CdF

Selestat se qualifie au bout du suspens

Selestat

Au terme d’un match complétement fou et plein de rebondissements, Selestat a arraché sa qualification pour les quarts de finale de la Coupe de France sur le terrain de Tremblay en France, au terme de la séance des tirs aux buts (29-27).

C’est Selestat qui sera en quarts de finale, et c’est presque logique au vu de la physionomie de la rencontre. En tête de trois buts après quatre minutes de jeu, et menant encore de quatre buts à 2’40 du terme, les Alsaciens ont pourtant dû passer par les tirs aux buts pour composter leur billet. La faute à un collectif tremblaysien qui, si il n’a pas été génial dans le jeu, a su s’accrocher et montrer des ressources mentales qu’on ne leur connaissait que trop peu. “Le positif dans tout ça, c’est qu’on a su remonter deux fois” retenait Romain Ternel, l’arrière gauche tremblaysien. “On est derrière à deux minutes de la fin, et on s’arrache pour aller égaliser à dix secondes de la fin”. Un scénario qui aurait pu laisser bien des regrets à Pawel Podsiadlo, à qui Bingo avait chipé le ballon des mains pour envoyer Benjamin Bataille égaliser à une seconde du gong. Mais comme imperméables à tous les coups que le sort leur avait infligé depuis le début du match, le Polonais et ses coéquipiers ont su se reconcentrer pour les pénaltys, à la grande satisfaction de leur entraîneur Jean-Luc Le Gall: “On a été très solide ce soir, et mentalement, je suis extrêmement satisfait de ce que les joueurs ont montré. On a montré qu’on avait des ressources en ne se laissant pas abattre par les différents faits de jeu”.

Une expulsion qui aurait pu tout changer

Selestat Francois MarieSi cette égalisation tardive aura été un moment clé, l’expulsion de Gyunel Pintor, dix minutes après la pause, a été un autre tournant du match. Perdus en défense sans leur homme de base, les joueurs de Selestat ont d’abord plié l’échine, encaissant dans la foulée un 3-0 avant d’infliger en retour un 4-0 à leur adversaire. “Quand ils ont commencé à monter l’agressivité, on s’est sans doute un peu perdu. On a laissé de l’énergie à vouloir répondre, et on ne tue pas le match. On manque de lucidité au moment de mettre les tirs importants” regrettait Romain Ternel. On ne pourra pas s’empêcher de penser qu’Arnaud Bingo, avec une débauche d’énergie et d’agressivité plus qu’à la limite du raisonnable par moments, a manqué de clairvoyance à la finition, avec un 0/5 dans le jeu. Ce qui n’a néanmoins pas incité son coach à le remplacer par un Oussama Boughanmi piaffant d’impatience sur son banc. Laissant passer tranquillement la tempête, Selestat a remis la marche avant dans le dernier quart d’heure, s’appuyant sur ses arrières François-Marie et Podsiadlo percutants (6 buts chacun), et sur les arrêts d’Ivezic, le gardien qui aura maintenu son équipe à flot dans cette période compliquée. “On a été volontaires, les joueurs n’ont jamais baissé la tête même quand ils ont été en difficulté” se réjouissait Jean-Luc Le Gall. Avant de finalement l’emporter aux tirs aux buts, Romain Ternel voyant son pénalty repoussé par la barre.

Alors, la coupe peut-elle devenir un objectif pour les violets? “On verra, il faut avoir de la chance au tirage au prochain tour, jouer chez nous contre une équipe de notre niveau, et ensuite faire un gros match en demies. Ou l’inverse. Mais le match de ce soir nous permet d’entretenir la bonne dynamique”. Côté Tremblay, alors qu’on pensait voir du mieux, après notamment la victoire à domicile contre St Raphaël, tout n’est pas réglé. “On ne va pas tout remettre en cause pour un pénalty raté. Mais sur le résultat brut, un nul à domicile contre Selestat n’est pas un bon résultat. Il faut qu’on continue à se remettre en question dans le jeu avant d’aller à Nîmes le weekend prochain” concluait Romain Ternel.

Coupe de France, 1/8 de finale
TREMBLAY HB
27 (10) (25)
SELESTAT AHB
29 (11) (25)
Tremblay en France, Palais des Sports
Arbitres: Karim Gasmi, Raouf Gasmi
Drouhin
Nantes
Saint Prix
Crépain
Sall
Prat
Ternel
B. Bataille
Boughanmi
Bingo
Ostarcevic
Tuzolana
5/7 dont 0/1 pén
0/0
2/3
4/7
2/7
0/0
3/4
4/4
1/3 dont 1/2 pén
2/8 dont 2/3 pén
0/0
2/6
Huck
Jung
Petrenko
Pesic
Podsiadlo
Beauregard
Freppel
Pintor
Rechal
François-Marie
Vujovic
Eymann
1/3
5/5
2/3
2/5
5/9 dont 1/1 pén
0/1
1/3
0/0
1/2
5/7
2/3
1/2
Gajic 8 arrêts / 33 tirs dont 0/1 pén Ivezic 15 arrêts / 40 tirs dont 3/6 pén
Entraîneur: Dragan Zovko Entraîneur: Jean-Luc Le Gall
Exclusions: 6 min (Prat x2, Bingo) Exclusions: 6 min (Pesic, Beauregard, François-Marie + CR Pintor)

Tirs aux buts:
Pesic (Selestat) 25-25
Bingo (Tremblay) 25-25
Podsiadlo (Selestat) 25-26
Boughanmi (Tremblay) 26-26
François-Marie (Selestat) 26-27
Drouhin (Tremblay) 27-27
Vujovic (Selestat) 27-28
Ternel (Tremblay) 27-28
Freppel (Selestat) 27-29

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).