Euro 2014 (F)

La Roumanie renverse la Roja

De notre envoyé spécial sur place

La deuxième journée du groupe I du tour principal de l’Euro féminin a commencé par une victoire de la Roumanie arrachée à l’Espagne qui permet aux “Tricolori” de croire toujours à Budapest.

La Roumanie, dos au mur après sa défaite face à la Hongrie, se devait de faire un résultat face au vainqueur du groupe A, l’Espagne. En début de match, les Roumaines ont bénéficié d’une double supériorité numérique qu’elles n’ont cependant pas pu convertir, laissant le score à 2-3 (8e). Ensuite, la gardienne Silvia Navarro, blessée, a été remplacée par Ana Temprano (8/14 en 1ère mi-temps). Elle a réalisé plusieurs parades consécutives permettant à l’Espagne de prendre un avantage de deux, puis de trois buts (15e : 8-6, 20e : 11-8). La Roumanie a été complètement perturbée par la défense et la gardienne espagnoles, elles n’ont d’ailleurs réussi à marquer qu’un seul but en 13 minutes.

DSC_0030

Les Roumaines ont débuté de pied ferme la seconde période avec notamment Paula Ungureanu qui n’a encaissé aucun but en dix minutes (40e : 14-13). Les filles de Gheorghe Tadici ne se sont pas arrêtées en si bon chemin puisqu’elles ont réussi à égaliser grâce à Cristina Neagu (45e : 16-16). Comme la Roumanie en première mi-temps, c’est l’Espagne qui n’a trouvé aucune solution en attaque et n’a ainsi pu inscrire que deux buts en un quart d’heure, ce dont les Roumaines ont en revanche eu bien du mal à profiter. Les pertes de balles ont afflué de chaque côté, mais ce sont bien les “Tricolori” qui ont pris l’avantage, pour la première fois de la partie (17-18). L’Espagne ne s’est reposée que sur les penaltys (2 sur 4 buts en 50 min) pour se maintenir en vie mais Ungureanu (20 parades) a tout simplement fermé la boutique. De son côté, Temprano (16 parades) a permis à la Roja de ne pas prendre l’eau (55e : 18-18). Mais devant l’incapacité des Espagnoles à marquer, les coéquipières de Neagu ont fini par inverser la tendance, tant bien que mal mais de manière méritée, pour décrocher une belle victoire qui relance le groupe.

Le dernier but de Cristina Neagu qui scelle la victoire roumaine :

Euro 2014 féminin : Fin de match Espagne-Roumanie par Handnews

Championnat d’Europe féminin 2014, Tour principal, Groupe I, 2ème journée
ESPAGNE–ROUMANIE 20–22 (14-9)
Debrecen, Fonix Csarnok, 1500 spectateurs. Arbitres : Brunovsky, Canda (slovaques)
ESPAGNE : Navarro (3/5, 50%), Temprano (16/35%) – Pinedo 5, Pena 4, Barbosa 4 (1), Martin 4 (2), Mangué 3, Lopez, Nunez, Aguilar, Gonzalez, Elorza, Egozkue. Sélectionneur : Jorge Duenas
ROUMANIE : Dedu (1/2, 50%), Ungureanu (20/39, 51%) – Neagu 7 (3), Ardean-Elisei 4, Chiper 3, Bradeanu 2, Tacalie 2, Pirvut 1, Perianu 1, Ciuciulete 1, Chintoan 1, Pintea, Bondar, Zamfir. Sélectionneur : Gheorghe Tadici
Penaltys : 3/7, 3/5
Exclusions : 8 min, 8 min
Pertes de balles : 16, 15

En conférence de presse, Gheorghe Tadici a simplement dit qu’il était content pour cette victoire, mais son expression faciale laissait penser qu’il n’avait toujours pas digéré la défaite face à la Hongrie. Cependant, tout comme Florina Chintoan, il a grandement félicité Paula Ungurean sur sa performance. La pivot a ajouté qu’elles n’avaient rien à perdre et qu’elles ont prouvé qu’aucun match n’était joué d’avance. Côté espagnol, Jorge Duenas a insisté sur le trou d’air de l’Espagne en deuxième période dont a profité la Roumanie pour s’imposer. La gardienne Ana Temprano a souligné quant à elle la parte de concentration à ce moment-là et le fait qu’elles n’ont plus réussi à marquer malgré une bonne première période.

AUTRES RÉSULTATS
Pologne–Norvège 24–26
Hongrie–Danemark 20–23

1. Norvège 4 4 0 0 109 90 +19 8
2. Danemark 4 2 1 1 101 95 +6 5
3. Espagne 4 2 0 2 102 99 +3 4
4. Hongrie 4 2 0 2 95 92 +3 4
5. Roumanie 4 1 1 2 89 96 −7 3
6. Pologne 4 0 0 4 88 112 −24 0

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).