Euro 2014 (F) – J1

La Hongrie concède le nul

Après les victoires tranquilles de l’Espagne et de la Norvège, un des pays hôtes, la Hongrie, débutait cet Euro 2014 à Győr. La Russie a arraché le match nul aux Hongroises dans l’ultime minute alors que dans l’autre poule, le Danemark a battu de neuf buts l’Ukraine. L’équipe de France entrera en lice demain en début de soirée à Osijek, face à la Slovaquie.

HONGRIE–RUSSIE

Dans une Audi Aréna qui n’a pas fait le plein mais avec malgré tout près de 5000 spectateurs, la Hongrie a très mal entamé son championnat d’Europe face à la Russie, sûrement à cause de la pression. En effet, après l’ouverture du score d’Anikó Kovacsics, les Russes ont marqué cinq fois de suite obligeant András Németh à arrêter le jeu (10e : 1-5). C’est finalement Kovacsics, de nouveau, qui a mis un terme aux dix minutes de trou d’air de la Hongrie. Cependant, alors que Sidorova a bien attrapé le fil du match, Herr n’a quasiment jamais touché la balle, les Russes ont en plus marqué plusieurs fois sur des montées de balles rapides (4-9). La Russie a conservé une avance de quatre buts jusqu’aux dernières minutes de la période. C’est à ce moment-là où les nombreux changements hongrois ont porté leurs fruits grâce à des actions plus appliquées. Malgré vingt minutes très mauvaises, les Hongroises ont bien terminé la période avec un 6-2 pour n’être menées que d’un but à la pause (14-15).

Zita Szucsánszki face à la défense russe.

Zita Szucsánszki face à la défense russe.

Les Russes ont écopé de deux exclusions temporaire et les Hongroises ont continué leur série pour mener de nouveau au score après 1-0 (17-15). Le match est ensuite devenu extrêmement serré puisqu’aucune des deux équipes n’a pris d’avantage conséquent (45e : 22-23). Bien que les Russes aient eu plus de mal en deuxième période, les jeunes Bobrovnikova et Dmitrieva ont donné tout autant de fil à retordre aux Hongroises qui n’ont plus réussi à reprendre le leadership jusqu’à la 55e minute grâce à Mayer (28-27). La défense ouverte des Magyars a considérablement perturbé les Russes qui n’ont pas marqué durant plus de six minutes, al faute à la troisième gardienne hongroise, Blanka Bíró, âgée de 20 ans seulement. Cependant, Zsuzsanna Tomori a été exclue pour deux minutes alors qu’il ne restait que 2 minutes 30 et la Russie a en a remarquablement profité (29-29). Après l’égalisation des anciennes championnes du monde, la Hongrie avait dix secondes pour arracher la victoire mais a raté la dernière action. C’est donc sur la dernière infériorité numérique que le match s’est joué en défaveur de la Hongrie qui devra impérativement battre la Pologne pour se relancer, non seulement au niveau comptable mais aussi mentalement.

Le dernier but égalisateur de Yana Uskova marqué à 12 secondes de la fin.

Championnat d’Europe 2014 féminin, Tour préliminaire, Groupe A, 1ère journée
HONGRIE–RUSSIE 29–29 (14-15)
Győr, Audi Aréna, 4800 spectateurs. Arbitres : Brunovsky, Canda (slovaques)
HONGRIE : Herr (2/15, 13%), Kiss (7/16, 44%), Bíró (5/11, 45%) Triscsuk 6 (6), Kovacsics 5 (2), Bognár-Bódi 3, Tomori 3, Bulath 2, Planéta 2, Erdősi 2, Szucsánszki 1, Klivinyi 1, Szamoránsky 1, Mayer 1, Mészáros 1, Kovacsicz 1. Sélectionneur : András Németh
RUSSIE : Sidorova (8/32, 25%), Sedoykina Dmitrieva 7, Sen 5, Kuznetcova 4, Bobrovnikova 3, Uskova 2, Davydenko 2 (2), Punko 2 (1), Makeeva 1, Bliznova 1, Chernoivanenko 1, Petrova 1, Zsilinskayte, Marennikova, Ilina. Sélectionneur : Yevgeni Trefilov
Exclusions : 10 min, 6 min
Penaltys : 8/8, 3/4

AUTRE RÉSULTAT
Espagne–Pologne 29–22

MARDI
18:15, Russie–Espagne
20:30, Pologne–Hongrie

1. Espagne 1 1 0 0 29 22 +7 2
2. Hongrie 1 0 1 0 29 29 0 1
3. Russie 1 0 1 0 29 29 0 1
4. Pologne 1 0 0 1 22 29 −7 0

DANEMARKUKRAINE

L'Ukraine a tenu une mi-temps contre le Danemark.

L’Ukraine a tenu une mi-temps contre le Danemark.

Les Danoises, une des favorites de cette compétition, n’ont pas raté leur entrée en lice face à l’outsider de ce groupe B, l’Ukraine. Il a fallu malgré tout une bonne mi-temps pour se mettre en jambes puisque les Ukrainiennes ont été accrocheuses (26e : 12-11), emmenées par le duo Borshchenko-Nikolayenko. La gardienne de Viborg Rikke Poulsen a même été en grande difficulté (1/9) et le Danemark ne menait que 14-11 grâce à un dernier marqué par Kviesgaard en contre-attaque. Ce n’est qu’après la mi-temps que les Scandinaves ont logiquement pris le pas sur leurs adversaires sous l’impulsion de Kristina Kristiansen (6 buts) et les 48% de Sandra Toft. C’est la plus grande différence de buts qui a été finalement conservé par le score final : le Danemark s’est imposé de neuf longueurs avant de jouer la Roumanie mardi prochain.

Championnat d’Europe 2014 féminin, Tour préliminaire, Groupe B, 1ère journée
DANEMARK–UKRAINE 32–23 (14-11)
Debrecen, Főnix Csarnok, 1500 spectateurs. Arbitres : Erdogan, Özdeniz (turcs)
DANEMARK : Toft (13/27, 48%), Poulsen (1/9, 11%) Nørgaard 8 (5), Kristiansen 6, L. Jørgensen 3, Burgaard 3, S. Jørgensen 3, Kviesgaard 2, Gravholt 2, Østergaard Jensen 2, Fisker 1, Hansen 1, Spellerberg 1, Thorsgaard, Holmsgaard. Sélectionneur : Jan Pytlick
UKRAINE : Timoshenkova (11/35, 31%), Hilyaztdinova Borshchenko 7 (2), Nikolayenko 6 (5), Perederiy 3, Laiuk 3, Shutska 1, Redka 1, Glibko 1, Volovnyk 1, Andriichuk, Umanets, Zoria, Stelmakh. Sélectionneur : Leonid Ratner
Penaltys : 5/5, 7/10
Exclusions : 10 min, 12 min

MARDI
18:15, Roumanie–Danemark
18:30, Ukraine–Norvège

1. Norvège 1 1 0 0 27 19 +8 2
2. Danemark 1 1 0 0 32 23 +9 2
3. Ukraine 1 0 0 1 23 32 −9 0
4. Roumanie 1 0 0 1 19 27 −8 0

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).