EHF Cup

Montpellier n’était pas loin

IMG_0182

Alors qu’il était invaincu dans la compétition, Montpellier s’est incliné en finale de la Coupe EHF face aux Hongrois de Szeged (28-29).

Toute la semaine, Patrice Canayer avait insisté sur le “manque d’expérience collective” de son groupe, tout comme sur l’inconnu quant à la faculté de celui-ci à “gérer la dimension émotionnelle” d’une finale. Force est de constater qu’une nouvelle fois, le manager du MAHB avait vu juste, tant Szeged a mené le match à sa main et n’a jamais paniqué, même quand Dragan Gajic a égalisé à 23 partout à neuf minutes du terme. Cette contre-attaque venait alors concrétiser un temps-fort héraultais, mais que les Montpelliérains n’avait pas su faire fructifier. “On n’a jamais réussi à passer devant” a reconnu Thierry Omeyer après le match. “On a plusieurs ballons pour revenir à égalité, qu’on rate, et finalement au bout de quatre on finit par passer devant”. Pendant cinq minutes, les deux équipes ont échangé pertes de balle et buts, sans que la balance ne bascule d’un côté et de l’autre, avant que Szeged n’inscrive un 3-0 décisif. Une série d’autant plus amère que les Montpelliérains ont rendu deux ballons facilement aux Hongrois, sur des prises de risque qui ne s’imposaient sans doute pas. “Le tournant du match est quand on se met à récupérer des ballons, et qu’on ne les exploite pas parce qu’on les perd en percussion. On revient à égalité, Szeged est en difficulté au moment de conclure, mais on n’en profite pas” a regretté Patrice Canayer après la rencontre. Et à l’image d’hier, lors de la demi-finale contre Berlin, les Hongrois n’ont jamais perdu le fil de leur match, guidés une nouvelle fois par un Mikler décisif en deuxième mi-temps, avant de conlure à dix secondes de la fin grâce à un pénalty de Larholm.

La défaite est d’autant plus rageante que la défense, un des points faibles aujourd’hui, avait déjà donné des signaux d’alerte hier en demi-finale. On l’a surtout vue trop peu agressive dans les cinq dernières minutes sur Ilyes et Prce, qui sont venus crucifier un Omeyer trop peu décisif dans le money-time, mais elle avait inquiété pendant toute la première mi-temps, avec des oublis sur la prise du pivot que Zubai puis Vranjes ont parfaitement su exploiter. Néanmoins, tout n’est pas à jeter, loin de là. Pour une équipe dont la moitié n’était pas là il y a deux ans, et dont la plupart des joueurs n’avaient jamais disputé de finale européennes, Montpellier ne s’est jamais désuni et a compensé par le combat ce qu’il lui manquait d’expérience. Il n’y a pas eu de gros manques côté Montpellier, juste une somme de petits détails qui ont tourné en faveur de Szeged : “On rate le match sur plein de petits détails, de petites choses. On a du mal à rentrer dedans, ils sont devant tout le match, et quand on a moyen de revenir, on n’y arrive pas. C’est dommage, mais il faudra apprendre de tout cela”. Apprendre, mais surtout se relever, c’est ce qu’ils faudra aux hommes de Patrice Canayer, qui joueront leur qualification pour la prochaine Ligue des Champions la semaine prochaine à Chambéry.

De notre envoyé spécial à Berlin, Kevin Domas

Coupe EHF, Finale
MONTPELLIER AHB
28 (14)
PICK SZEGED
29 (16)
Berlin, Max-Schmeling Halle
Arbitres: Giorgji Nachewski, Slave Nikolov (MCD)
D. Simonet
Tej
Grébille
Dolenec
Guigou
Borges
Gutfreund
Gaber
Kavticnik
Fabregas
Gajic
Hmam
2/6
4/6
2/6
3/7
1/2
0/0
0/0
3/4
3/4
0/0
10/13 dont 4/4 pén
0/0
Mindegia
Kekezovic
Vadkerti
Larholm
Prce
Zubai
Ilyes
Balogh
Blazevic
Czina
Lasica
Parrondo
Vranjes
Ancsin
3/4
2/2
0/2
5/8 dont 3/3 pén
3/4
2/2
7/9
2/5
0/0
0/0
0/0
0/0
1/2
4/8
Omeyer
Siffert
6 arrêts / 24 tirs dont 0/3 pén
6 arrêts / 17 tirs dont 0/1 pén
Tatai
Mikler
0 arrêt / 1 tir dont 0/1 pén
12 arrêts / 39 tirs dont 0/3 pén
Entraîneur: Patrice Canayer Entraîneur: Juan Carlos Pastor
Exclusions: 4 min (Tej x2) Exclusions: 14 min (Mindegia x2, Vadkerti, Zubai, Blazevic, Vranjes, Ancsin)

16 CommentairesPoster un commentaire

  1. Rokomet - le 18 mai 2014 à 21h07

    Match des regrets… En faisant un match plus que moyen, le mahb meurt à 1 but… Il a manqué un peu de folie. Dommage

  2. Olivier1 - le 18 mai 2014 à 21h08

    Suis-je le seul à trouver bizarre que ce match est été arbitré par des Macédoniens qui plus est avaient aussi arbitré la défaite du PSG à Vezsprem?

    Bon ok le MAHB n'a pas été à un niveau extraordinaire tout le match mais il faudra m'expliquer d'où vient le jet de 7 mètres lors des 15 dernières secondes qui anéantis nos chances de trophée???

  3. Sasori - le 18 mai 2014 à 23h12

    Pffff tous les ans on sort tjs même excuse : regret, regret, regret ….

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).