EHFCL (F) – J1

Une défaite encourageante pour Metz

Nora Mork

Nora Mork, bourreau de Metz, aura inscrit 11 buts hier. Crédit photo : Svein André Svendsen

Après une première mi-temps de très bonne facture, le Metz Handball a dû s’incliner face à Larvik (20-25), cédant notamment sous les assauts répétés de l’arrière droite de poche scandinave (1.67 mètres), Nora Mørk. Une entrée en Ligue des Champions qui débute donc par une défaite pour la formation de Jérémy Roussel mais qui montre aussi qu’un grand Metz aura les moyens de titiller bien des équipes au sein de la plus prestigieuse des compétitions européennes cette saison.

Nullement perturbées par un problème de table de marque qui retardera la rencontre de sept minutes, les Messines rentrent parfaitement dans leur match (3-4, 6′). Très appliquées sur leur système 3-2-1 en défense, les Dragonnes empêchent leur adversaire de développer son jeu d’attaque. Gro Hammerseng-Edin, Alina Wojtas et Tine Albertsen sont à la peine et seule Nora Mørk parvient à sortir de bons ballons. En attaque, les filles de Jérémy Roussel sont aussi appliquées qu’elles le sont en défense. Grace Zaadi, sur la base arrière, fait beaucoup de bien sur attaques placées (7-9, 20′). Peu satisfait du jeu d’attaque proposé par son équipe depuis le début de la rencontre, Ole Gustav Gjekstad, l’entraîneur norvégien, pose alors un temps-mort (8-9, 23′) qui se révèle bénéfique. Alina Wojtas revient sur le terrain et score par deux fois. Les deux équipes se retrouvent à égalité à la mi-temps (11-11, MT).

Mais le retour des vestiaires se révèlera fatal pour les Messines. Exploitant parfaitement les pertes de balle françaises, Larvik inscrit un 7-1 en onze minutes au retour des vestiaires (18-12, 41′). Un peu rageant pour Nina Kanto et sa bande, lorsqu’on sait qu’elles se remettront tout de même dans le sens de la marche par la suite. Ainsi, sans s’écrouler et après que Jérémy Roussel ait posé son troisième temps-mort (18-14, 45′), Paule Baudouin permet même aux siennes de revenir à deux buts (18-16, 47′). Mais, fatiguées par leur très bonne défense réalisée en première mi-temps, les Messines lâchent finalement prise en fin de rencontre (25-20, FT).

Dans l’autre match de ce groupe D, Baia Mare a dominé Lublin (30-25). Dans une semaine, Metz accueillera les Roumaines (le 25 octobre à 16h) tandis que les Norvégiennes se déplaceront en Pologne (le 24 octobre à 20h15).

A l’Arena Larvik. 3200 spectateurs. Arbitres : MM. Schulze et Tonnies (All).

LARVIK HK. Gardiennes : Toft (9 arrêts), Hasanic (1) – Joueuses de champ : Hammerseng-Edin A. (1/1), Blanco (1/2), Albertsen, Breivang, Mörk (11/13 dont 4 pen./5), Hammerseng-Edin G. (2/5), Koren Riegelhuth (2/5 dont 0 pen./1), Johansen, Breitsol, Sulland (1/2 dont 1 pen./1) , Lünd (0/1), Solberg (4/9), Wojtas (3/7).

METZ HB. Gardiennes : Glauser (17 arrêts dont 1 pen.), Pierson (1) – Joueuses de champ : Kpodar, Kanto (1/2), Flippes (0/1), Gros (2/9), Zaadi (5/6), Baudouin (5/6 dont 1 pen./1), Horacek (1/2), Broch (1/1), Andryushina (3/3), Gonzalez Ortega, Luciano (1/2), Liscevic (1/1), Mendy (0/1).

Pub Espace Pronos EHFCL

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).