EHFCL – J4

Montpellier laisse échapper un point

Crédit photo : Patricia Glorion / MAHB

Crédit photo : Patricia Glorion / MAHB

Comme à Veszprem la semaine passée, Montpellier était tout près de la victoire ce soir mais a dû partager les points avec le Vardar Skopje (34-34).

Ce sont les Montpelliérains qui commencent le mieux le match. Ils verrouillent parfaitement la relation des arrières de Skopje avec leur pivot et récupèrent ainsi facilement des ballons. Mais ils ne concrétisent pas leurs occasions, butant par deux fois sur Sterbik, déjà bien chaud en début de match (3-3, 5′). Deux minutes plus tard, Dujshebaev lance Karacic qui donne pour la première fois de la partie l’avantage à son équipe. Mais déjà Mathieu Grébille montre qu’il va être le grand bonhomme de la soirée. Il répond coup sur coup à Dibirov, qui inscrit trois buts dans les dix premières minutes (5-6, 9′). Si la défense du MAHB est en difficulté face à l’attaque macédonienne, et en particulier son maitre à jouer Karacic, l’attaque fonctionne quand à elle parfaitement. Le ballon file de main en main et Mathieu Grébille profite d’un double arrêt de Losert face à Dibirov pour conclure un 3-0 et remettre son équipe devant (9-8, 13′). La sortie pour deux minutes d’Issam Tej plombe un peu cette dynamique. Dujshebaev rate son chabala face à Losert mais Karacic, puissant de loin ne rate pas cette occasion, forcant Patrice Canayer à prendre son premier temps-mort (10-12, 17′). Celui-ci fait immédiatement son effet sur Grébille. Plus discret après son début de match canon, il aligne trois buts de suite, mystifiant à chaque coup la défense du Vardar. Comme en défense, les Montpelliérains peuvent compter sur quelques arrêts de Losert, ils alignent un 4-0, et repassent devant, malgré le temps-mort de Raul Gonzales (15-13, 23′). Ils continuent d’ailleurs dans cette voie, neutralisant notamment Dujshebaev et Losert inscrivant même un but, profitant de la chasuble du Vardar. Manquant un ballon de +3 dans les dernières secondes, les coéquipiers d’un Grébille étincelant rentrent aux vestiaires avec deux buts d’avance (19-17, MT).

Le Vardar gère mieux le money-time

Crédit photo : Patricia Glorion / MAHB

Crédit photo : Patricia Glorion / MAHB

Le match ne change pas de physionomie en début de deuxième mi-temps. Losert sort une balle d’égalisation face à un Brumen, et en montant les ballons rapidement le MAHB trouve des solutions. Suite à un échec de Lackovic, Gaber vient donner pour la première fois trois buts d’avance à son équipe, seul en contre-attaque (23-20, 36′). Le match devient de plus en plus confus au fil des minutes, avec deux arbitres qui laissent beaucoup jouer. Mais même secoués par la défense du Vardar, les hommes de Patrice Canayer ne baissent pas les bras. Dolenec et Kavticnik, les deux gauchers slovènes ont pris le relais de Grébeille au scoring, mais Gajic manque la balle du +4, seul face à Angelov. Shishkarev ne se fait pas prier, et sa contre-attaque en pleine lucarne laisse Skopje à portée de tir (26-24, 42′). L’écart va quand même monter jusqu’à quatre unités, mais c’est à ce moment où Laluska se fait exclure pour deux minutes. L’absence du géant hongrois ouvre des brèches dans le secteur central, et les arrières du Vardar abreuvent Toskic au poste de pivot. Grâce à deux buts du Serbe et à un pénalty de Dibirov, l’écart reste à deux buts et pendant ce temps, Gorbok écope d’un carton rouge direct pour une faute sur Gaber (29-27, 19′). Loin de plomber les Macédoniens, cette expulsion va les réveiller. Si Montpellier reprend un temps quatre buts d’avance, Sterbik, revenu dans le but, va changer le cours du match. Grâce à deux de ses arrêts et à deux buts de Toskic, l’homme de la seconde mi-temps du Vardar, Skopje ne compte plus d’un but de retard en vue de l’arrivée (33-32, 56′). Le superbe but de Mathieu Grébille, son onzième de la soirée, sera malheureusement le dernier de son équipe ce soir. Losert a beau retarder l’échéance, le Vardar égalise grâce à un dernier but de Karacic à vingt secondes de la fin. La fin de match est chaotique, Abutovic écope du second carton rouge de la soirée pour un attentat sur Grébille, mais le dernier shoot de l’arrière gauche du MAHB est stoppé par Sterbik, qui aura été décisif ce soir (34-34, FM).

