Euro 2014 (F)

La Roumanie termine par un succès

De notre envoyé spécial à Debrecen

Dans la dernière journée du tour principal, dans le groupe de Debrecen, l’après-midi a débuté par la victoire de la Roumanie face à la Pologne.

La Roumanie a entamé la rencontre de manière parfaite, avec un 100% de Paula Ungureanu dans les cinq premières minutes permettant à son équipe de mener 0-5. C’est Patrycja Kulwinska qui a enfin débloqué la situation pour les Polonaises après neuf minutes. Ces mêmes Polonaises avaient réalisé lundi dernier une remarquable performance contre la Norvège qui a visiblement laissé des traces physiques en début de match. Anna Wysokinska (4/5 en 10 min), la gardienne polonaise, a cependant remis son équipe sur les bons rails en n’encaissant qu’un seul but en dix minutes (4-6). Mais Ungureanu (8/13 en 20 min) et la maladresse technique des joueuses ont laissé la Pologne en déficit sur le panneau d’affichage (20e : 5-8). Peu de buts ont ensuite suivi à cause de longues attaques et de nombreuses erreurs mais aussi des parades des gardiennes, toutes les deux en grande forme. Cristina Neagu a de nouveau prouvé son importance dans l’effectif roumain en marquant 7 des 11 buts de son équipe. La mi-temps s’est donc terminée sur le modeste score de 9-11.

DSC_0112

Cristina Neagu a une nouvelle fois été indispensable pour les “Tricolori”.

La deuxième période a immédiatement démarré avec un 3-0 de la Pologne qui a pris les commandes pour la première fois (12-11) mais la machine s’est de nouveau arrêtée et les erreurs sont réapparues. La Roumanie, emmenée par Cristina Neagu (9 buts) a ainsi pu entamer les dix dernières minutes en menant de cinq longueurs (15-20). Au terme d’une période, et plus généralement d’un match assez pauvre, les Roumaines se sont imposées mais peuvent grandement remercier Cristina Neagu et Paula Ungureanu, meilleure joueuse de son équipe par ailleurs.

Championnat d’Europe 2014 féminin, Tour principal, Groupe I, 3ème journée
POLOGNE–ROUMANIE 19–24 (9-11)
Debrecen, Főnix Csarnok, 1200 spectateurs. Arbitres : Erdogan, Özdeniz (turcs)
POLOGNE : PRUDZIENICA, Wysokinska (14/32, 44%) KUDLACZ 3 (1), Kulwinska 3, BYZDRA 3 (3), KOCELA 3, Siodmiak 3, Zalewska 2, NIEDZWIEDZ 1, DRABIK, JANISZEWSKA, Grzyb, Zych, Wojtas. Sélectionneur : Kim Rasmussen
ROUMANIE : UNGUREANU (18/36, 50%), Munteanu (1/2, 50%) NEAGU 9 (4), ARDEAN-ELISEI 3, BRADEANU 2, CHIPER 2, CHINTOAN 2, Pirvut 1, Bondar 1, PINTEA, Ciuciulete, Babeanu, Zamfir. Sélectionneur : Gheorghe Tadici
Penaltys : 4/7, 4/4
Exclusions : 4 min, 6 min
Ballons perdus : 7, 12

Paula Ungureanu a été exceptionnelle sur le match, mais plus généralement sur le tournoi aussi.

Paula Ungureanu a été exceptionnelle sur le match, mais plus généralement sur le tournoi.

CONFÉRENCE DE PRESSE

Kim Rasmussen a rappelé que le handball se jouait pour marquer des buts et que son équipe n’a pas été assez bonne pour concrétiser les occasions. Il a aussi souligné le fait que les gardiennes aient fait un très beau match. “Nous devons être contents et fiers que notre sélection soit parmi les 12 meilleures équipes d’Europe” a-t-il ajouté. Anna Wysokinska a avoué qu’elle “n’était pas censée être dans l’effectif au départ et c’est donc un rêve qui se réalise.” Elle a ensuite félicité naturellement Paula Ungureanu pour ses 50% de parades.

Gheorghe Tadici s’est dit “naturellement satisfait de la victoire, mais félicitations aussi pour l’abnégation des Polonaises qui ont lutté jusqu’à la fin. J’aimerais  remercier mes joueuses pour le tournoi en général, elles se sont battues dans tous les matchs et ont réalisé de bonnes performances malgré plusieurs blessures”. De son point de vue, la surprise de l’équipe est Gabriela Perianu. Il a ajouté que ses joueuses “ont véhiculé une belle impression du handball roumain et ont lutté pour représenter dignement le pays.” Il a terminé en disant que sa sélection était “une équipe en progression dans le cycle olympique” et en remerciant particulièrement Ungureanu “pour trois matchs phénoménaux” et la presse pour avoir “médiatisé comme il se doit l’évènement”. Gabriela Perianu a remercié son coach de croire en elle et s’est dit “contente d’avoir montré une belle performance”.

1ÈRE JOURNÉE
Pologne–Danemark 19–28 (9-9)
Espagne–Norvège 26-29 (16-16)
Hongrie–Roumanie 20–19 (10-8)

2ÈME JOURNÉE
Espagne–Roumanie 20-22 (14-9)
Pologne–Norvège 24–26 (15-11)
Hongrie–Danemark 20–23 (9-11)

AUJOURD’HUI
18:15, Espagne–Danemark
20:30, Hongrie–Norvège

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).