All

Nyokas, deuxième français à Balingen

Nyokas Créteil 4
On attendait Olivier Nyokas du côté de Nantes, mais c’est finalement en Allemagne, comme son frère, que le joueur polyvalent de l’US Créteil évoluera la saison prochaine.

Après cinq saisons passées dans le Val de Marne, Nyokas, 27 ans, avait refusé la prolongation de contrat proposée par son club et s’était donc mis à la recherche d’une nouvelle destination. Très proche de Nantes dans un premier temps, il prend finalement la direction de l’Allemagne, comme son frère jumeau, qui évoluera à Göppingen la saison prochaine. Balingen, qui vient d’obtenir son maintien en Bundesliga, évoluera dans l’élite du handball allemand la saison prochaine. Olivier Nyokas ne sera pas le seul Français de l’effectif, puisqu’il retrouvera Yann Polydore, qui s’est engagé pour les trois prochaines années avec le 16ème de la dernière Bundesliga. Le meilleur buteur de Créteil cette saison (5 buts/match de moyenne) s’est engagé pour deux ans avec Balingen.

Nyokas BalingenIl a confié ses premières impressions à Handnews.

Olivier, je suppose que vous êtes heureux d’avoir trouvé un club pour la saison prochaine…
Ça n’a jamais été un problème de trouver un club. J’ai eu plusieurs opportunités, dont Nantes, qui avait fait un grand pas vers moi, mais ça ne s’est pas conclu. Mais Balingen a toujours été présent, et je suis très heureux d’y avoir signé. La Bundesliga est un championnat qui m’attire et Balingen est une équipe qui compte vraiment sur moi. C’est un club qui a vécu une saison difficile, qui a envie de montrer autre chose et qui compte sur moi pour apporter des éléments différents dans leur jeu. Je ressens une grande confiance de la part de tout le monde, du coach, du manager, et ça a été un élément déterminant dans ma signature.

Justement, avec Nantes, pourquoi cela ne s’est-il pas fait ?
C’est vrai qu’on était tout proche, mais c’est de l’histoire ancienne, cela ne s’est pas fait, c’est comme ça. Je suis super fier de porter les couleurs de Balingen, en plus le hasard fait que géographiquement, je vais être proche de mon frère donc je suis d’autant plus heureux. J’ai été reçu comme je n’avais jamais été reçu avant, le message du coach est cohérent et ambitieux. Je ne viens pas là en touriste mais bien pour apporter quelque chose de plus dans l’effectif.

Tu as, par le passé, eu une expérience enrichissante en Espagne. C’était quelque chose que tu avais envie de revivre ?
Bien sûr, en Espagne j’ai beaucoup appris et je suis revenu meilleur. Apprendre une autre culture, une autre langue, cela m’intéressait. Je suis super motivé, j’ai pour ambition de rapidement parler allemand, je vais prendre des cours et m’y mettre de mon côté avant d’emménager.

“Jouer la coupe d’Europe tous les weekends”

Balingen se maintient administrativement cette saison. Une expérience en 2. Bundesliga t’aurait-elle également intéressé ?
Je ne sais pas, moi je viens ici pour jouer dans le meilleur championnat du monde, et forcément jouer au niveau en dessous aurait été différent. L’entraineur est quelqu’un de très bien, de jeune, avec qui le message passe bien, mais je ne sais pas si cela ce serait fait si l’équipe avait été reléguée. Maintenant, comment Balingen s’est maintenu, à la limite, peu importe… Je pars en Allemagne pour jouer dans le meilleur championnat du monde, et même si je ne jouerai pas la Coupe d’Europe, je vais quasiment la jouer tous les weekends ! Il y a une dizaine de club dans ce championnat qui peuvent jouer l’Europe. Je suis vraiment heureux, très heureux d’avoir signé.

Tu as développé pas mal de responsabilités à Créteil ces dernières années, l’entraineur compte sur toi pour ça ?
Créteil, pendant cinq ans, m’a beaucoup apporté, et je tiens à remercier le club pour cela. J’ai travaillé ma gestion des matchs, du rythme, et j’ai eu à prendre des responsabilités. C’est quelque chose que je compte encore développer, mais je vais arriver simplement, m’intégrer avant de me mettre en avant. Je veux être une personne importante dans ce club, mais aussi franchir les étapes les unes après les autres.

Vous aviez confié récemment votre ambition de rejoindre l’équipe de France. Vous n’avez pas peur de vous éloigner de l’œil du sélectionneur ?
C’est vrai que c’est quelque chose que j’ai en tête, mais à un moment dans une carrière il faut faire des choix. Je me suis toujours donné au maximum, j’ai été dans les meilleurs arrières de LNH et encore de Pro D2 l’an dernier, mais ce n’est pas moi qui fait la sélection. A moi de prouver, en Allemagne, que je peux y prétendre. Je n’ai pas peur, j’arrive à Balingen pour jouer ma carte à fond, c’est un club historique de la Bundesliga, qui veut se développer et encore grandir, et j’espère apporter ma pierre à l’édifice.

La Français n’est pas le seul nouveau joueur annoncé par Balingen, puisque l’ailier droit Denni Djozic s’est également engagé pour les deux prochaines saisons. L’ailier droit de Rhein-Neckar Löwen, 23 ans, rejoint son coéquipier à Mannheim Niklas Russ, qui s’est lui aussi engagé pour la saison prochaine avec Balingen.

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos Allemagne

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. erk - le 2 juillet 2014 à 01h54

    Hum ! Une série de choix un peu curieux à priori. Evidemment, on ne sait pas tout. D'abord, quitter Créteil, qui fait un très bon recrutement d'inter-saison. Puis refuser Nantes, assez exemplaire dans sa progression parmi l'élite de la LNH. Enfin, s'engager chez un mal classé allemand. Espérons pour lui qu'il ne fait pas d'erreur; celle d'abord de se faire oublier.

  2. biko - le 2 juillet 2014 à 02h16

    Pas compliqué a comprendre faut lire!

    L'avenir dira si il a bien fait d'aller en Bundesliga et prouver son niveau las bas. Creteil mise sur les minots.Nantes va pas au mieux pas mal de depart pour une arrivé Anic.si il veut s eclater en Bundesliga dans les grosses ambiance alors le choix n est que bon.peut etre dans 2 ans il sera dans une meilleurs equipe…

  3. breza9 - le 2 juillet 2014 à 13h49

    je remets ca la: http://www.nantes.maville.com/sport/detail_-olivi
    En tout cas une des 2 parties la joué à l'envers, j'attends d'avoir plus d’élément pour savoir ce qui c'est passé alors que visiblement tout le monde était d'accord…

    Biko: le HBCN n'est pas en grosse difficultés. Beaucoup de départ oui mais aucun des titulaires! il y avait énormément de joueurs sous contrat et certain n'ont pratiquement pas joué de l'année. Il y a aussi la monté de la réserve en N1 qui prouve qu'il y a de la qualité, et leur permettra ainsi de compléter le groupe en cas de blessure. Et oui cette année l'enveloppe consacré à la masse salariale à du diminuer à cause du paiement d'une amende (376000€!!!). Mais le budget du H est toujours légèrement à la hausse et tout devrait donc rapidement retourné dans l'ordre afin de continuer la progression constante du club

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).