All

La crise est déclarée à Hambourg

Rudolph

Les dirigeants du HSV Hamburg, où évolue entre autres Kentin Mahé, tenaient ce soir une conférence de presse afin de donner des informations sur le futur du club. Et le président, Andreas Rudolph, a dépeint un tableau particulièrement noir, insistant sur le fait qu’il manquait près d’un million d’euros dans les caisses du club, et que ce serait lui qui boucherait le trou à la fin de la saison.

Si la participation à la prochaine Bundesliga ne devrait pas être un problème, le club devrait largement diminuer la voilure, avec un budget passant de neuf à 7,5 à 8 millions d’euros. Tous les contrats finissant au mois de juin ne seront pas renouvelés ce qui signifie que Marcus Cleverly, Davor Dominikovic, Matthias Flohr, Torsten Jansen, Blazenko Lackovic et Zarko Markovic seront sur le marché des transferts l’été prochain, en plus de Domagoj Duvjnak qui s’est déjà engagé avec Kiel. L’ailier droit de l’équipe Stefan Schröder va quant à lui s’occuper de la branche marketing du club à partir de maintenant. Néanmoins, Rudolph a insisté sur le fait qu’Hambourg “voulait continuer à se battre pour des titres, nationaux et internationaux”.

Autre dommage collatéral de la crise, le directeur général Christoph Wendt a été limogé et sera bientôt remplacé “par quelqu’un ne venant pas du milieu du handball” selon Rudolph.

Ce trou d’un million d’euros peut être expliqué de plusieurs manières: le club n’a pas engrangé autant de recettes de billetterie et de merchandising que prévu, une baisse des participations des sponsors mais aussi par l’absence de joueurs allemands en équipe nationale, selon Rudolph.

Cette nouvelle crise arrive après la démission au début de la saison de Franck Rost qui, un mois après sa nomination, avait rendu son tablier. Engagé pour assainir les finances du club, ses avertissements avaient été ignorés par Christoph Wendt et l’entraineur Martin Schwalb, qui avaient notamment engagé Zarko Markovic sans lui demander son avis. Hambourg possède cette saison 20 joueurs sous contrat professionnel, bien trop pour un club dont les revenus, comme ceux de tous les clubs de Bundesliga, ont baissé ces deux dernières années.

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos Allemagne

12 CommentairesPoster un commentaire

  1. Galactique - le 18 février 2014 à 22h06

    On voit bien que de nombreux clubs de handball ont des difficultés financières, il y a peu Kiel annonçait près de 450000 euros de déficit, maintenant 1m d euros pour Hambourg. En espagne la plupart des clubs sont au bord du gouffre, en France ,Montpellier est lui aussi en difficultés financières. Les clubs de hand ne vivent ils pas au dessus de leurs moyens, sachant que les droits tele en handball ne sont pas très élevés malheureusement.

  2. BobbySeven - le 18 février 2014 à 22h31

    De gros joueurs sur le marché, notamment Cleverly ! Mais je me demande comment Hambourg va s'y prendre pour rester compétitif. Comme le dit Galactique plusieurs grands clubs semblent touchés par des difficultés financières, j'espère ne pas les voir disparaître…

  3. Ju - le 18 février 2014 à 22h54

    Tu parles de Montpellier tu peux rajouter facilemment Chambé et Dunkerque qui sont loin d'etre au mieux et y'en a surement d'autres ( toulouse aix et co…) A part pour PAris le budget est dur a boucler !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).