Transfert – LNH

Aix recrute son parrain

KarabaticMême si leur histoire contractuelle et sportive n’a seulement que quelques heures, Nikola Karabatic et Aix-en-Provence ont déjà une longue histoire en commun. En effet, en recrutant aujourd’hui pour une durée de 5 mois l’icône du handball français, le club provençal recrute par la même occasion celui qui est son parrain depuis déjà quelques années et qui sera présenté à la presse demain matin sur le fameux Cours Mirabeau.

En effet, et comme on le pressentait depuis déjà de nombreuses semaines avec cette si embarrassante affaire des paris sportifs, les relations entre le club champion de France, Montpellier, et son ex-capitaine n’étaient plus vraiment au beau fixe. Revenu en juillet 2009 dans son club formateur sur les bords du bassin de Thau, Nikola Karabatic donne aujourd’hui une tournure pour le moins originale à sa carrière en rejoignant l’actuel avant-dernier de première division, lui qui a davantage été habitué aux premières places, dans ce qui ressemble désormais à une opération sauvetage et maintien pour le club du président Salomez. Même si les tractations avec ses futurs employeurs en juillet prochain vont probablement déjà bon train, Nikola Karabatic va donc rejoindre son frère sous le maillot du PAUC et découvrir l’ambiance de la salle du Val de l’Arc et ses 1500 spectateurs…loins des 3000 de Bougnol et des 9000 de l’Arena.

Même si l’on sait que le joueur a fait des efforts financiers pour la bonne réalisation de ce transfert, le président de Montpellier, Rémi Levy, a confirmé le montant de 500 000 €. Le club d’Aix-en-Provence et le joueur lui-même ont participé à l’opération. Si une clause de confidentialité entoure la transaction, cela devrait représenter 50 % de l’indemnité selon le Midi Libre. L’autre moitié correspondrait alors à l’économie de salaire que fera le club jusqu’au mois de juin. Ce sera donc le 3ème club professionnel que connaîtra dès demain Nikola Karabatic après Montpellier et Kiel. A travers ce transfert, on peut tout de même souligner que le club provençal prouve une fois de plus son ambition et le professionnalisme de ses équipes et dirigeants. Il y a un an le club jouait la montée en 1ère division, aujourd’hui il se paie l’un des 3 meilleurs joueur du monde et surtout arrive à créer le “buzz” en faisant parler de lui, ce qui est loin d’être une chose facile lorsqu’on est avant dernier de son championnat. Comme le précise le président Salomez dans la Provence : ” Nous leur avions proposé de les prendre ensemble (Luka et Nikola ndlr). À l’époque, cela n’a pas pu se faire. Du coup, nous avons eu quatre mois pour prendre le pouls auprès de nos partenaires privés. Et bien sûr, l’image de Nikola est plus qu’une tête de gondole. En quatre mois, notre prévisionnel sponsoring annuel est passé de 850 000  à 1,2 million. Nos “historiques” et les nouveaux partenaires ont immédiatement mis la main à la poche.

Reste désormais à gagner quelques matchs synonymes de maintien dans l’élite. Avec l’arrivée de Karabatic, cela risque aussi de changer la donne dans le classement national. En effet, des clubs comme Créteil, Ivry, Toulouse qui sont très proches d’Aix au classement sont pour le coup directement menacés par le PAUC. Certains clubs ont déjà montré des signes d’agacement sur une possible redistribution des cartes dans le bas du classement, peut-être que le projet de porter la 1ère division à 16 clubs la saison prochaine serait la solution idéale…? Pour l”anecdote, Nikola Karabatic devrait continuer à porter son n°22 fétiche avec sa nouvelle équipe.

En attendant le match du 13 février prochain, entre Aix et un certain Montpellier, qui risque d’avoir une saveur toute particulière pour le joueur et son ancien club, verra t-on des embrassades au bord du terrain avant le match ? L’avenir nous le dira…en attendant Nikola Karabatic est toujours sous la menace d’une sanction sportive et financière de la LNH et attend les décisions des juges du Tribunal de Montpellier suite à son dernier témoignage.


La passe dans le dos de Karabatic – France vs Suisse – 5/04/2012 by HandNews

HandNews & CasalHand

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. SYLVAIN - le 1 février 2013 à 19h49

    Juste pour info, le bassin de Thau se trouve vers Sète, soit à 40KM de Montpellier…

  2. philippe - le 1 février 2013 à 22h53

    pour info val de l'arc et non val de grâce notre "palais de sport n'est pas un hôpital

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).