Ils ont dit :

Mickael Guigou : “Il nous manque peut être un peu de lucidité et d’énergie à la fin. On a eu du mal à faire la différence sur nos dernières attaques. Leurs attaques à eux ont duré, on était bien, mais ils ont toujours fini par marquer ou mettre des contre-attaques qui nous ont fait mal. C’est dommage parce qu’il y avait la place. On retient qu’on est en train de progresser. Des joueurs comme Mathieu sont en prendre une dimension importante. C’est dommage qu’à Veszprem on n’ait pas pris de point et qu’ici on n’en prenne pas deux, ce sont des points qui pourraient couter cher pour la qualification.”

Mathieu Grébille : “Il nous a manqué un but, c’est tout. On a montré qu’on avait le niveau pour cette compétition encore ce soir. L’ensemble de l’équipe, pas uniquement moi, a fait un match plein et ça se joue à rien à la fin. Le fait de manquer de joueurs implique de la fatigue qui se paye dans le money-time. Mais on ne va pas parler des absents, ils reviendront quand ils reviendront.”

Champions League, 4ème journée
MONTPELLIER AHB
34 (19)
VARDAR SKOPJE
34 (17)
Montpellier, Palais des Sports René Bougnol
Arbitres: Mads Hansen, Martin Gjeding (DAN)
Losert
Tej
Grébille
Dolenec
Guigou
Laluska
Borges
Gutfreund
Thouvenot
Saidani
Gaber
Kavticnik
Villeminot
Gajic
1/1
4/5
11/14
5/6
1/5
0/1
0/0
0/0
0/0
0/0
2/2
3/8
0/0
7/10 dont 3/3 pén
Stoilov
Lackovic
Brumen
Pribak
Terzic
Toskic
Karacic
Dujshebaev
Abutovic
Lazarov
Ratsvorsev
Dibirov
Gorbok
Shishkarev
1/1
3/7
2/4
0/0
0/1
4/4
7/10
3/5
0/0
0/0
0/0
9/14 dont 5/6 pén
3/4
2/3
Losert
Siffert
12 arrêts / 53 tirs dont 1/5 pén
0 arrêt / 1tir dont 0/1 pén
Sterbik
Angelov
11 arrêts / 42 tirs dont 0/2 pén
2 arrêts / 10 tirs dont 0/1 pén
Entraîneur: Patrice Canayer Entraîneur: Raul Gonzales
Exclusions: 6 min (Tej, Laluska, Gaber) Exclusions: 2 min (Karacic) + 1CR Gorbok, Abutovic
Pub Espace Pronos EHFCL

20 CommentairesPoster un commentaire

  1. Micha - le 19 octobre 2014 à 23h35

    Grebille une fois de plus monstrueux, pas grand chose de plus a dire il est impressionnant… Peut etre que la bundesliga lui conviendrait meux que la LNH et les " bouchers" y'a qu'a voir comment il s'en sort face a des equipes moins physiques et encore il s'est fait assassiner à la fin du match, d'ailleurs croyez vous a une suspension du joueur…?

    • vince - le 20 octobre 2014 à 01h10

      Je n'ai pas tout compris sur ce carton rouge.

      Soit c'est anti-jeu, et les arbitres mettent rouge + péno.

      Soit c'est pas anti-jeu, et 2 min suffisait.

      Avoir un match de suspension serai totalement débile pour ma part. Il serait absent pour un match sur lequel l'anti jeu n'a pas eu lieu… donc ça avantage une autre équipe. C'est paradoxal pour moi. En plus, ne pas mettre péno c'est totalement absurde et dangereux. La prochaine fois tu mets le dernier de tes remplaçants et il abat le joueur adversaire. Suspension ou pas, il joue pas les matchs !

  2. marko234 - le 20 octobre 2014 à 03h18

    grebille au top!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).