Challenge Cup – 1/2

Déjà joué d’avance? Pas si sûr…

Oftedal

Cinq jours après la demi-finale aller de Challenge Cup remportée par Issy-Paris sur l’UMB-B (31-24), les deux formations françaises se retrouveront à Bordeaux ce vendredi pour le retour de cette opposition 100% française. Si le ballotage est favorable pour Issy-Paris, les deux coachs s’accordent à dire que rien n’est encore joué d’avance. Qui rejoindra donc le H65 Höör en finale de cette compétition?

Un match aller à plusieurs visages

Après quarante-cinq minutes en première période, les deux équipes étaient encore à égalité (18-18). Pourtant, sous l’impulsion de leur demi-centre Stine Oftedal, Issy-Paris a creusé un écart de sept buts dans le dernier quart d’heure. Une énorme déception pour l’UMB-B. “On joue quarante-cinq premières minutes cohérentes puis on s’effondre par la suite, explique Emmanuel Mayonnade, l’entraîneur bordelais. On perd le fil de notre jeu et l’écart qu’on concède est très important. C’est vraiment très malheureux au vu de ce qu’on avait pu produire jusque là.” Si une victoire avec un tel écart est forcément une bonne nouvelle pour IPH, Arnaud Gandais n’oublie pas que ses filles avaient disputé leur première mi-temps avec “un manque d’envie qui ne pardonne pas en Coupe d’Europe. Mon équipe avait de bonnes intentions mais il y avait un manque d’engagement durant trente minutes. Les filles se sont plus engagées en seconde période et ont été très efficaces en fin de match.

Une issue connue d’avance?

Lacrabère Mios 2

Alexandra Lacrabère.

Les joueuses du président Bernard Coly le savent, renverser la vapeur de cette demi-finale sera une mission très compliquée. Jamais, depuis la saison 2006/2007, une équipe n’a réussi à remonter un désavantage de sept buts ou plus en Challenge Cup. A cette époque, les Serbes du HC Naisa Nis de Biljana Filipovic et Jelena Popovic avait remporté la compétition lors du match retour (30-21) après s’être incliné de neuf buts à l’aller (23-32) face aux Roumaines de Cluj. Pourtant, rien n’est encore joué et les Isséennes sont prévenues. “Il n’y a qu’à regarder le PSG en football qui vient d’être éliminé de Ligue des Champions malgré une belle victoire au match aller (ndlr : 3-1, 0-2), compare Arnaud Gandais. Dans le sport, rien n’est jamais fait d’avance. Il va falloir être extrêmement vigilants et nous savons qu’il faudra sortir un gros match. En plus, nos matchs face à l’UMB-B ne sont jamais faciles. Je sais que les Bordelaises sont capables de nous remonter ces sept buts.” Ce n’est pas Emmanuel Mayonnade qui affirmerait le contraire, mais le technicien girondin préfère rester prudent. “Mathématiquement, il y a un peu plus d’un but à rattraper toutes les neufs minutes, calcule-t-il. Il va falloir réussir à enflammer le match tout en continuant à jouer de façon cohérente. Surtout, l’important sera d’avoir la main sur la rencontre et sur le rythme du match tout en restant très lucides. Cependant, il ne faut pas oublier une autre statistique : vendredi, nous allons devoir gagner contre une équipe qui nous a battu trois fois en autant de rencontres. Et il ne faudra pas seulement gagner, il faudra en plus s’imposer de sept buts où plus ! On sait donc que la mission sera compliquée.

Des absentes des deux côtés

Signaté Issy-Paris

Mariama Signaté.

Sortie sur blessure lors du match aller, la jeune arrière isséenne Doungou Camara ne sera pas du voyage en Gironde. “On craignait le pire pour elle mais finalement, elle ne souffre que d’une grosse contusion au genou, explique Arnaud Gandais. Elle devrait être absente quinze jours “. Le groupe devrait donc être identique à celui du match aller, toujours sans Charlotte Mordal, convalescente et Mariama Signaté (genou).

Côté bordelais, la mauvaise nouvelle concernant la capitaine Sabrina Civiatti est tombée en milieu de semaine : rupture des ligaments croisés du genou. “Nous sommes vraiment tristes pour elle, souffle Emmanuel Mayonnade. Après sa sortie sur blessure contre Metz, nous nous attendions à une grave blessure. De plus, elle ne portera plus le maillot de l’Union l’an prochain et Sabrina méritait vraiment de finir sa saison d’une autre manière…” Les deux ailières droite Elsa Deville et Laure Lewille (rupture des ligaments croisées) seront elles-aussi en tribune.

Une grosse ambiance annoncée

L’événement “Une soirée, deux grandes affiches” lancé conjointement par les dirigeants de l’Union Mios-Biganos Bègles et des Girondins de Bordeaux promet d’assurer une belle ambiance à la salle Jean Dauguet de Bordeaux pour les deux affiches annoncées : UMB-B – IPH (19h) suivi de Bordeaux – Créteil en Pro D2 (21h). “Il sera peut-être difficile pour les gens de venir dès 19h nous voir mais on leur fait confiance et je sais qu’ils mettront une belle ambiance, annonce Emmanuel Mayonnade. Deux belles affiches, avec le champion de ProD2 au programme en deuxième partie de soirée, cet événement sera une belle fête, c’est sûr.” Du côté parisien, on préfère ne pas se focaliser sur cet événement. Ainsi, Arnaud Gandais souligne : “On a rarement l’occasion de jouer devant des salles vides en coupe d’Europe donc cela ne nous fait pas peur. Mieux, ça pourrait même nous pousser à nous surpasser.” Tous les ingrédients sont donc réunis pour assister à une belle demi-finale retour de coupe d’Europe.

Dauguet


Mios Biganos Bègles / Issy Paris Hand – 1/2 finales retour Challenge Cup by F.F.H.B. Handball sur internet

1 CommentairePoster un commentaire

  1. handbol - le 12 avril 2014 à 14h43

    Finalement Charlotte Mordal était de retour sur les terrains après au minimum 8 matchs d'absence (on n'a jamais sû ce qu'elle avait eu!)

    Les blessures sont le lot des joueurs de hand… on peut se rappeler que Issy Paris a **débuté** sa saison sans certains joueuses : Lassource, Signaté, Goudjo, Kpozé ont été absentes dès les premières journées. Mariama Signaté n'a repris les matchs qu'à J6. On se souvient de Armelle Attingré rupture des ligaments croisés durant un entrainement des championnat du Monde 2011 (saison terminée dès décembre 2011.)

    C'est clair le handball féminin n'est PAS un sport de fillette 🙂

    Courage aux blessées!

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).