EHF Cup

Tout reste à faire pour Chambéry

_MG_1482

Chambéry a encore son destin entre ses mains en Coupe EHF après son match nul à domicile 25-25 face à Berlin, leader du groupe. Les Savoyards iront chercher leur qualification dimanche prochain à Constanta, les Roumains s’étant imposés 27-25 à Hlohovec dans le même temps.

Chambéry peut avoir des regrets après ce deuxième match de Ligue des Champions terminé sur un match nul. Pourtant malmenés en début de match et menés de trois buts après 15 minutes (7-4), les Savoyards ont vu leur jeu transformé par l’entrée simultanée de Kevynn Nyokas et Edin Basic, qui leur a permis de vite reprendre la main et de passer devant à la mi-temps. “On a eu du mal à entrer dedans, mais on a vite monté l’intensité défensive” notait Kevynn Nyokas, qui a énormément pesé sur le match avec ses cinq buts. “On a bien défendu et monté les ballons pour des buts faciles“. Et effectivement, en encaissant un seul but entre la 15ème et la 25ème minute et en montant vite les ballons, ils se sont donnés les ballons pour battre un Petr Stochl pourtant efficace dans son but en début de match. “On sait que nous avons des difficultés sur le jeu placé en ce moment, et Chambéry a bien mieux défendu après 15 minutes” disait le coach berlinois Dagur Sigurdsson après la rencontre. Et effectivement, avec un Igropulo hors du coup et un Wiede transparent, Berlin s’en est longtemps remis à la vista de Jaszka pour trouver des solutions en première mi-temps. A la pause, Chambéry tenait son exploit en menant 12-10.

Berlin à l’expérience en fin de match

Jaszka BerlinMalgré un retour des vestiaires compliqué, avec trois buts encaissés de suite, les Savoyards ont continué dans le même sens et même enfoncé le clou. En se basant sur une défense toujours aussi compacte et un Dumoulin efficace, ils ont même compté jusqu’à trois buts d’avance à dix buts de la fin, mais n’ont pas su tuer le match. “Oui, on aurait pu les enfoncer à ce moment là” regrettait Mario Cavalli. “Mais ils ont des joueurs d’expérience, et peut être qu’il nous en manque un peu à la fin.” Les Berlinois ont justement eu le mérite de ne pas abdiquer et son coach, Dagur Sigurdsson, a eu la brillante idée de jouer systématiquement avec la chasuble dans les dix dernières minutes. “C’est quelque chose que nous mettons parfois en place en championnat. A trois buts de retard à dix minutes de la fin, en difficulté sur jeu placé, il nous fallait tenter quelque chose”. Et effectivement, grâce à un 3-0 initié par un Horak de retour de blessure, les renards sont revenus dans la partie, et, même menés à trente secondes de la fin à deux joueurs de moins, ont trouvé les ressources pour aller chercher un pénalty, converti sur le gong par Fredrik Petersen pour obtenir un match nul synonyme de qualification pour le Final Four de la compétition. “On gère mal cette fin de match, on est à deux de plus et ils trouvent quand même la solution” regrettait Mario Cavalli. “Mais les garçons ont fait un très bon match”. “Je suis fier du visage que nous avons montré” se félicitait quant à lui Iker Romero à la fin de la rencontre. “Ca n’a pas été simple, mais on y est arrivé, et nous devons aller chercher cette victoire en Coupe EHF”.

L’équation est désormais simple pour Chambéry. Une victoire la semaine prochaine à Constanta enverrait automatiquement les Savoyards en quart de finale, une défaite les éliminerait d’office. En cas de match nul sur un score inférieur à 29-29, ce serait les Roumains qui se qualifieraient. Ce sera, pour faire simple, une victoire à tout prix qu’iront chercher les hommes de Mario Cavalli dimanche prochain.

Crédit photos : Laurent Théophile

Coupe EHF, 5ème journée
CHAMBERY SH
25 (12)
FÜCHSE BERLIN
25 (10)
Chambéry, Le Phare
Arbitres: Peter Herczeg, Peter Südi (HUN)
Buffard
Traoré
Tritta
K. Nyokas
Panic
Ben. Gille
Ber. Gille
G. Gille
Basic
O. Marroux
N’Guessan
Paturel
Detrez
Bicanic
0/0
0/1
0/0
5/9
0/1
1/2
0/0
0/0
8/9 dont 6/6 pén
4/6
0/1
1/1
2/2
4/8
Löffler
Wiede
Thümmler
Spoljaric
Richwien
Siewert
Romero
Zachrisson
Jaszka
Horak
Igropulo
Nielsen
Petersen
2/2
0/2
0/0
0/0
2/3
0/0
5/11
3/4
1/1
3/4
0/3 dont 0/1 pén
3/4
6/6 dont 4/4 pén
Diot
Dumoulin
0 arrêt / 1 tir dont 0/1 pén
18 arrêts / 47 tirs dont 1/4 pén
Kroll
Stochl
0 arrêt / 2 tirs dont 0/1 pén
16 arrêts / 44 tirs dont 0/5 pén
Entraîneur: Mario Cavalli Entraîneur: Dagur Sigurdsson
Exclusions: 2 min (Paturel) Exclusions: 12 min (Nielsen x2, Löffler, Wiede, Spoljaric, Igropulo)

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Pareni - le 23 mars 2014 à 18h47

    Heinewetter est blessé?

    • Dalibor - le 23 mars 2014 à 19h06

      Il a quelques soucis de santé en ce moment. Il était revenu la semaine dernière, mais a manqué le match de championnat mercredi contre Lemgo ainsi que le match hier soir.

  2. sasori - le 24 mars 2014 à 02h31

    le money time est le drame des clubs Francais en coupe d'Europe ( LdC et EHF)…. Ca exxplique pourquoi ils n'ont pas réussi à battre les Allemands…

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).