demeure toujours un point d’interrogation, Créteil semble armé pour jouer le titre. La réception de Mulhouse dès la 1ère journée constituera un premier test.

pascal mahéChartres ne cache pas ses envies de LNH. Avec un nouvel entraîneur aux commandes, l’ancien Barjot Pascal Mahé, le collectif chartrain entend bien initier un nouveau cycle et décrocher l’une des deux places pour accéder à la LNH. « Je ne suis pas là pour faire de la figuration », avait prévenu l’ancien coach de Dormagen. Cinquième la saison passée, Chartres s’est donné les moyens de ses ambitions avec le 2ème plus gros budget du championnat (environ 2 millions d’euros) et en faisant signer des joueurs habitués à la LNH, à l’image du gardien Grahovac (ex Chambéry), du prometteur Capella (ex Chambéry) et du robuste Nivore (ex PSG). Les coéquipiers du capitaine Maxime Cherblanc auront un premier rendez-vous important contre Créteil dès la 3ème journée.

Villedieu BillèreAvec un budget prévisionnel qui s’élève à 1,45 million d’euros et une masse salariale en hausse d’environ 150.000€, Billère se donne les moyens de ses ambitions. L’objectif de remontée immédiate en LNH formulée par les dirigeants dès le mois d’avril dernier devrait mettre un peu de pression sur les épaules de joueurs qui doivent réapprendre à gagner. Après 26 défaites en LNH, le collectif d’Arnaud Villedieu tentera de retrouver le sens de la marche, grâce notamment aux petits nouveaux, dont l’argentin Querin, l’ancien nîmois Vergely ou encore l’ex saintais Kiangebeni. « Le collectif est plus homogène » se félicite Arnaud Villedieu. Avec Angers, Massy et Istres au programme des premières journées, l’équipe paloise devra vite se montrer opérationnelle pour marquer son territoire. Quatre matches sont programmés au Palais des Sports de Pau afin de profiter d’un large soutien populaire dans la région. « Nous passons de la position de chasseur à celle de chassé, poursuit l’entraîneur palois. Il va nous falloir beaucoup d’humilité. »

Demain, retrouvez le 2ème volet de la présentation de la Pro D2 : “Ils visent les play-offs”


Tir dans le dos à 180° en Hongrie by HandNews

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos Proligue

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. vince - le 9 septembre 2013 à 09h45

    Je croyais que Mulhouse visais le titre. Ils ont pas une équipe comparable à Créteil, Billière et Chartres ?

    • Mocanu - le 9 septembre 2013 à 23h37

      Mulhouse vise plutôt les play-offs, comme le disait encore ce matin G. Cherrier dans "L'Asace" : "Décrocher notre place en play-offs sera notre principal objectif"

  2. skancho - le 9 septembre 2013 à 12h40

    Content que Créteil ait pu conserver ses jeunes pousses, voilà une chose qui n'arriverait pas dans beaucoup de sports après une relégation. Je pense qu'ils finiront 1ers facilement. En 2ème, je vois bien Mulhouse moi…

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).