Challenge Cup (F)

A la découverte du HV Quintus

Quintus

A quelques encablures de la côte de la mer du Nord, aux Pays-Bas, se trouve la ville Kwintsheul qui abrite le club du HV Quintus. C’est là que se rendra aujourd’hui l’Union Mios-Biganos Bègles pour le compte de son quart de finale aller de Challenge Cup. Découverte.

Fondé en 1950 sous le nom de Handbalvereniging Quintus, ce club est actuellement l’une des plus grandes entités du handball néerlandais. Si la section masculine a connu peu de succès sportifs, les féminines n’ont, quant à elles, plus quitté la première division depuis 1968. Avec Jan Kester à sa tête, la formation des jeunes est l’un des piliers du HV Quintus. Marieke van der Wal par exemple, actuelle gardienne de l’équipe nationale oranje et de Cergy-Pontoise, est passée entre les mains des formateurs du club.

La première participation de l’ancien club d’Yvette Broch, pivot du Metz HB, en compétition européenne remonte à la saisonQuintus Dames 1 - V&L 2002/2003 en Coupe EHF. Par deux fois, et à la suite de ces deux titres de champion des Pays-Bas (2006 et 2007), les Néerlandaises ont disputé les tours préliminaires de Ligue des Champions. L’an dernier, les filles de Alexandru Curescu ont été éliminées au troisième tour de Challenge Cup face au Team Esjberg (23-26 / 25-36). Après avoir éliminé les Portugaises de Colegio de Gaia (24-19 / 37-21), Quintus rencontrera le collectif de Manu Mayonnade pour le premier quart de finale de compétition européenne de son histoire. Actuellement, les Néerlandaises sont quatrièmes de leur championnat, l’objectif du club annoncé en début de saison. L’entraîneur roumain Alexandru Curescu vient tout juste de prolonger son contrat avec Quintus. “Je crois que mon travail avec ce groupe n’est pas terminé, nous a-t-il expliqué. Je dispose d’une équipe jeune qui est très motivée pour continuer à progresser. J’espère rester ici encore un an au minimum.

La clé du match? (rires). Mais la clé sera l’UMB-B elle-même ! Si les Françaises jouent à leur niveau où non. Nous avons très peu de chances de se qualifier mais nous allons tout faire pour que la qualification soit aussi difficile que possible pour notre adversaire.” Comme lors du tour précédent face à Bâle, l’entraîneur néerlandais joue la carte du tout petit face à son adversaire français de Challenge Cup. “L’UMB-B est une équipe très forte avec de très bonnes joueuses comme Blazek, Rocha, Jurgutyte, Lacrabère, Lachaud, etc etc ! Pour un club amateur comme le nôtre, il est presque impossible de gagner une coupe d’Europe. Au vu de l’âge moyen de mon équipe, ces matchs sont parfaits pour engranger de l’expérience. C’est déjà fantastique d’être arrivé jusqu’ici.

Quintus Dames 1 - VenloQuatre joueuses du collectif de Quintus fréquentent actuellement les équipes jeunes et juniores néerlandaises : l’arrière droite Jamy De Ruijter, la demi-centre Tess Van Buren, la pivot Dionne Visser et l’arrière gauche Anouk Zwinkels. Le collectif de Alexandru Curescu s’appuie surtout sur la vitesse de ses deux ailières Ramilla Ramos et Daisy Hage. L’arrière gauche Roos Lockhorst, et la pivot Rianne Zonneveld ont aussi joué un rôle déterminant dans leur qualification en quart de finale.

 

HV Quintus – Union Mios-Biganos Bègles
02 mars à 15:00, Kwintsheul, Van der Voort Hal. Arbitres : Tatjana Prastalo, Vesna Todorovic (Bosnie).

Union Mios-Biganos Bègles – Basel Regio Handball
8 mars, 16:00, La Teste du Buch, Salle Omnisports. Arbitres : Yaron Ben Dam, Assaf Faran (Israël).

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).