CdF (M)

Annecy Handball présent au rdv à Paris

crédit photos : Lucia Grémont

crédit photos : Lucia Grémont

Samedi après-midi à la Halle Carpentier de Paris, la finale de la Coupe de France régionale masculine opposera Segré à Annecy, deux équipes à la saison parfaite et aux valeurs défensives reconnues. Cette compétition regroupe toutes les équipes premières évoluant au niveau régional, à savoir la Prénationale, l’Excellence et l’Honneur ou autrement dit les sixième, septième et huitième division du handball français.

Habitués aux affluences plutôt discrètes d’une centaine de personnes dans leur salle Chatenoud toute neuve, les Haut-Savoyards vont évoluer devant près de 5000 personnes à Paris : la récompense d’un parcours sans encombres d’un collectif homogène et complémentaire. Coupe de France oblige, les premiers tours contre des adversaires évoluant une ou deux divisions en dessous ont été assurés par des joueurs en manque de temps de jeu en championnat. Place ensuite aux fameuses finales de secteurs à Yssingeaux (Auvergne) le 2 mars et de zone à Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault) le 20 avril qui regroupent deux tours de compétition sur une seule et même journée dans une ambiance typique et un vacarme continu.

A ce jeu là, Annecy Handball a éprouvé sa profondeur d’effectif : les cadres assuraient les rencontres du matin (Charvet, Maragué Ivava, Chevarin, Alili, Hajicek contre Saint Priest en seizièmes et Cauz en quarts) puis les jeunes formés localement prenaient le relais dans le money time tendu des matches de l’après-midi en apportant leur fraîcheur physique et leur spontanéité dans le money time (Poulain, Burlaz contre Villefontaine en huitième, Renson et Floner contre Vierzon en demi).

Crédit photos : Lucia Grémont

Crédit photos : Lucia Grémont

Ce parcours en Coupe de France représente parfaitement la philosophie annécienne qui alterne entre le haut du tableau de Prénationale et la lutte pour le maintien en Nationale 3 depuis plus de cinq ans maintenant avec un repère immuable situé en défense. Le projet du club de la présidente Fernandez et de l’entraîneur Planchet est construit autour d’éléments expérimentés ayant connu les divisions supérieures et une jeune garde ayant fait ses gammes en championnat de France -18. Cette saison, les Rouges ont écrasé la concurrence en championnat en validant officiellement leur ticket pour la Nationale 3 début avril et en terminant meilleure attaque (32,2 buts par match), meilleure défense (21,7 unités encaissées en moyenne) et reste aujourd’hui sur une série en cours de 21 victoires consécutives toutes compétitions confondues.

Mobilisation générale des 280 licenciés des bords du lac d’Annecy pour monter à Paris samedi avec tambours, trompettes, klaxons, banderoles et t-shirts spécialement floqués pour l’événement. Au programme : des frissons garantis au moment de prendre place dans une des salles mythiques du sport français, un match d’hommes face à un redoutable adversaire segréen toujours invaincu et, quelque que soit le résultat, la célébration d’une saison réussie qui va permettre au Annecy Handball d’essayer de continuer son ascension au niveau national.

Romain Réal 

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Samuel - le 23 mai 2014 à 13h17

    A quand un article sur leur adversaire lors de cette finale le Segré Handball ?

    Cette équipe s'est qualifiée pour la finale et a également validé son ticket pour la N3 grâce à une saison quasi-parfaite !

    Allez Segré 😉

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).