EHFCL

M.Ilic : “Beaucoup d’expérience engrangée”

Ilic Veszprem

Auteur d’une demi-finale en demi-teinte la veille face à son ancien club, l’arrière gauche de Veszprem Momir Ilic avait à coeur de se rattraper lors de la petite finale, finalement perdue face à Barcelone (25-26). Mais il espère bien revenir la saison prochaine, et pense que cette première qualification dans le dernier carré de la Champions League ne devrait pas être la dernière.

Momir, sur quoi se fait la différence dans ce match face à Barcelone ?

Principalement dans les dix dernières minutes, je crois…On passe rapidement devant, on prend quatre buts d’avance très tôt dans la seconde mi-temps, mais c’est compliqué de tenir un gros rythme, surtout face à une équipe avec tant de rotations. Physiquement on manque de rythme sur la fin, comme hier face à Kiel, on rate des shoots face à Sterbik, et en face, Karabatic fait dix grosses dernières minutes.

Un mot sur l’arbitrage?

Non, ça ne sert à rien. Les choses sont comme elles sont, donc je ne dirai rien.

Vous trouvez que vous avez mieux joué qu’hier ?

Personnellement? Oui, et collectivement aussi d’ailleurs. On a eu plus de fluidité en attaque, on a libéré plus rapidement les ballons et on a su bien défendre jusqu’à un quart d’heure de la fin. L’équipe a tenu mentalement, a été capable de revenir et de mettre la pression sur le Barca dans le money-time, donc globalement oui, c’était quand même meilleur.

C’était la première expérience de Veszprem au Final Four, qu’est-ce que le club va en retirer ?

Nous avons, collectivement, engrangé beaucoup d’expérience. Pour beaucoup de joueurs dans notre équipe, c’était une découverte, et cela s’est vu à certains moments. Jouer dans une si grande salle, si bruyante, avec toute la pression qui s’ajoute à celle inhérente à l’épreuve, cela s’apprend. On l’a vu hier, on a fait beaucoup d’erreurs, moi le premier, qui nous coûtent je pense la victoire, et on a déjà été meilleurs aujourd’hui. J’espère qu’on sera encore là la saison prochaine, et qu’on sera capable de passer encore une étape.

Vous pensez que le club peut encore grandir la saison prochaine ?

Bien sûr, on aura plus d’expérience en commun, et l’ossature ne devrait pas beaucoup bouger. Les clubs qui gagnent la Champions League ne se sont pas bâtis en un an, c’est généralement un travail de plusieurs années, et cette année n’était que l’an un, si on peut voir les choses ainsi. Des gens comme Laszlo (Nagy), Mirko (Allilovic) ou moi avons une grosse expérience individuelle, mais il faut la mettre au service du collectif pour aider l’équipe à grandir.


SG Flensburg-Handewitt – THW Kiel – Finale… par Handnews

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).