EHFCL – J1

Présentation du Metalurg Skopje

Marsenic Metalurg

Pour son entrée dans la compétition, le PSG retrouve les Macédoniens du Metalurg Skopje, une équipe qui ne leur avait que moyennement réussi la saison dernière. Les Parisiens s’étaient inclinés 26-28 en Macédoine avant de l’emporter 32-29 à la halle Carpentier.

Un effectif renouvelé

Cindric CroatieAprès l’arrivée en quarts de finale de la Ligue des Champions en fin de saison dernière, Lino Cervar, le coach croate du Metalurg Skopje, a décidé d’injecter du sang neuf dans son équipe. Mais loin de faire la révolution, il a juste continué un processus entamé la saison dernière, avec l’arrivée du jeune arrière gauche croate Luka Cindric (photo). Âgé de 21 ans et arrivé en janvier, il est sans aucun doute le futur de la sélection croate à son poste, et il avait déjà impressionné son monde en scorant 28 buts en six rencontres de Champions League la saison dernière. Cervar en est persuadé, Cindric va faire un malheur cette année : “Sans connaitre personne, avec juste un mois pour s’adapter, il avait déjà réalisé une grosse fin de saison. Il a cette fois fait toute la préparation avec nous, et Luka va être un élément de base de l’équipe malgré son jeune âge”. Car c’est bien le but de Lino Cervar, rajeunir une équipe qui commence à être atteinte par la limite d’âge sur certains postes. Ainsi dans les buts, le changement a été radical. Pas vraiment en odeur de sainteté la saison dernière, Darko Stanic n’est toujours pas réapparu en compétition depuis le début de la saison, tandis que Petar Angelov a traversé la ville pour s’engager chez le rival, le Vardar. Pour les remplacer, le coach croate a promu Nikola Mitrevski, ancien troisième gardien et a fait venir le Serbe Miroslav Kosic. De même, sans pour autant mettre à la porte Renato Vugrinec (95 buts en 14 matchs), l’idole locale et deuxième meilleur buteur de la Champions League la saison dernière mais qui sera suspendu pour la réception du PSG, le Metalurg a fait signer le jeune Monténégrin de 21 ans Vladan Lipovina. Parti en Espagne la saison dernière, il est revenu dans les Balkans avec la ferme intention de prouver qu’il avait sa place dans une top team européenne. Pour compléter ce tableau des recrues, c’est le pivot serbe Mijajlo Marsenic (photo de tête) qui s’est engagé à Skopje pour remplacer Vanco Dimovski, bientôt 36 ans.

Une ossature néanmoins conservée

Cervar-Metalurg“Nous savons que nous ne gagnerons pas tous les matchs, car nous avons de nouveaux joueurs, et certains découvrent le très haut niveau” reconnaissait Lino Cervar en début de saison. “Mais nous avons aussi gardé un grand nombre de joueurs de la saison dernière qui vont les aider tous les jours à progresser”. Car même en l’absence de la star Stanic, l’effectif reste quand même particulièrement intéressant. Pawel Atman, le demi-centre russe est toujours présent, tout comme Vugrinec et les deux ailiers stars du club, le gaucher Georgievski et le droitier Manaskov. Le demi-centre Naumce Mojsovski, qui avait vu sa saison dernière amputée à cause d’une blessure au genou, sera de retour dès la reprise de la Ligue des Champions. “Nous avons un banc de touche plus profond cette saison, et nous voulons au moins sortir de notre groupe à la deuxième place. Mais rien ne sera simple, puisque Kiel et le PSG auront le même objectif que nous” a récemment déclaré Lino Cervar. Prendre des points à domicile sera la clé pour le Metalurg, qui ne s’était incliné qu’une seule fois à la maison en Champions League face à Kiel en quart de finale (21-31). Les hommes de Cervar avaient même réussi à battre Barcelone, dans un match sans enjeu lors de la dernière journée de la phase de poules (31-29).

A domicile dans une ambiance surréaliste

Aller jouer à Skopje est toujours quelque chose. Les supporters y sont passionnés, et jouer à domicile y prend tout son sens, comme le relevait Kasper Hvidt la saison dernière : “Jouer ici, avec toute cette pression, il faut avoir les nerfs solides. Les arbitres peuvent avoir du mal à supporter la pression, et on a vite fait de sortir du match avec toute l’animation qu’il y a autour”. Le match du PSG à la Boris Trajkovski avait notamment été interrompu en plein milieu de la seconde mi-temps. Les Parisiens, trop friables à l’extérieur la saison dernière, devront donc en faire abstraction pour s’imposer. Mais pour ce premier match de poule, le Metalurg devra faire sans Vugrinec, qui avait écopé d’une date de suspension européenne pour avoir insulté un arbitre la saison dernière. Une absence que les hommes de Philippe Gardent verront certainement d’un très bon œil.

Pub Espace Pronos EHFCL

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).